Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
08/07/2024 09:04
4448 lectures

POLITIQUE : «Un moindre mal, le plus dur reste à faire», selon Solidaires

Après les législatives, les militants côte-d'oriens de l'union syndicale appellent à «des mobilisations massives dans les entreprises et les administrations».
Communiqué de l'union syndicale Solidaires 21 du 8 juillet 2024 :

La séquence des élections législatives est enfin terminée. Décidées à la hâte par Macron engendrant le risque d’une prise de pouvoir par l’extrême-droite, le verdict laisse présager une situation ingouvernable à court terme.

Si le Rassemblement National n’obtient ni la majorité absolue, ni la majorité relative, il progresse massivement sur ces 7 dernières années de la gouvernance Macron. Les appels au « barrage républicain » ont permis de lui interdire une majorité mais ne permettent pas de faire reculer sa très importante progression des plus inquiétantes. En Côte-d’Or, le RN obtient un seul siège dans la 5ème circonscription pour seulement 42 voix face au député Macroniste sortant. C’est un siège de trop.


Les trois autres député.e.s sortant.e.s Macronistes se font sortir au profit d’élu.e.s du Nouveau Front Populaire. Les trois sortant.e.s paient ainsi leur participation à une politique abjecte faite de lois antisociales (retraite, assurance-chômage, etc) et racistes (loi immigration). Malgré tout, on notera que le bloc bourgeois (dont le Rassemblement National) est le gagnant de ces élections, il va donc falloir lutter et intensément !

Dans notre département, ces élections montrent un clivage important et réel entre les zones urbaines et les espaces ruraux qu’il va falloir réduire, notamment par notre action syndicale.

Aujourd’hui, le plus dur commence du fait de l’impossibilité de gouverner à court-terme mais elle offre, dans le même temps, à notre camp social, de nouvelles possibiltés. La situation de blocage parlementaire renforce le pouvoir des corps intermédiaires et des organisations syndicales dont il va falloir se saisir pour enfin obtenir le progrès social ! Nous invitons la population à se syndiquer massivement.

Hausse des salaires, hausse des minimas sociaux et des pensions de retraite, retraite à 60 ans doivent être les combats à gagner et vite !

Cela doit passer par des mobilisations massives dans les entreprises et les administrations ! Il va falloir prendre la rue et généraliser la grève pour éviter toute trahison !

Le plus dur reste à faire, retroussons-nous les manches !

Les implications nationales des législatives anticipées


Les enseignements du second tour des législatives en Côte-d'Or



Infos-dijon.com - Mentions légales