Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
09/09/2021 15:29

DIJON : Le patrimoine chrétien et Yézidi en Irak exposé à la salle Devosge

L’exposition est mise en place par la radio RCF en Bourgogne et proposée par l’association lyonnaise Mesopotamia Heritage. Ouverture des portes à la salle ces 10, 11 et 12 septembre de 10 heures à 19 heures. Présentation.
L’Irak fait beaucoup parler de lui en ce moment. En mars, le pape François a visité les communautés religieuses de ce pays. Fin août, le Président Emmanuel Macron est allé à Bagdad rencontrer les autorités du pays, puis à Mossoul, dans le nord, pour soutenir les communautés chrétiennes.

Dans ce contexte, la radio RCF en Bourgogne est heureuse de présenter une exposition de photos du patrimoine chrétien et yézidi en Irak. Proposée par l’association lyonnaise Mesopotamia Heritage, elle sera présentée les vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 septembre, salle Devosge à Dijon. Les visiteurs pourront venir entre 10h et 19h.


L’Irak actuel a longtemps été connu sous le nom de Mésopotamie, la terre « entre 2 fleuves » : le Tigre et l’Euphrate. Dans l’Antiquité, la Mésopotamie a été un des berceaux de l’Humanité. C’est là que la ville de Babylone a été construite, et que la première ville-Etat s’est développée. Avec tout ce que cela suppose : une administration, une justice, une gestion de la terre et de ses habitants. C’est en Mésopotamie que le premier système d’écriture pré-alphabétque, l’écriture cunéiforme, a été inventée, que l’irrigation a été mise en place pour rendre l’agriculture plus efficace, qu’un système de comptage sexagésimal a été instauré. Si une heure compte 60 minutes, et une minute 60 secondes, c’est aux savants de la Mésopotamie que nous le devons.

L’histoire de ce pays est très compliquée, car plusieurs empires se sont constitués autour ou avec ses deux fleuves : perse, grecque, mongol, ottoman. La présence des chrétiens est très ancienne, puisque la tradition raconte que l’apôtre Thomas serait venu évangéliser la région au premier siècle. De même pour les yézidis, adorateurs du soleil depuis près de 7000 ans. De nombreux monastères, couvents, églises ont été construits par les communautés chrétiennes au fil du temps. La diversité de ces communautés est grande : chaldéenne, assyrienne, syriaque, arménienne, ...

En 2014, les islamistes radicaux de Daesh ont investi l’Irak, à partir du nord du pays, et sont arrivés dans les faubourgs de Bagdad. Pendant plus de 2 ans, ils ont répandu la terreur, avant d’être défaits par l’armée irakienne. Les communautés chrétiennes comptaient 1,5 millions de croyants en 2003, et les yézidis étaient environ 800.000. Aujourd’hui, les chrétiens ne sont plus que 400.000, et les yézidis 400.000 également. Leurs patrimoines ont été dévastés dans de nombreux endroits.

La reconstruction des sites patrimoniaux, en particulier chrétiens, est en cours, avec le secours de l’Unesco, et d’Associations telles que Mesopotamia Heritage, l’Oeuvre d’Orient, Solidarité en Irak, ...

L’exposition présentée salle Devosge permettra aux visiteurs de découvrir la richesse de ce patrimoine chrétien et yézidi, et de soutenir les communautés qui veulent le sauvegarder, car il représente leur culture et leur mémoire.
L’exposition est multilingue : en français, anglais, arabe et kurde. 15 photos sont de grandes dimensions : 60 x 90 ou 50 x 75 ; avec 13 panneaux explicatifs recto-verso en dibon.

Pascal Maguesyan, chargé de mission de l’Association, accompagnera les visiteurs par petits groupes, pour une présentation d’environ 30 minutes. Un diaporama muet permettra aussi de visualiser sur un grand écran l’histoire de ce patrimoine.

L’Association Mesopotamia Heritage proposera aux visiteurs de contribuer financièrement à la restauration d’une fresque « Saint-Georges terrassant le dragon » dans l’église Saint-Georges de Qaraqosh.

Pour respecter les contraintes sanitaires, les visiteurs seront contrôlés à l’entrée : passe sanitaire, sur smartphone ou sur papier, ou attestation de test PCR négatif de moins de 72h.

Communiqué

RCF en Bourgogne fait sa rentrée «pour s’ouvrir au monde et donner à le comprendre»




Infos-dijon.com - Mentions légales