Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
21/04/2021 05:48

RÉGIONALES : Julien Odoul demande «des comptes» à la direction de MBF Aluminium

Le candidat du Rassemblement National aux prochaines élections régionale annonce voter le 26 avril prochain en faveur de l'aide à MBF proposée par la présidente de Région tout en demandant «des garanties» aux dirigeants.
Communiqué de Julien Odoul du 20 avril 2021 :

Aide exceptionnelle pour MBF : Protégeons les salariés et exigeons des comptes à la direction !

En redressement judiciaire depuis le 4 novembre 2020, l’usine MBF Aluminium du Haut-Jura, premier employeur privé de Saint-Claude, pourrait licencier jusqu’à 280 salariés. Fragilisée par la baisse du carnet de commande de Renault, MBF a cumulé plus de 10,5 millions d’euros de dettes selon les organisations syndicales et sollicite d’urgence une aide de la Région Bourgogne Franche-Comté à hauteur d’un million d’euros pour payer les salaires de ses collaborateurs pour les mois d’avril puis mai 2021 dans l’attente de trouver un potentiel repreneur.


Dans un bassin d’emploi qui souffre terriblement de la désindustrialisation, Julien Odoul et les élus du Rassemblement National soutiendront le versement d’une aide exceptionnelle à MBF pour la rémunération des salariés jurassiens lors de la Commission permanente du 26 avril prochain. Mais pas sans obtenir des conditions et de sérieuses garanties.

En effet, à l'aune des révélations publiées dans la presse et notamment le transfert de plus de 10 millions d’euros entre 2013 et 2020 vers une holding basée au Royaume-Uni ainsi que le passif trouble des dirigeants de MBF et de cette holding, le Rassemblement National appelle le Conseil régional à la plus grande vigilance.
 
Principal employeur privé du Haut-Jura, MBF Aluminium est détenu par le groupe britannique CMV Aluminium et un entrepreneur italien. La société avait connu deux dépôts de bilan en 2007, lorsqu'il comptait encore 430 salariés, puis en 2012. Notre vigilance doit être tout particulière envers la holding CMV Aluminium qui a plus d'un an de retard pour le dépôt de ses comptes auprès des autorités britanniques et doit encore déposer entre 26 avril et le 10 mai sa déclaration annuelle. Nous noterons, au passage, que le siège social de CMV Aluminium se trouve au Palladium House de Londres, qui héberge un certain nombre d'entreprises financières parfois douteuses et opaques. Tous ces éléments confirment la nécessité de rester le plus vigilant possible avec CMV Aluminium et son dirigeant.
 
Si nous souhaitons apporter un soutien franc et massif aux salariés victimes de cette crise, nous refusons de voir la Région Bourgogne Franche-Comté, les contribuables et les salariés eux-mêmes être dupés par des vautours spécialisés dans la liquidation d'entreprises. Le Rassemblement National dénonce l’absence de conditions à l’aide de 1 millions d’euros proposée par l'exécutif régional qui s'ajoute à une demande de la direction de MBF d’une annulation de dette sociale pour 6,4 millions d’euros et d'une subvention de l’Etat de 6,5 millions d’euros.

Au total, le soutien financier public à MBF pourrait avoisiner les 14 millions d’euros tout en supprimant 80 postes sur 282 selon la proposition de plan de continuation. Cette balance est évidemment intolérable et inacceptable.

Le Rassemblement National condamne cette trahison sur le dos des contribuables et des salariés. S’il faut soutenir les salariés de MBF, la Région doit imposer des conditions fermes comme le retour des millions d’euros envoyés au Royaume-Uni, l’ouverture d’une enquête sur les pratiques de la direction et la réorientation des aides (notamment de l’Etat) vers le soutien à un futur repreneur du site.


Infos-dijon.com - Mentions légales