Recherche
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
03/04/2020 21:27

CONFINEMENT : Un papa et son fils de trois ans improvisent des parcours sportifs dans le jardin

Mickaël, animateur pour enfants dans la vie active, a mis à profit son goût pour le sport afin d'occuper son fils d'une manière originale pendant le confinement.
«Tenir pendant le confinement». C’est globalement l’état d’esprit qui l’emporte durant cette période où la vie ne se fait quasi exclusivement qu’à la maison. Mickaël Habib, 35 ans et papa du petit Lénny, 3 ans, s’est dit que le jardin de sa maison à Tart-le-Haut en Côte-d’Or, pouvait servir de terrain sportif.

«On a alors réfléchi avec mon fils à des parcours sportifs suivant ce qu’il aime. Avec l’idée de se dépenser tout en rigolant et en s’amusant», explique Mickaël Habib, en insistant sur le fait que ces petits challenges sont développés selon les envies de Lénny, «pour qu’il se lasse le moins possible».

Le papa n’oublie pas que le confinement n’est tout de même pas une période de vacances : «Chaque matin et chaque après-midi, il sait qu’il y a un créneau d’1h30 de devoirs et d’exercices comme à l’école. En début d’après-midi, c’est la sieste. On essaie de faire en sorte qu’il garde ce rythme. Le parcours sportif ou les jeux, ce sont comme des récréations finalement».

Pour Mickaël Habib, animateur pour enfants à la communauté de communes de la Plaine Dijonnaise, mais aussi féru de trails, c’est une manière d’entretenir ces deux attraits, «de garder un pied dans la vie hors confinement», en entraînant son fils «qui a les gènes de papa au niveau de la course à pied, sans cesse demandeur».

«Des gens ont vu la vidéo et m’ont envoyé leurs propres parcours sportifs, en intérieur. Comme quoi, il n’y a pas forcément besoin d’avoir un jardin pour occuper les enfants. Et moi personnellement, je dis qu’il est tout à fait possible de se faire une bonne séance de renforcement musculaire en poussant la table et en se mettant sur le tapis. Ça fait du bien physiquement et mentalement».

Sur sa chaîne YouTube (à retrouver en cliquant ici), où l’on peut donc suivre les foulées du petit Lénny (à voir en cliquant ici), Mickaël Habib propose aussi aux parents une petite expérience pédagogique et ludique visant à faire comprendre aux enfants pourquoi il est important de se laver les mains face au virus.

Modestement, le papa du petit garçon donne des conseils gratuits et sympas. À la maison, le confinement est supporté grâce à ces initiatives. Lénny apprécie en parallèle de pouvoir garder le contact avec les camarades de la première section de maternelle via le blog de sa professeure des écoles.

Alix Berthier