Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
28/07/2021 15:17

CÔTE-D’OR : Une identité équestre pour le Parc national de forêts

Des cavaliers de l’association Crinières en Forêt expérimentent un parcours de randonnée qui pourrait être parcouru à pied, à VTT ou à cheval à travers le territoire du Parc national de forêts.
Au Relais de la Vallée de l’Ource à Villars-Santenoge, Catherine et Lionel Guenin ont accueilli ce mardi 27 juillet 2021 les membres fondateurs de l’association Crinières en Forêt, guidés par Grégory Narce, des écuries Narwali à Arbot, accompagnateur de tourisme équestre. Les cavaliers étaient à mi-parcours de leur itinérance à travers le territoire du Parc national de forêts. C’est une première !

Sur 6 jours, à raison de 25 à 36 km par jour, les 4 cavaliers testent un parcours de randonnée, conçu par Grégory Narce et François-Xavier Delerce (trésorier de Crinières en Forêt), parcours soutenu par le Parc national de forêts et le Comité Régional du Tourisme Équestre de GrandEst.


Ce grand circuit d’itinérance qui, au final, fera 250 km, ouvert non seulement aux cavaliers mais aussi aux randonneurs pédestres et aux VTTistes, a l’ambition d’être le circuit de randonnée de référence du parc national. Il est jalonné, tous les 15 à 20 km, de structures d’hébergement. A terme, des aires de pique-nique sont prévues, permettant d’accueillir en toute sécurité, les randonneurs et leurs montures, chevaux et... vélos.

L’association Crinières en Forêt a été créée en 2020, sous l’impulsion de cavaliers passionnés parcourant de longue date le territoire du parc national. Leur leitmotiv : se rassembler en tant que cavaliers d’extérieur pour profiter du territoire exceptionnel offert par le sud haut-marnais et le nord côte-d’orien, en matière d’équitation et de nature.

Quoi de mieux, en effet, que de découvrir forêts, vallons et plateaux, à cheval, sans risquer de  perturber le milieu et ses habitants ? Randonner à cheval au sein du Parc national de forêts représente ainsi l’un des modes de circulation douce promu dès les premières réflexions autour de la création du Parc national. Cette volonté est maintenant en bonne voie de concrétisation.

Communiqué


Infos-dijon.com - Mentions légales