Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > De gauche
30/03/2024 03:56
2446 lectures

FISCALITÉ : «Le service public est le patrimoine de celles et ceux qui n’en ont pas», clament les Jeunes Socialistes

Les jeunes militants socialistes côte-d'oriens appellent à augmenter les prélèvements obligatoires.
Communiqué des Jeunes Socialistes de la Côte-d'Or du 28 mars 2024 :

Alors que l’Insee annonce un déficit public de 5,5 % du PIB, le gouvernement entend s’entêter dans sa volonté de réaliser 10 milliards d’euros d’économies. À l’unisson, Bruno Le Maire et Gabriel Attal plaident la « rigueur » et de nouvelles dispositions de qui affaibliront demain encore, nos services publics. L’objectif est clair, revenir à 3% de déficit public en 2027.

Le Gouvernement fait le choix depuis plusieurs années, de se priver de potentielles recettes, par ailleurs, plutôt importantes.


Est-ce encore normal en 2024 de refuser de mettre en place une taxation des super-profits, mis en place à l’échelle européenne, qui pourrait rapporter au moins 1,5 milliards d’euros et de proposer en même temps, la hausse des loyers pour les étudiants du CROUS ?

Est-ce encore normal de remettre en cause notre système de Sécurité sociale et d’assurance chômage tout en refusant de rétablir l’impôt de solidarité sur la fortune qui rapportait encore 5,22 milliards d’euros en 2015 sous François Hollande ?

À l’heure où notre système de santé sort affaibli de la crise sanitaire, où notre système éducatif est de moins en moins attractif et traverse de nombreuses difficultés (recrutement, fermeture de classes, manque de professeur...), où le pouvoir d’achat des françaises et des français est impacté par la hausse des prix de l’alimentaire, de l’énergie...

Si nous ne sommes pas entendu, que le Gouvernement entende l’appel des plus riches : Mouvement pionnier, Patriotic Millionaires aux Etats-Unis, Patriotic Millionaires UK en Angleterre, Tax me now, en Autriche sont des mouvement de millionnaires demandant à être taxés “pour le bien commun”.

Il est temps que chacun contribue à hauteur de ses moyens pour faire vivre nos services publics et pour maintenir la cohésion sociale dans notre pays, si importante dans ces périodes troublées.

A l’échelle européenne, des socialistes tels qu’Aurore Lalucq et Paul Magnette travaillent à l’instauration d’un impôt européen sur les grandes fortunes et à utiliser ces ressources pour contribuer à financer la lutte contre le changement climatique et celle contre les inégalités sociales.


Infos-dijon.com - Mentions légales