Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
07/12/2021 09:41

DIJON : Des parents d'élèves s'opposent au «mégapôle scolaire Victor Hugo»

Un rassemblement est prévu devant l'école des Marmuzots le 10 décembre à 16h50.
NON à la fermeture de l'école des Marmuzots

NON au mégapôle scolaire Victor Hugo

NON à la lâcheté politique de nos représentants publics

C’est avec stupéfaction que nous prenons connaissance du projet de la fermeture prochaine de l’école maternelle des Marmuzots, lieu historique d’éducation et d’épanouissement où des générations entières ont fait leurs premiers apprentissages. Ce lieu particulièrement privilégié noyé dans la verdure, entouré de parcs et d’accès facilités, va selon toute vraisemblance être sacrifié sur l’autel d’une politique immobilière agressive et aveugle.


Les représentants de la ville, sans aucune concertation publique et avec un argumentaire qui peut être facilement battu en brèche, sont en train d’acter la destruction de cette école emblématique pour créer un mégapôle scolaire au sein de l’école Victor Hugo :

Ce mégapôle inclurait 7 classes de maternelle, 10 classes d’élémentaires, agrandirait sa cantine et réhabiliterait des bâtiments pour regrouper l’ensemble du périscolaire des 2 écoles. Aucune facilité d’accès à l’école n’a été pensé, l’inclusion des tout petits (de 2 ans à 3 ans) de Marmuzots n’a pas été réfléchie, les équipes pédagogiques n’ont pas été consultées. Le regroupement d’un si grand nombre d’élèves dans un environnement très urbain va à l’encontre de tous les protocoles sanitaires auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Aucune garantie d’effectifs acceptables par classe ne peut être actée, ce qui affaiblirait ainsi encore davantage le système d’éducation publique déjà si fragile, pour ne pas dire intenable.

Ce projet appelé « Ambition éducative 2030 » ne sert qu’à débloquer des terrains immobiliers très convoités, au détriment de l’avenir de nos enfants. L’ignorance et l’arrogance des porteurs de ce projet vont jusqu’à envisager le regroupement des jeunes générations dans des structures déjà surchargées et dont le développement a atteint depuis longtemps ses limites, comme c’est par exemple le cas de Victor Hugo. La lâcheté politique, l’appât du gain, l’ignorance, ou tout simplement la bêtise non seulement confirment mais s’inscrivent directement dans une politique éducative désastreuse, où la France dégringole dans tous les classements mondiaux.

Il est inconcevable que dans une société qui met l’humain au centre et prêche le rapprochement avec la nature, où même les volailles sortent de leur cage pour retrouver le plein air, l’on bâtisse notre politique éducative sur des mégastructures surpeuplées qui sont tout sauf humaines, éloignées de tout ce qui est naturel, inefficaces, et stressantes. Mais la perversité de cet « ambitieux plan » va encore plus loin. Il semblerait qu’avant même que ce plan soit discuté et voté, les terrains sur lesquels ces écoles sont construites ont déjà été vendus aux promoteurs immobiliers. Comment se fait-il que ce projet si important se soit construit dans l’ombre, en dehors de toute concertation ? Qui sont les gens qui peuvent défendre un tel projet ? Qui sont les élus et les notables qui sont responsables de ce désastre éducatif et démocratique ?

Voilà pourquoi, il faut que tous ceux qui se sentent consternés et concernés, disent NON haut et fort à ce projet démagogique, douteux, aussi bien sur le plan financier qu’éducatif de fermeture des Marmuzots, et qui ne sert que quelques lobbies sans scrupules ! Qu’ils se joignent à ce mouvement de sauvetage des derniers îlots d’espaces éducatifs privilégiés à taille humaine.

Pétition en ligne

Communiqué


Infos-dijon.com - Mentions légales