Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
20/06/2022 04:18
5062 lectures

LÉGISLATIVES : Fadila Khattabi appelle à «ne pas croire aux discours populistes»

La députée sortante Ensemble a été réélue sur la troisième circonscription. Au niveau national, «c'est le dégagisme à nouveau», analyse Fadila Khattabi alors que la coalition Ensemble est créditée d'une majorité relative.
Membre de Renaissance (ex-LREM), la candidate de la coalition Ensemble a été réélue sur la troisième circonscription lors du second tour des législatives. Reconduite sur le fil, avec 65 voix d'avance, Fadila Khattabi a partagé son émotion avec ses proches et son équipe à l'Hôtel de la Préfecture.

Elle réagit ce dimanche 19 juin 2022.

«Les scores étaient extrêmement serrés. Un suspense jusqu'au bout. (…) Les électrices et les électeurs m'ont octroyé à nouveau leur confiance en m'élisant députée. Je tiens absolument à les remercier vraiment chaleureusement pour leur confiance renouvelée.»


Au niveau national, «c'est le dégagisme à nouveau. J'ai une pensée pour tous mes collègues qui n'ont pas été reconduits, qui ont travaillé à mes côtés pendant cinq ans, ça a été un travail acharné, intense. On sait que le mandat n'a pas été facile.»

«J'espère que tous les progressistes, les démocrates, les partis qui ont eu l'habitude de gérer le pays vont faire preuve de bons sens et être à notre côté pour poursuivre les réformes nécessaires à notre pays, nécessaires aux Français.»

La «défiance» des territoires urbains «paupérisés» envers Emmanuel Macron


«C'est la campagne qui m'a soutenue par rapport aux villes. La ville, il y a eu beaucoup de défiance, notamment dans les territoires qui se sont paupérisés. La ville de Chenôve avec un écart qui est significatif donc il y a du travail à faire. Pourtant, ce qui est paradoxal sur Chenôve, franchement, c'est que le gouvernement a mis les moyens dans cette ville qui est en difficulté : dédoublement des classes, cité éducative, forces de l'ordre pour assurer la sécurité, bataillon de la prévention pour lutter contre la délinquance juvénile et, malgré tout, on n'a pas été récompensés là-dessus. Il va falloir aller sur le terrain à nouveau, continuer à expliquer aux gens ce qui a été fait et de ne pas croire aux discours populistes, démagogiques (…) et pas du tout crédibles.»

«J'étais plutôt contre le cumul des mandats mais la question se pose. Effectivement, on se retrouve seul. On nous dit 'hors-sol', je ne me suis jamais considérée comme hors-sol parce que je connais bien le territoire. J'ai été élue locale. Effectivement, nous avons besoin de relais, d'élus qui disent la vérité, ce qui est fait sur le terrain. Or, le président n'en a pas bénéficié durant ce quinquennat, d'où cette défiance.»

Propos recueillis par Jean-Christophe Tardivon

Les enseignements du second tour des législatives en Côte-d'Or


14 députés pour Ensemble, 6 pour LR, 5 pour le RN et 2 pour la NUPES élus en Bourgogne-Franche-Comté


La NUPES arrive en tête à Dijon lors des élections législatives















Infos-dijon.com - Mentions légales