Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
21/05/2024 08:56
3345 lectures

EUROPÉENNES : «Le Rassemblement national fait preuve d'un électoralisme débridé», selon les Jeunes du Modem

Les jeunes militants du parti centriste en Bourgogne-Franche-Comté défendent la participation de la France au budget de l'Union européenne et citent des retombées concrètes localement.
Communiqué des Jeunes du Modem Bourgogne-franche-Comté du 21 mai 2024 :

Le Rassemblement National, représenté par Laurent Jacobelli, René Lioret et Valérie Deloge, s'est exprimé lors d'une réunion publique à Beaune le 17 mai en vue des élections européennes. Une fois de plus, le RN prouve son incapacité à proposer des solutions concrètes. Les Jeunes du MoDem de Bourgogne-Franche-Comté souhaitent répondre aux déclarations du Rassemblement National.

Contre les patriotes de pacotille

Le RN démontre une déconnexion totale des réalités. Le Rassemblement National propose une vision de l'Europe qui ignore les bénéfices tangibles de la coopération européenne pour Dijon et la Côte-d’Or. Laurent Jacobelli a déclaré: «On donne 10 milliards d'euros pour financer nos concurrents» (source : Infos Dijon, 19 mai 2024). Or les financements européens soutiennent le développement urbain, l'agriculture locale et les infrastructures régionales comme le CHU de Dijon.


Selon une étude de 2019, bien que la France consacre chaque année 22,45 milliards d’euros en moyenne au budget européen, elle en retire 142,2 milliards d’euros, soit 4,69 % de son PIB. L’approche du RN risque de compromettre des projets vitaux tels que l'amélioration des réseaux de transport public de Dijon, et les initiatives de développement durable. Ceux-ci dépendent largement des subventions européennes. Les propositions du RN ne répondent pas aux besoins économiques et sociaux des Dijonnais et des habitants de la Côte-d'Or.

Le RN fait preuve d'un électoralisme débridé

Le Rassemblement National aborde les élections européennes comme un simple préambule aux élections présidentielles de 2027. René Lioret, conseiller régional, anticipe déjà: «Il y aura un effet sur la population de Côte-d'Or qui nous préparera très bien pour les échéances qui vont suivre» (source : Infos Dijon, 19 mai 2024).

Le RN transforme un moment crucial pour l'avenir de l'Europe en une simple étape de campagne présidentielle. Cette stratégie électoraliste réduit les enjeux européens à de simples slogans, éclipsant l'importance des décisions européennes qui affectent directement notre département, notamment en matière de politique agricole commune et de fonds de cohésion. Ceux-ci sont essentiels pour les agriculteurs et le développement rural de la Côte-d’Or. Lorsqu'il s'agit de proposer un projet tangible au Parlement européen, le Rassemblement National se focalise uniquement sur les présidentielles et les municipales. Ce n’est pas sérieux.

Pour une Europe-puissance

Pour une Europe de la protection. Avec la liste Besoin d'Europe menée par Valérie Hayer, nous aspirons à une Union européenne qui s'engage résolument à protéger ses citoyens. Plus encore, les eurodéputés de la majorité présidentielle agissent au Parlement européen pour une Europe forte, sûre et indépendante, à l’inverse d’un RN invisible à Bruxelles.

Les députés européens de la majorité présidentielle ont réformé le pacte Asile et Migration afin de renforcer la protection de nos frontières et d'assurer un meilleur accueil aux demandeurs d'asile. Il est désormais question de renforcer les moyens humains nécessaires pour garantir l'application effective de ce nouveau texte.

A l’avenir, Besoin d’Europe propose de négocier des accords stratégiques entre les pays européens et les pays d’origine pour le retour des migrants en situation irrégulière. En cas de non-coopération, il s’agit de mettre en place des mesures de rétorsion comme la réduction des visas accordés par l’Europe. En parallèle, les députés européens de la majorité présidentielle renforceront l’accompagnement aux retours volontaires. Objectif : doubler le nombre de retours jusqu’à 200 000 par an.

Pour une Europe de la production

Le MoDem Jeunes de Bourgogne-Franche-Comté soutient une Europe comme pôle dynamique de production et d'innovation. Nous soutenons une Europe dans laquelle Dijon et la Côte-d’Or peuvent se développer.

Cela inclut la promotion de l'innovation dans le secteur agroalimentaire, vital pour notre département, et le soutien aux technologies vertes qui peuvent transformer l'économie locale. La proposition de Besoin d'Europe en faveur de chocs d’investissements, de compétitivité, de compétences au travers du Plan Europe 2030 promet de renforcer le positionnement de Dijon et de la Côte-d’Or comme leaders dans une économie européenne résiliente et acquise à la transition écologique, a contrario des propositions rétrogrades du Rassemblement National qui menacent la soutenabilité de la croissance et du développement.

Selon Laurent Jacobelli, «le premier des complices de l'Union européenne, c'est Emmanuel Macron»


De l'usage des fonds européens autour de la Cité internationale de la gastronomie et du vin


«Dans deux ans, vous n'avez plus de jungle de Calais», anticipe Valérie Hayer


«Si on veut plus de France, il faut plus d'Europe», assure Christophe Grudler



Infos-dijon.com - Mentions légales