Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
07/09/2021 16:26

DIJON : Le Vyv Festival sort ravivé de sa deuxième édition

Du 2 au 5 septembre, en ayant accueilli 4.000 personnes par jour à la Combe à la Serpent, le festival de musique et des solidarités a fait vivre des émotions et des rencontres qui manquaient au public. Les dates de la troisième édition sont déjà calées.
«Rien que le fait de voir les jeunes danser sur PLK le jeudi soir, on se disait : wahou, c’est pas mal, mais le pas mal avec la boule au ventre». À l’heure du bilan du VYV Festival, les propos du directeur Pierre Clément sont marqués d’une émotion particulière.

«Le challenge était d’être là en 2021». Non seulement, le VYV Festival a existé dans un contexte particulier (passe sanitaire obligatoire à l’entrée, jauge de 5.000 personnes au maximum sur le site), mais il a proposé une programmation musicale et plus largement un environnement plaisants. «Notre premier objectif était, pour le public mais aussi pour l’équipe, que cette deuxième édition existe enfin», insiste Pierre Clément en mesurant le gros boulot réalisé par les équipes. «Car elles ont monté en réalité quatre festivals en deux ans. On a déconstruit, reconstruit, refait, adapté, à tous les niveaux (l’édition 2020 notamment avait été reportée puis finalement annulée)».


L’organisation estime avoir accueilli environ 4.000 personnes chaque jour, du 2 au 5 septembre. C’est moins que 20.000 festivaliers sur deux jours en 2019, «mais l’intérêt n’était pas de faire plus, l’essentiel était déjà de pouvoir proposer un événement et accueillir du public». D’autant plus dans une première semaine de septembre où les préoccupations de la rentrée scolaire pouvait perturber l’affluence.

«C’était un plaisir de retrouver toutes ces bonnes vibrations»


Programmateur du VYV Festival, Christian Allex était convaincu, après une année difficile en 2020 concernant la culture, que «le monde ne pouvait pas se passer de festivals et qu’on risquait de tuer un écosystème si tout était encore une fois annulé». Il n’empêche que «c’est une prouesse de l’avoir fait».

Les quatre jours de festivités que nous avons vécus ont plutôt donné raison aux organisateurs. Christian Allex souligne : «C’était un plaisir de retrouver toutes ces bonnes vibrations. Les artistes étaient tellement contents de retrouver la scène, devant un public très enthousiasmé». En faisant même remarquer : «Le passe sanitaire était perçu comme une contrainte au début de l’été, finalement ça a cassé une certaine angoisse».
«Le défi était de construire le site pour que le public puisse se mettre dans sa bulle une fois à l’intérieur», rebondit Julie Bouguyon, chargée de production.

«Les gens ont compris que ce n’était pas juste un festival de musique»


Les constats à chaud sont donc positifs. «La sauce a pris» de l’avis de photographes ayant passé les quatre jours à shooter les instants de partages et de rencontres, les émotions et les prestations des artistes sur la scène. «Tout le village des associations et autres initiatives solidaires était aussi important qu’en 2019», ne manque pas de noter Pierre Clément, assurant également que «les gens ont compris que ce n’était pas juste un festival de musique».

Le VYV Festival 2021 est ainsi terminé. Avec des satisfactions mais aussi des leçons dont il faudra s’inspirer pour 2021, dans le sens où le contexte sanitaire actuel a été sur plusieurs aspects «un mal pour un bien» peut-on dire, propice à accentuer l’importance d’un tel événement pour se retrouver, pour partager, pas seulement pour se pointer devant une scène et écouter de la musique. L’identité sociale et solidaire du VYV Festival sort renforcée de cette deuxième édition.

Dans la galère évoquée et les remises en question permanentes auxquelles les organisateurs ont dû faire face, ces derniers se sont en quelque sorte également déjà projetés sur l’édition 2022, d’ores et déjà programmée les 11 et 12 juin. «Quasiment 50 % de la programmation musicale est déjà bouclée». Sans oublier de s’imaginer pouvoir déambuler à nouveau au rythme des actions solidaires.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier

Première soirée de concerts sur la scène du festival VYV


Catherine Ringer et l’âme des Rita Mitsouko ont endiablé le festival VYV


Last Train, Sébastien Tellier ou encore Asaf Avidan sur la scène du VYV Festival


Benjamin Biolay et IAM sur scène pour conclure le VYV Festival


Philippe Croizon acclamé sur scène pour la promotion des Jeux paralympiques de Paris 2024




Infos-dijon.com - Mentions légales