Recherche
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
11/07/2020 17:40

DIJON : Garçon la note, édition 2020, c’est parti !

Le festival de musique aux abords des terrasses des bars et restaurants est bel et bien lancé. Le duo Yuri Quintero Latino trio & Calamity Jo a enflammé la terrasse du Grill & Cow pour la première soirée du 10 juillet. Retour en images avec Infos-Dijon.
Un air estival dans le quartier des Halles centrales de Dijon et de la musique entraînante pour agrémenter l’ambiance, il y a peu de chances dans ces conditions que l’atmosphère soit morose, d’autant plus en sachant que l’on peut profiter des terrasses des bars et des restaurants depuis début juin seulement en raison de la crise sanitaire.

«Aujourd’hui, plus que jamais, il est important de recréer des festivités, de l’activité, de l’attractivité, pour faire revenir du monde en ville», a d’ailleurs souligné Nadjoua Belhadef, adjointe au maire de Dijon déléguée au commerce et à l’artisanat, en ouverture du festival Garçon la note 2020, en remerciant au passage les partenaires dont Denis Favier et Matthieu Honnorat de Shop In Dijon mais aussi Alexandre Hulin et son équipe du Grill & Cow pour la participation à l'opération depuis plusieurs années déjà.

«Si c’est la 11ème édition, c’est que ça marche et qu’on en redemande. Vous aurez une programmation musicale variée», a aussi assuré l’élue municipale, avec à ses côtés ses collègues Danielle Juban et Sladana Zivkovic, la présidente de l’Office de tourisme de Dijon Métropole qui a exprimé son plaisir de voir les touristes - Suisses et Belges notamment - revenir à Dijon.

«Que cette saison estivale commence vraiment !», c’est implicitement le souhait général qui a été formulé ce vendredi 10 juillet en début de soirée, une dizaine de jours après le lancement on peut le rappeler de l’opération Festiv’Halles.

31 concerts devant 31 terrasses jusqu’au 26 août


Garçon la note, édition 2020, c’est un total de 31 concerts… «Un soir, une terrasse, un concert», jusqu’au 26 août. La Ville de Dijon rappelle : «Initiée en 2001 par l’office de tourisme d’Auxerre et "importée" par l’office de tourisme de Dijon métropole en 2010, cette manifestation propose des styles de musique éclectiques : mélodies jazzy, airs folk, musiques du monde, chanson française ou ambiance guinguette… La programmation de l’édition 2020 est organisée par la ville de Dijon en partenariat avec Shop In Dijon, l’office de tourisme de Dijon métropole, La Bourgogne, Tourtel Twist, l’UMIH Côte-d’Or, Lacerta et la Communauté de l’Auxerrois».

Le sens du festival s’est exprimé pleinement lorsque le trio latino mené par Yuri Quintero a commencé à animer la soirée, cela avant de voir la chanteuse Calamity Jo le rejoindre avec un répertoire plus large et dance, pour définitivement enflammer la terrasse étendue du restaurant Grill & Cow rue Claude Ramey. Cela dans un quartier des Halles piétonnisé en juillet et en août.

Ces concerts ne résoudront évidemment pas tous les problèmes des bars et des restaurants, touchés par une double crise sanitaire et économique, mais le lancement du festival a confirmé que la musique est propice à l’enthousiasme et à l’ambiance chaleureuse. Encore plus que les autres années sans doute.

Rendez-vous autour des Halles, mais aussi rue des Godrans, rue des Forges, place de la Libération, place des Ducs, place des Cordeliers, place Emile Zola... Mercredi 15 juillet, la pop de Lou Di Franco à voir et entendre au Café de l'Industrie, 15 rue des Godrans.

Des masques étaient tout de même distribués pour encourager aux gestes barrières, même s'il était visiblement difficile de les porter autour d'un verre ou bien sur la piste de danse.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Garçon la note

Jusqu'au 26 août 2020, de 19h30 à 22h.
31 concerts gratuits et ouverts à tous / Dans le respect des gestes barrières liés à la crise de la Covid-19. Toute la programmation à retrouver sur www.dijon.fr