Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Faits Divers > Faits Divers en Côte-d'Or
22/11/2020 16:42

CÔTE-D’OR : Une saisie de 1.545 kilos de stupéfiants, un conducteur allemand mis en examen

Les douaniers de la brigade de surveillance intérieure de Dijon l’ont effectuée lors d’un contrôle du chargement d’un camion sur l’autoroute A31. Placé d’abord en retenue douanière, le conducteur allemand a été mis en examen le 21 novembre. Eric Mathais, procureur de la République de Dijon, fait le point sur l’affaire.

Communiqué du procureur de la République de Dijon du 22 novembre 2020 :

Saisie de 1.545 kilos de stupéfiants


Le 18 novembre 2020, les douaniers de la brigade de surveillance intérieure de Dijon contrôlaient un camion de marque Volvo immatriculé en Espagne, sur l'autoroute A31, au niveau de Til Châtel, alors qu'il faisait route en direction du nord-est de la France.

Le contrôle de son chargement, constitué de 28 palettes de cartons, amenait la découverte de 1.089,55 kg de résine de cannabis et 456,3 kg d’herbe de cannabis, soit un total de 1.545,85 kg de stupéfiants.

Le conducteur de nationalité allemande, demeurant en Allemagne et âgé de 58 ans, était placé en retenue douanière.
Le parquet de Dijon saisissait ensuite la direction interrégionale de la police judiciaire de Dijon de la poursuite de l'enquête en flagrance.

Le conducteur indiquait être employé par une société de transport espagnole. Il indiquait avoir pris en compte le chargement en Espagne, pour le livrer en Allemagne. Il déclarait ignorer la nature du chargement qu'il transportait.
À l'issue de sa garde à vue, il était présenté au parquet de Dijon le 21 novembre 2020. Le parquet de Dijon ouvrait une information judiciaire des chefs d’importation, transport et détention de stupéfiants, et de diverses infractions douanières. Les peines maximales encourues sont de 10 ans d’emprisonnement et une amende de 7.500.000€, outre une amende douanière pouvant être portée à dix fois la valeur de la marchandise prohibée.

Conformément aux réquisitions du parquet de Dijon, le mis en cause était mis en examen de ces chefs et placé en détention provisoire ce même 21 novembre 2020. L'enquête se continuera sur commission rogatoire d'un juge d'instruction.