Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
17/01/2021 17:27

ÉLEVAGE : Le premier abattoir mobile pour bovins en France en construction

Dans le cadre de la loi Egalim prévoyant la mise en place d’une expérimentation de l’abattage mobile en France, l'éleveuse de l'Auxois Émilie Jeannin a passé commande de trois camions à une entreprise finlandaise spécialisée.

Le 1er abattoir mobile pour bovins en France en construction !

Après 5 ans de bataille politique, administrative et financière, l’éleveuse Emilie Jeannin annonce officiellement le lancement de la construction du 1er abattoir mobile pour bovins en France ! Sa livraison et les premiers tests d’abattage sont prévus entre les mois de mai et juin 2021.

La commande a été confiée le 23 décembre dernier à une entreprise finlandaise spécialisée dans la construction d’abattoirs fixes et mobiles. Britt-Marie Stegs qui est à l’origine du concept suédois, assurera quant à elle le suivi de construction et formera les équipes du Bœuf Ethique au travail spécifique dans un abattoir mobile et à son utilisation
parfaite.

L’abattoir mobile en quelques mots : c’est un ensemble de 3 camions qui se déplacera de ferme en ferme pour permettre l’abattage des animaux sur place et leur éviter ainsi de longs transports pénibles. Ce système disposera de toute l’infrastructure nécessaire à l’abattage des animaux et au conditionnement des carcasses dans des conditions optimales, en conformité avec les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire prévues par la réglementation européenne.

Les objectifs de ce dispositif sont multiples :
- Éviter aux animaux les souffrances liées à des transports longs et extrêmement stressants.
- Assurer un abattage des animaux dans des conditions sereines, dans le calme et le respect. Éviter ainsi aux animaux toutes formes de stress ainsi que l’univers anxiogène des abattoirs « traditionnels » et des conditions d’abattage parfois opaques.
- Permettre aux éleveurs d’accompagner et de veiller sur leurs animaux jusqu’à leur mise à mort. Leur garantir une meilleure rémunération en réduisant les intermédiaires.
- Garantir aux consommateurs une viande de haute qualité, issue de fermes respectant une charte éthique et des engagements concernant les conditions d’élevage des animaux en lien avec leur terroir et leurs ressources naturelles.

Dans le prolongement de ce projet, c’est une toute nouvelle filière qui va voir le jour en France. La viande issue de ce système d’abattage, sera vendue sous la marque Le Bœuf Ethique à travers un réseau sélectif de partenaires distributeurs, de professionnels de la Boucherie et de la restauration et via un site de vente en ligne ouvert au grand public.

Campagne de recrutement

En parallèle de la construction, Emilie Jeannin a lancé depuis la fin du mois de décembre une campagne de recrutement pour constituer une équipe solide : 5 opérateurs qui assureront le fonctionnement de l’unité d’abattage mobile et 6 personnes pour la gestion de l’entreprise (contrôle qualité, gestion et coordination des éleveurs, logistique, administration, commercialisation).

Un projet en plusieurs étapes :
- 2016 : Emilie Jeannin découvre l’abattoir mobile en Suède
- De 2016 à 2018 : Démarches actives d’Emilie Jeannin auprès des instances gouvernementales pour permettre la mise en place d’abattoirs mobiles en France
- Octobre 2018 : Publication de la loi Egalim avec l’article 73 prévoyant la mise en place d’une expérimentation de l’abattage mobile en France
- Avril 2019 : Sortie du décret d’application qui fixe et précise les contours de l’expérimentation des abattoirs mobiles en France (évaluation des impacts en terme de bientraitance animale en abattoir, et impact sur la viabilité économique des abattoirs)
- Avril 2019 : Sortie du film documentaire « La Ferme d’Emilie » de Nathalie LAY (récompensé de plusieurs prix)
- Mai 2020 : 6 investisseurs privés rejoignent le projet et signent leur engagement en août 2020
- Juillet 2020 : Appel de fonds via un prêt participatif avec la plateforme Miimosa. Clôture en 5 jours !
- Décembre 2020 : Clôture de la levée des financements : fonds propres (investisseurs), bancaires et participatifs.

Dépôts de toutes les demandes de subventions liées au projet.
- 17 décembre 2020 : Accord de 2 subventions d’aides à l’innovation accordées par BPI BFC et la région Bourgogne Franche Comté, et BPI et FranceAgrimer.
- 23 décembre 2020 : Commande officielle de l’abattoir mobile

Emilie peut aujourd’hui compter sur le soutien de plusieurs centaines d’éleveurs à travers la France, de nombreux professionnels du métier, de particuliers et d’associations qui œuvrent pour le bien-être animal. Un comité de soutien dont les membres sont de plus en plus nombreux s’est constitué sur les réseaux sociaux.

A PROPOS D’EMILIE JEANNIN
Après des études agricoles, puis commerciales, et de psychologie, Emilie JEANNIN a pris la tête de la ferme familiale en 2006 à 26 ans, à la suite d’un accident qui a plongé son père dans le coma.
Depuis plus de 15 ans, Émilie et son frère Brian élèvent 240 bovins de race charolaise à la ferme de Lignières, sur la commune de Beurizot en Côte-d’Or dans la région Bourgogne-Franche-Comté.
Ils mettent en pratique des choix éthiques et moraux : mode d’élevage sans antibiotiques, sans produits chimiques, sans vaccins, sans OGM, tout en instaurant une véritable relation avec les animaux, avec passion, patience et amour. La réputation de leurs viandes et leur démarche les ont rapidement poussés à réfléchir aux conditions d'abattage de leurs animaux.
A l’occasion d’une rencontre avec le réalisateur-producteur Franck Ribiere, auteur du film documentaire « Steak (R)evolution » (à la recherche du meilleur steak du monde), Emilie Jeannin visite l’abattoir mobile de l’entreprise suédoise Hälsingestintan en 2016 et de là découlera tout son projet.

Communiqué

L'abattage des animaux à la ferme, une conception alternative de la filière viande