Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
16/09/2021 19:26

DIJON : Le cycle dans tous ses usages, pour tous les âges, avec le salon Vélo & Co

Ces 17, 18 et 19 septembre, le salon Vélo & Co ouvre ses portes pour la première fois au Parc des expositions. Dijon Congrexpo entend faire place à un événement autour du vélo, en tant que moyen de locomotion ou bien pratique sportive, tel un phénomène de société qui touche tous les âges.
À l’heure de présenter le prochain salon qui se tiendra donc au Parc des expositions de Dijon ces 17, 18 et 19 septembre 2021 - ouverture à 14 heures ce vendredi 17 septembre 2021 -, Jean Battault, président de Dijon Congrexpo, rappelle les équipes n’ont pas pas manqué d’inventivité ni d’idées durant la crise sanitaire : «La période extrêmement difficile que nous avons vécue n’a pas empêché nos équipes de rester mobilisées, de s’attacher à maintenir le lien avec nos clients, de préparer la reprise en travaillant sur de nouvelles offres et surtout d’imaginer et de concevoir de nouvelles manifestations».


«On ne pouvait pas rester à l’écart de ce phénomène de société»


Pour le président de Congrexpo, l’organisation d’un nouveau salon Vélo & Co est une marque forte de la relance de l’événementiel, avec une certaine audace malgré les contraintes : «Il nous a fallu composer avec les confinements et l’activité partielle. Dans le secteur du vélo ensuite, la demande est supérieure à l’offre et on subit des retards de production, des pénuries de pièces détachées pour les réparations».

«On ne pouvait pas rester à l’écart de ce phénomène de société. Plus de 3 millions de vélos se sont vendus en 2020 dans notre pays», fait remarquer Jean Battault à propos de ces trois prochaines journées dédiées au vélo, même un peu plus puisque Nadine Bazin, directrice générale de Dijon Congrexpo, annonce un «prolongement» digital de l’événement jusqu’au 26 septembre.
Dès le 17 septembre, une plateforme numérique permettra de relayer les offres d’exposants ainsi que des entretiens avec ces derniers. Des mini-films «au coeur de l’événement» seront aussi partagés, de même que les replays des conférences organisées sur le salon.

Cette première édition du genre a été pensée pour mettre en avant tous les usages du vélo, pour tous les âges, mais aussi pour faire également la part belle à des shows autour de disciplines sportives. Les organisateurs se sont alors appuyés sur plusieurs partenaires experts en la matière : la Fédération française de cyclisme, la Fédération française de cyclotourisme (110.000 licenciés répartis dans environ 3.000 clubs en France) ainsi que l’ASPTT Dijon.

«Ce salon est l’événement qui manquait

dans l’éco-système de la pratique du vélo»


Au rang des collectivités territoriales et autres partenaires, les engagements du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, du Crédit Mutuel, de Chris Bike Dijon et du Vélotour sont notés. Celui du Conseil départemental de Côte-d’Or est souligné puisque c’est sur celui-ci que Dijon Congrexpo a compté en premier lieu pour se lancer dans une telle organisation (lire le communiqué).
«La Côte-d’Or est une terre de vélo. Ce salon est l’événement qui manquait dans l’éco-système de la pratique du vélo», est convaincue Marie-Claire Bonnet-Vallet, vice-présidente de la collectivité territoriale déléguée au tourisme, qui rappelle notamment que le premier schéma départemental d’aménagements cyclables date de 2007, revu en 2017.

Partant du principe que le vélo fait aujourd’hui partie des usages du quotidien et constatant d’après des chiffres de 2020 émanant de l’Observatoire du cycle que le vélo n’est pas simplement une mode (+ 27 % de fréquentation des pistes cyclables, 30 millions de Français de plus de 15 ans font du vélo au moins une fois par an), Dijon Congrexpo veut faire de l’événement un rendez-vous annuel et incontournable. «L’objectif est une montée en puissance de ce salon. On ne réfléchit pas comme si c’était un one shot», précise Jean Battault, qui note déjà que cette première édition en fera une référence régionale.

Du «savoir rouler» à la pratique sportive


Un hall entier sera consacré au salon, avec notamment une quarantaine d’exposants au rendez-vous. Des shows de BMX ou bien de trial, mais aussi des conférences portant sur des aventures à vélo, rythmeront ce week-end qui ira du «savoir rouler» - label notamment délivré à l’ASPTT Dijon pour l’enseignement d’une bonne pratique - jusqu’à la discipline technique et sportive, en passant entre autres par des ateliers de réparation de vélo animé par l’association dijonnaise La Rustine.

Pour un des premiers événements grand public en présentiel depuis de longs mois, des prévisions de fréquentation ne sont pas forcément établies : «Un succès sur un week-end commence à 10.000 visiteurs, mais nous ne sommes plus sur les mêmes référentiels qu’avant». Jean Battault promet en tout cas «une animation permanente dans toutes les facettes du vélo» au travers d’un programme et d’un format hybride (présentiel + digital) dans lesquels «peuvent se retrouver un large public».

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier

Toutes les informations pratiques sur le salon à retrouver sur : https://www.veloandcodijon.com/.




Infos-dijon.com - Mentions légales