Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Autres
16/05/2024 03:54
2817 lectures

SYNDICALISME : FO défend sa «liberté» et son «indépendance» au sein du CESER de Bourgogne-Franche-Comté

«Force ouvrière n’intervient pas au nom de l’intérêt général mais pour défendre les intérêts particuliers des uniques travailleurs et travailleuses», précise le syndicat qui réagit à des récents propos du Rassemblement national.
Communiqué de Force ouvrière du 15 mai 2024 :

De récentes et inacceptables déclarations de la part de forces politiques au sein de l’assemblée plénière du Conseil Régional de BFC ont remis en cause l’indépendance des organisations syndicales dans la désignation de ses représentants au sein du CESER et portées atteintes à son intégrité. Force Ouvrière tient à apporter une clarification quant à son indépendance. FORCE OUVRIERE est et demeurera une organisation syndicale totalement libre quant à la désignation de ses représentants mandatés qu’elles que soient les instances, dans lesquelles, elle est amenée à intervenir.


Farouchement attachée à la Charte d’Amiens votée en 1906 FORCE OUVRIERE entend poursuivre la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs et travailleuses de ce pays et ce indépendamment des questions politiques philosophiques et religieuses qui peuvent animer l’actualité du pays.

Libre et indépendante dans son fonctionnement et les revendications qu’elle défend, FORCE OUVRIERE n’intervient pas au nom de l’intérêt général mais pour défendre les intérêts particuliers des uniques travailleurs et travailleuses et c’est sur ce mandat qu’elle défend les revendications adoptées par ses mandants au sein du CESER.

A ce titre elle n’entend pas être instrumentalisé par quelques forces politiques que ce soit à des fins électoralistes. Forte de cette orientation FORCE OUVRIERE est une organisation syndicale confédérée interprofessionnelle et pas un parti politique. A ce titre elle n’a jamais appelé, n’appelle, ni n’appellera pas à prendre positions dans les échéances électorales qui marquent la vie citoyenne.

Légitime en terme de représentativité dans les entreprises et dans la fonction publique, troisième organisation au niveau interprofessionnel et national, FORCE OUVRIERE l’est d’autant plus à dénoncer les déclarations qui remettraient en cause l’indépendance des organisations ouvrières, la sienne, celle de ses représentants ou sa participation à des instances, à commencer par le CESER.

L’histoire a démontré, à de nombreuses reprises, les velléités des forces réactionnaires pour museler, discréditer ou interdire la libre expression des travailleurs et de leurs organisations. Ces forces actuellement au pouvoir ou qui y aspirent, n’ont de cesse de donner des gages d’allégeance aux détenteurs du capital industriel et financier quant à leur capacité à contenir, pour l’avenir, les revendications sociales des salariés et ainsi préserver les profits et dividendes. Les récentes déclarations polémiques toutes teintées de brun ne sont jamais qu’une des facettes du capital tout puissant au même titre que la loi scélérate sur l’immigration. Le brun qu’il soit clair ou foncé, parce qu’il portera toujours atteintes aux intérêts des travailleurs, trouvera toujours notre organisation sur son chemin pour lui résister.

Force Ouvrière est et demeurera une force de résistance afin d’obtenir pour l’ensemble des travailleurs le pain, la paix et la liberté !

Telle est notre orientation, et tel est et sera le vecteur de nos propos au sein DU CESER de Bourgogne Franche Comté.

La CGT défend le CESER face aux «attaques» du Rassemblement national



Infos-dijon.com - Mentions légales