> OPINION > Autres
01/07/2022 10:47

POLITIQUE : Les composantes de la NUPES envisagent d'écrire une «nouvelle histoire commune» en Côte-d'Or

Après la première réunion du 15 juin dernier, les composantes de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale se sont retrouvées ce 30 juin à Dijon pour préparer les prochaines échéances électorales.
Communiqué de la NUPES de Côte-d'Or du 1er juillet 2022 :

L’union de la gauche et des écologistes pour l’avenir de la Côte-d’Or

Les scores obtenus par la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes) au second tour des élections législatives (151 député.e.s !)1 sont un signal fort et très clair pour l’avenir : la Nupes, à travers ses différentes composantes, a vocation à occuper une place majeure, et en toute responsabilité, dans le paysage politique national.

Nous nous félicitons aussi de la dynamique unitaire enclenchée sur l’ensemble de la Côte-d’Or lors des campagnes électorales menées ensemble dans les cinq circonscriptions de la Côte-d’Or.

Pour autant, nous ne pouvons fermer les yeux sur deux réalités prégnantes qui gagnent du terrain élection après élection : la montée de l’extrême-droite (favorisée par Emmanuel Macron et ses inféodés, y compris, désormais, à l’Assemblée nationale) qui multiplie par 10 le nombre de ses députés, et celle d’une majorité d’abstentionnistes, nourrie par la colère, le sentiment d'abandon et d’impuissance, le repli individuel, l’indifférence aussi.

Nos concitoyens tirent la sonnette d’alarme et sont de plus en plus méfiants face aux représentant.e.s politiques.

En Côte-d’Or le Rassemblement national (RN) fait un score record de 18 % et l’abstention atteint plus de 51%.

Aussi, il nous faut réinsuffler de l’espoir dans l’action politique collective. Il faut redonner à la population son rôle d’acteurs-citoyens dans les territoires.

Nous sommes convaincus que le redressement politique de notre pays et de notre département passera par notre engagement quotidien auprès de nos concitoyens. Profondément républicains, animés, entre autres, par les exigences de justice sociale et de lutte contre le changement climatique qui impacte les plus précaires, nous avons la volonté de poursuivre le travail commun expérimenté positivement lors de des élections législatives.

Pour cela, nous travaillerons dès aujourd’hui au renforcement du rassemblement des forces de gauche et des écologistes, sur la base de notre programme partagé.

A l’issue des élections législatives, la Nupes 21 est au point de départ d’une nouvelle histoire commune à écrire pour tous ceux qui souhaitent la réussite de la gauche et des écologistes dans notre département comme dans notre pays. Nous nous engageons à faire vivre cette union, en étant force de réflexion, de proposition et d’action sur l’ensemble du territoire de la Côte-d’Or.

Réunis hier soir à Dijon, les responsables et candidats de nos partis et mouvements, invitent tout le peuple de gauche et tous les écologistes de Côte-d’Or à rejoindre et à faire progresser la nouvelle union !

«Je militerai pour que nous allions aux municipales sur une liste unique avec toutes les composantes de la NUPES», déclare Antoine Peillon


«Le travail dans le rural est extrêmement important pour l'implantation des écologistes», analyse Catherine Hervieu


Les enseignements du second tour des élections législatives en en Côte-d'Or


Les candidats de la NUPES motivent leurs troupes pour le second tour lors de leur première réunion commune