Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
05/11/2023 13:17
2442 lectures

DIJON : Après la scène, le CD-livret du spectacle «Peur du noir»

Joué à guichets fermés pendant deux soirs à Dijon et Longvic, Claire-Marie Bellon Systchenko continue de fait vivre son spectacle «Peur du noir» au travers d’un CD-livret de 60 pages composé de douze chansons pour petits et grands.

Qui est la côte-d’orienne Claire-Marie Bellon-Systchenko ?


Après l’obtention d’un premier prix de piano et un cursus de chant lyrique Claire-Marie Bellon-Systchenko s'est formée comme comédienne professionnelle à Paris, lui permettant ainsi de jouer plus de 300 fois au théâtre. Passionnée de comédie-musicale anglo-saxonne, la Côte-d’Orienne a poursuivi ses études de chant à New-York et de danse à Broadway avant d’intégrer un Master de Comédie Musicale à Londres. Plus tard, à Paris, Claire-Marie écrit et interprète une comédie musicale, Chambre 113, qui sera d’ailleurs en résidence à l’Abreuvoir à Salives près de Dijon, d’où elle est originaire et où réside sa famille.

Depuis plus de 10 ans, Claire-Marie enseigne la comédie musicale, met en scène de nombreux spectacles. Auréolée du prix Jeunes Talents du Conseil départemental de Côte-d’Or 2020, l’artiste s'est lancée pour la première fois dans un seul-en-scène.

En 2022 c’est la création du seul-en-scène, «Peur du noir»


Claire-Marie Bellon-Systchenko : «A cette période j’avais besoin de me lancer un nouveau défi. Et avec ce spectacle, un peu autobiographique j’ai réussi le challenge. Il y avait des scènes de théâtre, je chantais et je m’accompagnais au piano. Il y avait aussi une marionnette, mon petit moi en quelque sorte, puisque c’est l’histoire d’une jeune femme qui va explorer ces ombres, accompagnée de deux petits monstres de la nuit, Phiflippe et Adémar. Un spectacle destiné aux petits comme aux adultes. Chacun pouvait l'interpréter à sa manière».
 

Un CD-Livret 60 pages du spectacle 


«Ce sont des enregistrements produits à Dijon au studio Triphon de Robin Mory avec des musiciens en live. C’est un album en forme de livret qui retrace le spectacle. Même si nous sommes à l’air du tout numérique, j’ai voulu que les auditeurs et les spectateurs aient un objet physique. Il faut dire que le spectacle propose énormément d’univers visuels. Créé par Lauriane Bellon, nous voulions retranscrire dans le livret, les différentes scènes en image. Ainsi chacun peut écouter et lire les paroles des chansons avec les photos du spectacle. Il y a malgré tout la version numérique disponible sur toutes les plates-formes de musique en ligne» 

Une chanson inédite


«Le thème de la nuit, du noir, des peurs qui ressurgissent et du coup des blessures de l’enfance que l’on a pu voir dans le spectacle sont mis en musique sur ce douze titres . Il y a une chanson inédite, Au bord du monde, composée par Benjamin Ribolet pour la musique. Un compositeur qui travaille notamment pour le Futuroscope à Poitiers mais aussi au Parc Astérix et sur d’autres projets scéniques. C’est la première fois qu’il compose pour une chanson et j’en suis très contente. Pour les paroles j’ai fait confiance à Eric Bongrand, auteur de plus de 300 chansons» 
 

Un coup de cœur émotion avec le titre, Margueritte


«Marguerite, c’est ma grand-mère bourguignonne. Celle qui m’a ramené à mes racines. Il y avait une maison familiale dans laquelle j’ai passé de nombreuses vacances. J’y suis donc revenue, et j’ai décidé de quitter Paris pour poser mes valises à Dijon il y a trois ans. Et je sais que Marguerite veille parmi les étoiles dans le noir. C’est une étoile particulière et j’avais donc envie de lui dédier une chanson»

Un clip-vidéo


«Un clip a été tourné sur le titre, Un peu plus fort, composé par Emmanuel Oriol sur des paroles de Eric Bongrand. On explore dans cette chanson, le monde de l’enfance, avec la fameuse marionnette qui est ma petite fille intérieure. Nous avons tourné dans un lieu que j’affectionne tout particulièrement à Dijon, dans la boutique des pianos Monnier»

De nouveaux spectacles et des projets


«D’abord, l’idée est de développer la diffusion du spectacle, Peur du noir, en Bourgogne Franche-Comté mais aussi dans d’autres villes et régions de France, de Suisse de Belgique et autres. Des dates vont se concrétiser au printemps pour des salles à Paris. En parallèle je viens de terminer sur une mini comédie musicale pour les tous petits qui s’appelle, Tombé du nid, qui aborde la maternité, l’adoption, la nature mais aussi les cinq sens. J’ai d’ailleurs une date pour les fêtes de noël à Toulouse. J’ai aussi une comédie musicale improvisée que je jouerai avec ma troupe à Dijon au Bistrot de la Scène le 9 décembre à deux horaires et prochainement à Talant. D’autres projets sont en cours notamment avec ma compagnie La Chouette Clairette»

                                                                                                                                                                              Norbert Banchet

             Cliquer ICI pour entrer dans la communauté de Claire-Marie Bellon-Systchenko



Infos-dijon.com - Mentions légales