Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > EELV
22/04/2021 06:54

DIJON : Les écologistes réagissent à l'expulsion des Jardins de l'Engrenage

Les élus du groupe municipal d'opposition Écologistes et citoyens appellent à la «concertation» en matière d'urbanisme et déplorent le recours aux forces de l'ordre pour  «l’expulsion de jardiniers».
Communiqué du groupe Écologistes et citoyens du 21 avril 2021 :

A la demande du Maire et sur ordre du préfet, un nombre important de CRS ont expulsé les personnes présentes sur le site dit « Les Jardins de l’Engrenage ». Cette intervention policière fût accompagnée de la destruction de jardins potagers, d’arbustes, et de l’extraction de centaines de mètres cubes de terres nourricières par des pelleteuses.

Cette scène de tension dans une ville apaisée comme Dijon est choquante.

Au-delà de la criminalisation volontaire des occupants par les pouvoirs publics, nous rappelons que les habitants du quartier aspirent depuis le premier confinement à bénéficier d’espaces de respiration à proximité de chez eux là où la densité n’est plus supportable. Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls !


Notre position est constante et se renforce : démocratisons la politique d’urbanisme. La concertation et la co-construction des projets est la seule solution pour sortir du cercle vicieux de la de la tension. Depuis plus d’un an, nous avons plaidé pour une concertation et une modification du projet d’urbanisme prévu à cet endroit.

Alors que les habitants du quartier travaillent de façon constructive à un projet alternatif à celui de la municipalité, écoutons-les avec intérêt.

Les élus écologistes ont su le faire. Comme a changer d’avis sur l’armement de la Police municipale, nous avons fait évoluer notre position sur l’urbanisme. En effet, nous avons reconnu que l’urbanisation de la ville allait trop vite sans prise en compte du besoin d'espaces de respiration et de nature en ville. Et que la nécessité absolue de loger à prix décent les personnes en attente de logement social pouvait se faire autrement que par le rythme effréné de construction de logements en grande partie du parc privé d'ailleurs.

Cet acte de force est donc un triste événement pour notre ville. L’absence de dialogue conduit forcément au durcissement et à la radicalisation des positions. De plus, les forces de l’ordre ont vocation à être mobilisées sur des questions de sécurité publique et non à l’expulsion de jardiniers !

Il est temps que Dijon se montre à la hauteur de ses ambitions écologiques en sachant créer les conditions d’une ville plus verte construite avec ses habitant-es.

Stéphanie Modde, Olivier Muller, Karine Savina, Patrice Château, Catherine Hervieu et Fabien Robert


Infos-dijon.com - Mentions légales