Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> OPINION > LREM
21/11/2023 18:23
5580 lectures

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : «Le monde agricole s’indigne contre la Région à cause de la non-gestion des dossiers FEADER», relaie Denis Thuriot

«Que fait la majorité régionale ?», demandent les élus de la majorité présidentielle à propos de la «crise de l’agriculture en Région Bourgogne-Franche-Comté» alors que la collectivité a repris à sa charge la gestion de fonds européens jusque là déléguée à l'État.
Communiqué du groupe des élus progressistes au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 21 novembre 2023 :

Depuis plusieurs mois, le monde agricole s’indigne contre la Région Bourgogne-Franche-Comté à cause de la non-gestion des dossiers FEADER de la part de la majorité régionale. Après une année blanche pour les investissements, une nouvelle année blanche se dessine pour les agriculteurs et agricultrices avec, pourtant, les fonds de l’Europe mis à disposition : 254 millions d’euros pour “faire pousser (couler ?) vos projets en BFC”.

Le groupe des élus Progressistes soutient la démarche des acteurs du monde agricole


Ces 10 derniers mois ont été marqués par un manque d’information, un manque de suivi auprès de la profession, un manque d’humanité envers nos citoyens et un manque de ressources humaines pour le traitement des dossiers. Des éléments qui s’anticipent et des ressources présentes au sein de la collectivité par le biais des agents qui ne sont plus affectés sur les 30 règlements abrogés scandaleusement.

Sollicitée sur ce sujet durant la dernière Assemblée Plénière, par Denis Thuriot, la Présidente de Région a répondu qu’ils avaient été affectés sur d’autres sujets urgents.

L’agriculture n’est-elle pas un dossier urgent ? Bien sûr que si, et aujourd’hui, elle est en crise.

Par ailleurs, la Région, qui coupe les vivres en gelant les investissements, se permet de régler les “petits” dossiers à la place de l'Europe suite à son incurie, incapable de prioriser, alors qu’elle se plaint d’un manque de moyens malgré des recettes de TVA soutenues. Quelle incohérence !

Les dernières réunions menées dans les départements de notre Région le démontrent. Les agriculteurs et agricultrices sont obligés de trouver des solutions qui sont inacceptables : vente d’animaux, baisse de salaire et pour certains, ils sont contraints d’arrêter leur développement.

La majorité régionale, “Ma Région par cœur”, a plus à cœur de faire un règlement de compte politique avec le gouvernement que de prendre les choses en main, au détriment de la profession.

Pourquoi refuser au départ l’aide des Chambres d’Agriculture ? Pourquoi toujours soutenir que “c’est la faute de l’État” ? Pourquoi attaquer le Ministre de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire ? Toutes les autres Régions en France ont su, elles, être efficaces. Et ce sont la plupart d’entre elles, les Régions, qui auraient demandé à prendre cette compétence !

Pour répondre à cette crise, Denis Thuriot et le groupe des élus Progressistes demandent un plan d’actions regroupant les dispositifs suivant :
1. Mettre l’agriculture en sujet prioritaire de la Région BFC ;
2. Affecter les agents des règlements d’intervention supprimés sur les dossiers FEADER, avec formation et aussi instaurer des astreintes dans les antennes régionales ;
3. Réaliser un document “point d’étape” à destination des agriculteurs de la région BFC ;
4. Instaurer et conserver une ligne directe pour pouvoir répondre aux besoins des agriculteurs (téléphone et courriel), qui dénoncent, et ils ne sont pas les seuls, l’éloignement du Conseil Régional ;
5. Communiquer l’ensemble des informations sur les dossiers FEADER aux représentants du monde agricole et à l’ensemble des élus de tous les groupes politiques régionaux ;
6. Instaurer des comités, avec les représentants du monde agricole et les élus de tous les groupes politiques régionaux, une fois par trimestre, pour connaître l’avancée des dossiers ;
7. Régulariser les dossiers FEADER et utiliser les fonds européens au risque de les voir diminuer ultérieurement !

Le groupe des élus Progressistes :
Denis Thuriot - Catherine Barthelet - Sandra Germain - Rémy Rebeyrotte - Ludovic Rochette - Catherine Sadon - Jean-Philippe Saulnier-Arrighi

État et Région trouvent un accord pour le traitement des dossiers FEADER en instance


Sur la gestion du FEADER, «on a un problème majeur en Région Bourgogne-Franche-Comté», alerte Marc Fesneau


Ça chauffe entre la Région Bourgogne-Franche-Comté et les agriculteurs qui suspendent le dialogue concernant le suivi du FEADER


3.500 dossiers agricoles du FEADER en instance au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté



Infos-dijon.com - Mentions légales