Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
15/10/2020 03:26

TOURISME : Bilan de l'opération «Le repos des héros en Côte-d'Or»

Présidente de Côte-d'Or Tourisme, Marie-Claire Bonnet-Vallet dresse le bilan de l'opération destinée à la fois à soutenir le tourisme local et à remercier les personnes qui étaient en première ligne pendant le confinement.

Dans le cadre du plan de soutien aux acteurs du tourisme en réponse à la crise sanitaire, le conseil départemental a lancé deux opérations dotées d'un budget global de plus de 350.000 euros. L'opération d'envergure nationale «Le repos des héros en Côte-d’Or» visait à remercier notamment les soignants fortement mobilisés pendant l’épidémie. Elle était accompagné d'une version destinée plus particulièrement aux soignants du département.

D'un côté des chèques-vacances de 500 euros, de l'autre des chèque-tourisme de 150 euros à gagner après inscription pour participer à un tirage au sort. En tout, près de 3.800 personnes ont tenté leur chance.

«Une impulsion pour les économies locales»


Pour la présidente de Côte-d'Or Tourisme, Marie-Claire Bonnet-Vallet, il s'agissait d'une «action solidaire pour envoyer un signal collectif d'envergure nationale pour remercier les soignants, une profession durement éprouvée». À cela s'ajoutait le principe «d'injecter des crédits» en direction du secteur du tourisme, «une impulsion pour les économies locales» comme le dit Marie-Claire Bonnet-Vallet. «Payer un hébergement aidé, cela ouvre la possibilité d'acheter un peu plus et de visiter un peu plus» explique la présidente.
Même si les inscriptions pouvaient venir de toute la France, la clientèle ciblée correspondaient aux habitants des régions Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes puisque la Côte-d'Or en Bourgogne entend être identifiée comme «la première destination patrimoine-nature entre Paris et Lyon». «Historiquement, la Côte-d'Or en Bourgogne s'est positionnée comme un carrefour d'échanges» selon Marie-Claire Bonnet-Vallet.

A posteriori, la présidente de l'agence de développement touristique analyse que «la population qui a répondu est à l'image est à l'image de nos touristes» avec une clientèle familiale qui «reflète la société dans son intégralité». Pour autant, à l'image du corps social des soignants, nombreux semblent avoir été les ménages se situant dans la classe moyenne avec, en particulier, plusieurs familles mono-parentales.

L'élue départementale pense à «une clientèle française qui a été massivement en chômage partiel» et comme «tous les employeurs n'avaient pas la possibilité de compléter de salaire, on imagine bien que le pouvoir d'achat, et pouvoir de voyager, a été aussi minoré».

Créer de nouveaux produits pour les très courts séjours

 
Les habitants de Bourgogne-Franche-Comté n'ont cependant pas été en reste. Le slogan «sortez chez vous» est bien passé. «Sortir chez soi, c'est aller passer une nuitée ou deux à 150 kilomètres, ne pas s'épuiser sur la route, ne pas avoir de longs trajets avec les enfants» évoque Marie-Claire Bonnet-Vallet. Sans oublier le fait qu'après avoir été durement touchée par la crise sanitaire dès le printemps, l'été donnait l'impression de moins prendre de risque en restant en Bourgogne-Franche-Comté. À présent, la présidente de Côte-d'Or Tourisme compte sur les hébergeurs pour s'adapter et créer de nouveaux produits pour les très courts séjours.

La visibilité pour l'année 2021 est faible même si les comportements de l'été 2020 donnent une indication de la tendance pour l'année prochaine. Dans l'immédiat, Côte-d'Or Tourisme s'attache à communiquer sur «l'automne en Bourgogne» afin de miser sur la saison qui a donné son nom au département : «venir en Côte-d'Or en automne, c'est découvrir la Côte-d'Or dans tout ce qu'elle a de plus emblématique». L'agence de développement touristique compte aussi sur le nouveau parc national de Forêts pour attirer une clientèle qui retrouve le goût de la nature.
Jean-Christophe Tardivon

Des héros se sont reposés en Côte-d'Or


Bilan de l’opération

Le repos des héros en Côte-d'Or a été organisé par le conseil départemental et l'agence de développement touristique en partenariat avec les communautés de communes de CAP Val de Saône, Terres d’Auxois, Pouilly-Bligny, Plaine Dijonnaise, Forêts Seine et Suzon, OTSI du Montbardois, le Club Hôtelier Beaune Côte & Sud, le lac de Panthier, les Canalous et Nicols.

2.355 personnes ont participé, les trois principaux départements de résidence étaient la Côte-d’Or, le Rhône et la Haute-Garonne. 418 chèques-vacances de 500 euros ont été offerts, le principe étant que les gagnants se faisaient rembourser sur justificatifs, soit 209.000 euros de dotation dont 75.000 euros provenant du conseil départemental de la Côte-d’Or.

La plupart des lots étaient valables pour l'ensemble du département mais certains ont été attribués de façon à répartir les gagnants au sein des territoires des partenaires. Ainsi, dix gagnants ont dû cibler les prestataires en Terre d'Auxois, dix autres des prestataires en Val de Saône, etc.

Pour Côte-d'Or Tourisme, l'opération a atteint les objectifs souhaités avec une visibilité de la destination au niveau national, la majorité des gagnants découvrant la Côte-d'Or. Comme c'était le but initialement, les gagnants ont été majorité issus de la population des soignants.

Le repos des héros en Côte-d’Or, ça continue a été organisé par le conseil départemental et l'agence de développement touristique. Sur 1.433 participants, 1.000 personnes ont remporté un chèque-tourisme de 150 euros soit une dotation de 150.000 euros. Les trois premiers départements de résidence des participants sont : la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire et le Jura. Là aussi, les gagnants étaient remboursés sur factures auprès de prestataires références par Côte-d'Or Tourisme (avant le 31 décembre 2020).

Pour Côte-d'Or Tourisme l'opération a atteint les objectifs souhaités avec une visibilité de la Côte-d’Or au niveau local et une forte participation des personnels soignants Côte-d’Oriens. Les gagnants ont pu découvrir ou approfondir leur connaissance des prestataires du département.