Recherche
> Côte d'Or > Côte d'Or
26/04/2020 11:29

SOLIDARITÉ : Les chevaliers du Tastevin se mobilisent pour soutenir le moral des soignants

Au cœur de la Bourgogne, le cellier cistercien du château du clos de Vougeot a été transformé en centre logistique afin de préparer des colis gourmands offerts aux soignants luttant contre le coronavirus. De nombreux partenaires ont fourni des produits pour participer à l'opération «Tulipe».
«Glorieux soignants de la Bourgogne»... Au volant du camion frigorifique, entre Vougeot et Dijon, le conducteur chantonne un air connu. Les paroles ne sont pas les mêmes que d'habitude. Les thèmes du vin et des libations sont remplacés par le dévouement et les soins. Reste la fierté d'être Bourguignon.

Repasser à l'action, affronter le cours des choses et partager le goût de la Bourgogne, c'est bien cela qui anime Arnaud Orsel ce jeudi 23 avril 2020. Au volant de ce camion, l'intendant général de la confrérie des chevaliers du Tastevin vient de quitter le château du Clos de Vougeot pour se diriger vers des établissements de soins dijonnais où seront livrés des colis gourmands. Remplis de produits locaux, ils sont destinés aux soignants qui luttent contre l'épidémie de Covid-19 et prennent en charge les personnes âgées.

Opération «Tulipe»


Flashback. Comme partout en France, le 17 mars dernier, le couperet du confinement est tombé tel une herse à l'entrée du château du clos de Vougeot. Les activités sont arrêtées, le chapitre en préparation est annulé. Un des fleurons de la Bourgogne est mis en sommeil. Mais les chevaliers du Tastevin remontent rapidement leurs manches ainsi que la herse.

Le réseau de la confrérie est mobilisé. L'idée de faire revivre les plaisirs de la table au travers de colis gourmands est lancée. Les chevaliers du Tastevin iront jusqu'aux soignants pour témoigner de leur solidarité. Reste à organiser la logistique.

Vincent Ravier, membre du grand conseil de la confrérie, sera au cœur de l'opération «Tulipe», du nom du chapitre de printemps, ce repas initialement prévu le 18 avril dans le grand cellier cistercien.

Le directeur opérationnel prend contact avec les fournisseurs habituels et trouve d'autres partenaires en chemin. Un fromager prête un utilitaire réfrigéré indispensable pour la livraison. Les vignerons répondent évidemment à l'appel même si tous les établissements n'accepteront pas les fillettes, ces demi-bouteilles qui font plus élégantes dans un colis gourmand.

Comme l'exprime Arnaud Orsel, «cette initiative donne véritablement sens à la vocation de la Confrérie : véhiculer des valeurs fortes depuis la Bourgogne vers le monde entier. C’est une autre expression, un prolongement de notre mission collective que nous menons aujourd’hui avec cette initiative ».

Chevaliers et chevaleresses préparent les colis


Ce jeudi 23 avril 2020, tout est prêt, au frais dans les frigos du château ou dans le cellier. Avec la vigneronne Virginie Taupenot, Arnaud Orsel et Vincent Ravier coordonnent la douzaine de personnes venues apporter leur aide dont plusieurs chevaliers et chevaleresses de la confrérie du Tastevin. Il s'agit maintenant de confectionner les 200 colis dans le respect des gestes barrières.

Gants, gel hydroalcoolique et masques sont à disposition. Des tables ont été préparées comme autant d'ateliers individuels. Un panier-témoin rappelle les produits à mettre dans les sacs. Certains éléments sont directement offerts par les partenaires, d'autres ont été acquis par la confrérie pour compléter les colis. D'autres encore peuvent même survenir en cours de route, l'effet de solidarité faisant boule de neige.

Ainsi le directeur du cinéma dijonnais le Cap Vert arrive avec la voiture remplie de produits. Il est décidé d'intégrer le pop corn aux livraisons du jour en guise de clin d’œil du monde du cinéma. Les autres confiseries attendront la semaine prochaine. Pascal Vanin apporte aussi des places de ciné dont bénéficieront les soignants quand viendra le temps de la reprise. Elles rejoindront les invitations à visiter le château du clos de Vougeot, valables jusqu'à la fin de l'année.

Tandis que l'équipe s'affaire et prépare les colis, c'est le grand connétable de la confrérie, Louis-Marc Chevignard, qui signe lui-même les enveloppes qui seront glissées dans chaque sac.

S'activer ainsi apporte une respiration dans l'ambiance morose du confinement. Arnaud Orsel rappelle les paroles qu'il a écrite pour adapter la chanson «Joyeux enfants de la Bourgogne», devenue «Glorieux soignants de la Bourgogne» et chantée par le groupe des Cadets de la Bourgogne.

«Ça booste le moral»


Le camion chargé, Arnaud Orsel prend donc la direction de Dijon en chantonnant. Il s'agit de répartir les 200 colis au sein de l'EPHAD Residalya dans la zone Valmy, du centre de convalescence gériatrique de Fontaine-lès-Dijon et de la clinique Bénigne-Joly à Talant.

À chaque livraison, Arnaud Orsel et Vincent Ravier sont accueillis par des sourires que l'on devine sous les masques. «C'est un réconfort dans une situation particulière, le personnel est très sensible à cela, ça booste le moral» explique Pierre-Jean Magnin, directeur de l'EPHAD Residalya. La directrice du centre gériatrique, Lucia Perrin, rassemble une partie de l'équipe qui applaudit à son tour les livreurs d'un jour.

À la clinique Bénigne-Joly, Paola Burdin, directrice par intérim, confirme que les soignants «donnent beaucoup, on ne peut être fière de travailler eux» tandis que le pneumologue Philippe Ravier apprécie la «reconnaissance» ainsi marquée par cette livraison de colis gourmands.

Alors qu'au total 800 colis ont été distribués à ce jour, les chevaliers du Tastevin renouvelleront l'opération chaque semaine, auprès d'établissements différents, jusqu'à la fin du confinement.

Jean-Christophe Tardivon

Partenaires
- association Vive la Bourgogne-Franche-Comté
- conseil départemental de la Côte-d'Or
- cinéma le Cap Vert
- magasin Lerclerc Cap Nord
- pains d'épices Mulot & Petitjean
- Anis de Flavigny
- Bernard Loiseau
- moutarderie Fallot
- boucherie Marcel Sabatier
- boulangerie Gaudillot
- fromageries Delin, Berthaut et Gaugry
- ferme Fruirouge
- domaines Faiveley, Boisset, Olivier Leflaive et Vincent Girardin
- jus Nectars de Bourgogne
- eau de Velleminfroy
- cosmétiques Vinésime

Le clip des Cadets de Bourgogne chantant «Glorieux soignants de la Bourgogne»