Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
28/11/2023 07:48
2712 lectures

RÉGION : FO fustige «les mesures d'austérité» de la collectivité dans les lycées

Actualisé : Le syndicat appelle les agents du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté à une «grève illimitée» et organise des rassemblements devant l'Hôtel de Région de Dijon, ce mercredi 29 novembre. La FSU soutient le mouvement.
Communiqué du syndicat FO conseil régional Franche-Comté Bourgogne du 27 novembre 2023 :

FACE AU MÉPRIS DU CONSEIL RÉGIONAL QUI REFUSE DE RETIRER LE DOSSIER DES NOUVELLES RÈGLES DE REMPLACEMENT DANS LES LYCÉES AVEC L’ARRÊT DES CONTRATS DES AGENTS CONTRACTUELS AU 16 JUIN

NOUS VOUS APPELONS A FAIRE GRÈVE ET MANIFESTER VOTRE MÉCONTENTEMENT, POUR CEUX QUI LE PEUVENT, DEVANT LE CONSEIL RÉGIONAL A DIJON LORS DU NOUVEAU CST DE RECOURS LE 29 NOVEMBRE A 13H

UN COVOITURAGE SERA ORGANISE DEPUIS BESANÇON A 11H30 AU PARKING DE LA MALCOMBE

POUR LES AUTRES AGENTS DES LYCÉES QUI NE PEUVENT SE DÉPLACER , IL EST IMPORTANT DE SE METTRE EN GRÈVE MÊME SYMBOLIQUEMENT POUR MONTRER VOTRE OPPOSITION A CES DÉCISIONS DU CONSEIL RÉGIONAL QUI VEUT FAIRE DES ÉCONOMIES SUR LE DOS DES AGENTS CONTRACTUELS AU DÉTRIMENT DE LA SANTÉ DE TOUS LES AGENTS ET DU SERVICE PUBLIC.


NE RIEN DIRE, NE RIEN FAIRE C'EST CONSENTIR  !!!

LA GRÈVE EST UN DROIT ET EST LE SEUL MOYEN POUR LES SALARIES DE SE FAIRE ENTENDRE

Communiqué du syndicat FO conseil régional Franche-Comté Bourgogne du 14 novembre 2023 :

Nous avons boycotté le "dialogue social" du 6 novembre 2023 en intersyndicale, car dans l'ordre du jour de cette réunion il y avait la nouvelle grille de dotation des agents des lycées qui n'est autre qu'un tableau qui indique le nombre d'agents qu'il faut théoriquement dans un lycée et le nombre qu'il y a en réalité dans l'établissement.

Avec cette grille, calquée sur le fonctionnement des entreprises privées, le conseil régional indique qu'il y a des lycées qui ont plusieurs postes (comptabilisés en Équivalent Temps Plein) en trop comme le lycée le Castel à Dijon qui serait excédentaire de 7,80 (Équivalent Temps Plein) ou qui serait excédentaire de 18,90 ETP au lycée Raoul Follereau de Nevers.

Toujours selon cette grille de dotation, il y aurait une cinquantaine d'établissements en sureffectif et d'autres en sous-effectif.

Force Ouvrière avait déjà dénoncé cette matrice patronale qui ne correspond en rien à la réalité du travail des agents des lycées et qui est mise en place pour faire baisser le nombre de postes en général alors que vous le constatez tous les jours dans tous les lycées, il manque de la force de travail.

L'autre dossier qui a fait que nous avons décidé de boycotter cette réunion c'est les nouvelles modalités de remplacement des agents des lycées, en effet le conseil régional a décidé de durcir les conditions de remplacement en s'appuyant sur cette fameuse grille de dotation des lycées, il en résulte qu' il n'y aura pas de remplacement dans les lycées surdotés, qu'il n'y aura plus de remplacement des mi-temps thérapeutiques après une maladie ordinaire ou sans arrêt maladie et pour finir il n'y aura plus aucun remplacement à partir du 16 juin, car la région estime que c'est une période où il y a le moins d'activités et que remplacer des agents absents est inutile.

Ces décisions sont totalement contraires à nos revendications de mettre de la force de travail dans les lycées en supprimant les délais de 15 jours avant de remplacer un agent en arrêt de travail comme nous l'avions revendiqué dans le courrier envoyé à la présidente en novembre 2022.

Non seulement cette mesure va dégrader les conditions de travail des agents des lycées qui sont déjà usés par le travail, mais va aussi aggraver la situation de précarité des agents contractuels.

Ces agents contractuels, dont tous les établissements et les agents titulaires ont besoin pour mener à bien leur mission, subissent déjà de nombreuses ruptures de contrat imposées par le conseil régional à chaque vacances scolaires.

Concrètement ces agents ne sont pas en vacances, mais au chômage, pour bien comprendre leur situation et constater que le conseil régional les exploite voici un exemple de contrats sur l’année scolaire 2023 : En septembre il leur manque un jour, voir plus de travail dans le mois sur leur fiche de paye, octobre il manque 7 jours de travail, en novembre 3 jours, en décembre  5 jours, en janvier 4 jours, en février 9 jours, en mars 1 jour, en avril 10 jours, en mai ils auront une paye complète et le mois de juin il aurait dû avoir une paye complète, mais cette fois, ces agents contractuels auront leur contrat qui se terminera le 16 juin.

Pour Force Ouvrière, c'est inacceptable et nous avons décidé d'agir en appelant les agents à participer massivement à la grève illimitée à partir du 16 novembre 2023 jour du Comité Social Territorial qui se tiendra à Dijon  pour faire reculer le conseil régional sur ces mesures d'austérité qui vont à l'encontre des intérêts légitimes des agents.

Nous appelons l'ensemble des agents à faire grève le 16 novembre 2023 une journée ou 2h symboliquement pour montrer votre opposition totale à ces nouvelles mesures qui vont encore plus dégrader les conditions de travail de tous les agents des lycées et aggraver la situation de précarité des contractuels.

Seule votre mobilisation empêchera de valider ces mesures d'austérité qui mettent en danger la santé de tous les agents et accélèrent la destruction du service public.

C'est maintenant qu'il faut faire reculer le conseil régional, nous vous appelons à vous rassembler devant le conseil régional à Besançon  le 16 novembre 2023 à 10h et à 13h30 devant le conseil régional à Dijon.


Infos-dijon.com - Mentions légales