Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
18/05/2022 18:27

PROTECTION DE L’ENFANCE : La Banque des Territoires apporte son aide à l’ingénierie aux Départements de France

Dans le cadre du renouvellement de leur convention annuelle, les Départements de France et la Banque des Territoires ont signé un nouveau protocole portant sur la protection de l’enfance le 13 mai en Côte-d’Or. Les études pour la rénovation des structures dédiées à l’aide sociale à l’enfance peuvent être financées jusqu’à 30 %.
À l’Hôtel du Département de la Côte-d’Or ce vendredi 13 mai 2022, François Sauvadet s'ext exprimé en tant que président de l'Assemblée des Départements de France - au nom de 95 Départements et 8 collectivités territoriales à compétences départementales - en présence d'Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires.

Deux partenariats en un devaient être signés, l’un sur le renouvellement d’une convention annuelle visant à mieux faire connaître les dispositifs de la Banque des Territoires auprès des Départements de France et l’autre étant un nouveau protocole portant sur la protection de l’enfance.


«Nous devons continuer d’investir dans le futur de nos territoires»


Concernant la convention annuelle de base peut-on dire, François Sauvadet a souligné «un partenariat qui a d’autant plus de sens aujourd’hui, dans une période de profondes transformations et de montée des taux d’intérêt». En déclarant : «Nous devons agir mieux pour les Français, répondre à leurs attentes, notamment en matière de solidarités humaines et territoriales, sur le changement et le réchauffement climatique, la gestion de l’eau, la transition numérique, le vieillissement de la population, la prise en compte du handicap, sans oublier l’entretien de nos routes, de nos ponts. Nous devons continuer d’investir dans le futur de nos territoires. Entre les Départements de France et la Banque des Territoires, c’est une confiance réciproque face aux défis d’aujourd’hui».

Pour rappel, en l’occurrence en Côte-d’Or, le président a fait remarquer que le Département est «le premier partenaire des communes et intercommunalités en termes d'investissements publics».

Une aide à l’ingénierie peut être apportée par la Banque des Territoires dans le cadre de la convention évoquée. Une convention agrémentée d’un nouveau protocole portant sur la protection de l’enfance, «à l’initiative du Département du Nord», a précisé François Sauvadet.

«Un pays qui investit dans son enfance, investit pour son avenir»


Le protocole d’une durée de trois ans a pour objectif d’améliorer les conditions d’accueil des enfants et des adolescents confiés à l’aide sociale à l’enfance, compétence rappelons-le des Départements.

Les Départements de France pourront ainsi solliciter la Banque des Territoires pour le co-financement d’études jusqu’à 30 % du montant de celles-ci, concernant les structures de l’ASE : pour le recensement des besoins en travaux et l’évaluation des coûts ; pour la création et la réhabilitation de structures d’accueil ; pour l’appui à la mise en place de projets pilotes relevant de l’ASE.
Après analyse des résultats des études et conclusion des diagnostics, la Banque des Territoires pourra proposer le financement d’opérations immobilières pilotes, au titre de ses mission en faveur de territoires plus inclusifs.

«La Banque des Territoires est la structure qui réunit tous les leviers de la Caisse des dépôts au service des territoires, dans le but d’être plus proche de ceux-ci. Depuis sa mise en place, 50 % des décisions d’investissements sont prises par les directions régionales. Les projets sont de qualité car ils sont conduits par des élus», a réaffirmé pour sa part Olivier Sichel. En justifiant le nouveau protocole signé : «À la Maison de l’enfance à Ahuy ici dans ce département, c’est un travail de couture sociale qui est fait grâce à l’engagement des personnels, pour prévenir et gérer aussi des situations de crises. Il fallait qu’on puisse donner un cadre de travail digne pour les personnels mais aussi pour les enfants. L’intérêt des études possibles par ce protocole est de voir quel est l’état du patrimoine et comment le rénover. Un pays qui investit dans son enfance, c’est un pays qui investit pour son avenir».

«Un quart des dépenses sociales des Départements de France sont consacrées à la protection de l’enfance», a ajouté François Sauvadet. En Côte-d’Or, 3.100 jeunes sont accueillis dont 1.229 placés, 664 en familles d’accueil et plus de 500 en hébergement collectif.
La Maison de l’enfance à Ahuy a représenté un investissement de 7 millions d’euros.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier






Infos-dijon.com - Mentions légales