Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
22/05/2022 06:53

LÉGISLATIVES : L'Insoumis Antoine Peillon répond à la socialiste Sladana Zivkovic

Investi par La France Insoumise sur la première circonscription, dans le cadre de l'accord de la NUPES, Antoine Peillon évoque une «usurpation d'investiture politique» au regard de la façon dont la socialiste dissidente Sladana Zivkovic utilise une rose rouge pour la communication de sa propre campagne.
Communiqué d'Antoine Peillon du 21 mai 2022 :

Ce 21 mai, dans un article publié par Infos Dijon, Mme Sladana Zivkovic se livre à un inacceptable exercice de diffamation à l’encontre du candidat de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes), c’est à dire de TOUTE la Gauche et de l’Écologie (Parti socialiste compris) aux élections législatives, sur la première circonscription de la Côte-d’Or. Inacceptables aussi, les photos publiées par le média d’information dijonnais, à l’occasion du lancement de sa campagne microcosmique qui s’est déroulé, le vendredi 20 mai, à Plombières-lès-Dijon, où Mme Sladana Zivkovic pose et repose tenant « une grande rose rouge » dans son poing.


Samedi 14 mai, nous avions déjà constaté, sur le marché central de Dijon, une distribution de tracts annonçant la candidature de Mme Sladana Zivkovic, adjointe au maire de Dijon, aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains, sur la première circonscription de la Côte-d’Or, en tant que « femme de gauche, européenne, sociale, écologique », et aussi « vice-présidente de Dijon métropole ». Cette personne y pose déjà, en photo, avec une rose tenue dans son poing gauche (référence symbolique délibérée au logo du Parti socialiste)...

De même, Mme Sladana Zivkovic annonce, depuis le 13 mai, sur son profil Facebook, cette même candidature, publiant une image de son tract (voir, ci-dessous) et faisant état de son « engagement au parti Socialiste, depuis plus de 20 ans » (texte intégral, ci-dessous).

Ces faits appellent une mise au point claire, nette et précise de notre part, en tant que candidats et animateurs de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes), c’est à dire de TOUTE la Gauche et de l’Écologie (Parti socialiste compris) aux élections législatives, sur la première circonscription de la Côte-d’Or :

* Le mercredi 4 mai, lors d’une distribution de nos tract dans le quartier Fontaine-d’Ouche, Mme Sladana Zivkovic, accompagnée par un élu LR de la municipalité de Dijon, est entrée en contact avec deux de nos militants, dont notre candidat titulaire pour les législatives (alors non-investi), afin de - presque immédiatement - se proposer comme... candidate sous nos couleurs à ces très prochaines élections, arguant plusieurs fois de sa rupture politique avec le maire de Dijon, du fait du soutien officiel de celui-ci à Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle.

* Après plusieurs échanges téléphoniques et par messagerie avec Mme Sladana Zivkovic, à l’occasion desquels nous nous sommes toujours montrés dans une disposition constructive à son égard, celle-ci a commencé de mener, autour d’elle, une campagne de dénigrement vis-à-vis de notre candidat titulaire.

* Le samedi 14 mai, notre candidat titulaire, en accord avec la direction collective de sa campagne, a adressé un dernier message (SMS) à Mme Sladana Zivkovic pour l’inviter, au nom de nos candidats et de leur comité de campagne, « à une rencontre, dans le courant de la semaine prochaine (celle du 16 mai), afin de discuter le plus complètement possible de nos objectifs politiques dans la perspective des législatives ». Cette invitation a essuyé aussitôt une réponse négative et même provocatrice.

* En conséquence, nous considérons que le premier tract de Mme Sladana Zivkovic ainsi que ses propos et poses photographiques publiés par Infos Dijon du 21 mai portent la marque d’une usurpation d’investiture politique, notamment à travers l’image d’une rose ostensiblement tenue, à de nombreuses reprises, dans son poing, de même que le texte de son communiqué via Facebook mentionnant son « engagement au parti Socialiste, depuis plus de 20 ans », sans préciser que ce parti nous a investis sur la première circonscription de la Côte-d’Or sous la bannière commune à TOUTE la Gauche et à l’Écologie, en vertu de l’accord d’union avec la NUPES conclu le 4 mai dernier et voté dès le lendemain par le Conseil national du PS.

* Aussi, nous sommes au regret de constater que, refusant de dialoguer ouvertement et sincèrement avec nous, Mme Sladana Zivkovic a choisi de s’opposer objectivement à la Nouvelle union de TOUTE la Gauche et de l’Écologie, qu’elle trompe donc les électrices et les électeurs de la première circonscription de la Côte-d’Or en se présentant comme « femme de Gauche » et qu’elle se met ainsi objectivement au service de nos adversaires macronistes, de droite et d’extrême-droite.

* En conséquence, supposant que Mme Sladana Zivkovic est toujours adhérente du Parti socialiste, mais ayant entendu et lu que la direction du Parti socialiste exclura chacun de ses membre qui fera « dissidence » en se présentant contre une ou un candidat de la NUPES1 , nous décidons de signaler sa candidature irresponsable à qui de droit.

La direction de campagne d’Antoine Peillon et de Dominique Guidoni-Stoltz, candidats de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES) dans la première circonscription de la Côte-d’Or, avec les responsables de leur Union et de chacune de ses composantes.

1 Pierre Jouvet, porte-parole du PS, le 6 mai 2022, à la suite du Conseil national de son parti ayant voté à une large majorité l’alliance avec l’Union populaire / LFI : « Les statuts du Parti socialiste sont très clairs : s'il y a des candidats en dissidence, ils seront exclus du Parti socialiste. Il doit y avoir un message clair : nous voulons le rassemblement, et nous le faisons dans toutes les circonscriptions du pays. »

De même, Olivier Faure, Premier secrétaire du PS, affirmait à la même occasion : « Je mets en garde celles et ceux qui seraient tentés par la dissidence, parce qu'ils seront balayés par ces candidatures qui vont incarner une espérance aux yeux de tout le monde. Tout candidat qui se présente contre des candidats soutenus par le Parti socialiste se sort de lui-même du Parti socialiste. (...) C'est une application mécanique des statuts. »

Les candidats font leurs jeux pour les élections législatives en Côte-d'Or


Sladana Zivkovic, la candidate de «l'alliance du social et de l'écologie»


«C'est le peuple français qui va faire en sorte que Jean-Luc Mélenchon devienne Premier ministre», revendique Antoine Peillon



Infos-dijon.com - Mentions légales