Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > Les Républicains
08/11/2022 07:56
2976 lectures

DIJON : «Le préfet plus prompt à réagir que le maire», estime Laurent Bourguignat à propos de la sécurité place de la République

Le groupe politique d'opposition Dijon autrement commente les annonces du préfet en matière de sécurité publique, compétence de l'État.
Communiqué de Dijon autrement du 7 novembre 2022 :

En marge d’une conférence de presse le 7 novembre, Monsieur le Préfet a annoncé plusieurs initiatives pour restaurer la sécurité Place de la République, ce qui devenait plus que nécessaire après la multiplication des agressions.

Nous étudierons avec la plus grande attention les propositions qui seront faites par le nouveau Directeur Départemental de la Sécurité Publique en ce sens, et nous accueillons très positivement la volonté affichée de renforcer la présence de la Police Nationale sur la place.

Elle répond à ce que notre groupe « Dijon autrement » (droite, centre et indépendants) avait porté lors du Conseil municipal du 26 septembre 2022 à travers un vœu. Par ce dernier, nous souhaitions que la municipalité demande au Préfet une présence permanente des forces de police en soirée et la nuit sur la Place de la République et dans ses abords. Le Maire avait hélas refusé de le soumettre aux voix du Conseil municipal.


Le Préfet et les services de l’État semblent plus prompts à prendre la mesure de la situation. En effet, la récurrence des faits de violence, leur enchaînement accéléré et de plus en plus déchaîné imprime dans la population un regrettable et dangereux sentiment d’impuissance des autorités locales ou étatiques.

La place de la République n’est pas le seul endroit qu’il faut reconquérir avec la plus grande fermeté. La lutte entre bandes rivales sur fond de trafic de drogue gangrène certains quartiers de notre ville, et plus largement de notre métropole, depuis plusieurs années. Non contents de gâcher la vie quotidienne des habitants de ces quartiers, ces bandes s’affrontent désormais pour contrôler les lieux névralgiques de notre ville avec des victimes collatérales de plus en plus nombreuses.

Le rôle de la Police nationale, soutenue par la Police municipale, et aussi par la Gendarmerie pour 17 communes de la métropole, est donc plus que jamais indispensable. Nous saluons l’engagement permanent des forces de l’ordre à qui nos concitoyens doivent tant. Nous sommes sans ambiguïté à leurs côtés.

Laurent BOURGUIGNAT (Président), Caroline JACQUEMARD, Céline RENAUD, Henri-Bénigne de VREGILLE (vice-Président), conseillers municipaux de Dijon.
Groupe municipal « Dijon Autrement » - 1er groupe de l’opposition municipale (Droite, centre et indépendants)

Le préfet de la Côte-d'Or souhaite limiter les ouvertures tardives des établissements de nuit de la place de la République à Dijon


Les professionnels de la nuit dénoncent les «prédateurs» venant agresser place de la République à Dijon



Infos-dijon.com - Mentions légales