Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
25/08/2021 17:26

DIJON : Mille et une idées, le nouveau salon des loisirs créatifs

La deuxième édition du salon des loisirs créatifs et du fil se tiendra du 3 au 5 septembre au parc des expositions de Dijon. Ce mercredi 25 août, l'organisatrice Sandra Mas présente l'événement proposant couture, scrapbooking, perles, cupcakes ou encore patines de meuble : «il y a mille et une choses à faire».
Des loisirs créatifs actuels, tendance et pour tous les goûts... c'est Mille et une idées, un salon qui revient à Dijon pour sa deuxième édition avec un nouveau nom et une identité visuelle redéfinie.

65 exposants seront présents du 3 au 5 septembre prochains au parc des expositions de Dijon. Si toutes les pratiques seront abordées parmi les exposants, la couture et le scrapbooking seront cependant mis à l'honneur.

Des blogueuses de renom proposeront de nombreux ateliers. Entrée offerte pour les inscriptions avant le 1er septembre au soir. Attention, certains créneaux sont déjà complets !


Sandra Mas, du commerce de loisirs créatifs à l'événementiel


Le salon Mille et une idées et organisé par Sandra Mas, gérante de Cantaletemps, société spécialisée dans l'événementiel. La première édition a eu lieu en 2020 sous le nom «Salon des loisirs créatifs de Dijon». Après cinq autres villes, Sandra Mas avait relevé le défi d'installer l'événement dans la cité des ducs en pleine crise sanitaire. C'est dire si elle est aujourd'hui préparée !

«Cela se présente plus simplement, les gens sont plus habitués aux protocoles qui étaient nouveaux l'année dernière», confie Sandra Mas ce mercredi 25 août 2021. Pour autant 3.000 visiteurs avaient parcouru les allées sur les trois jours. L'objectif est d'atteindre 4.000 participants pour cette deuxième édition.

«Depuis toute jeune, je bricole», explique la passionnée de loisirs créatifs. Mosaïque, meubles en carton, scrapbooking, couture... Cette «touche à tout» a géré pensant six ans un magasin de loisirs créatifs à Aurillac puis s'est lancée dans l'événementiel en organisant un premier salon en 2010 dans la capitale du Cantal. Ont suivi Brives-la-Gaillarde, Limoges, Saint-Étienne, Besançon et donc Dijon. Nouveauté 2021, Biarritz figure maintenant à l'agenda.

Un renouveau lié aux confinements


Bénéficiant d'un véritable engouement initié au milieu des années 2000, les loisirs créatifs tendaient à s'essouffler quand les confinements de l'année 2020 les ont relancé. «Les différents confinements ont donné envie aux gens de s'occuper les mains, de s'occuper la tête», analyse Sandra Mas.

Combien de personnes ont ressorti les machines à coudre pour confectionner des masques de protection en tissu pour, à l'heure échelle, lutter contre l'épidémie ? L'AFNOR ayant imposé la coupe, il restait possible de rivaliser de style pour apporter de la couleur dans la morosité. Idem pour la décoration intérieure ou encore les albums photos, pour appréhender différemment le logement ou revisiter l'histoire personnelle.

«Il y a mille et une choses à faire»


«On est en plein boum de la couture», constate Sandra Mas, «beaucoup de groupes se sont créés sur les réseaux sociaux avec des ateliers en ligne». Une pratique qui se prolonge post-confinement avec un rajeunissement des pratiquant par rapport aux années 2000.

«C'est une façon de moderniser la couture. Le crochet, le tricot, ce n'est plus vieillot comme avant», explique l'organisatrice qui voit à présent les 25-45 ans fréquenter les salons de loisirs créatifs. «C'est ce qu'on souhaitait, il faut préparer la relève du public qui vieillit», indique-t-elle.

Pendant les confinements, Sandra Mas a elle-même suivie des formations pour faire évoluer son concept : «Jeune et tendance, je voulais que Mille et une idées donne plein d'idées dans la tête. On ne vient pas pas simplement acheter du matériel mais aussi avoir des conseils, participer à des ateliers. Il y a mille et une choses à faire».

D'où le nouveau nom et une identité visuelle relooké par la graphiste d'Inkcrea en s'appuyant sur une idée de féminité et de modernité. De plus, chaque ville aura sa charte graphique pour mieux localiser l'événement.

Pour les femmes et les hommes


Si le public est majoritairement féminin, le salon n'oublie pas les hommes, soit parce qu'ils sont eux-mêmes férus de loisirs créatifs, soit parce qu'ils accompagnent une passionnée. Selon Sandra Mas, «pour tout le monde, tout le week-end, ça va bricoler partout !»

«Il y a de l'outillage, du relooking de meubles, on peut poncer-décaper-customizer de vieux objets», signale l'organisatrice. «C'est un salon joli à regarder, il y a plein de décoration dès l'entrée. On peut juste venir pour le plaisir des yeux», s'enthousiasme-t-elle.

La mise en ambiance ambitionne que le visiteur se sente plongé dans l'univers des loisirs créatifs. Galla, artiste textile, proposera une expositions de patchworks, des compositions complexes en utilisant une palette de tissus multicolores.

Des ateliers animés par des «stars de la couture»


Les ateliers seront le cœur battant du salon. Cultura Dijon proposera des ateliers destinés aux enfants et aux adultes autour de l'aquarelle et du macramé. «On remet au goût du jour le macramé, c'est hyper tendance», s'enflamme Sandra Mas.

Trois «stars de la couture» animeront des ateliers : les blogueuses Dodynette, Viny et Mademoiselle Malabar. Très suivies sur les médias sociaux, certains de leurs ateliers affichent déjà complets.

Les ateliers sont payants et l'on peut s'inscrire à l'avance via la billetterie du salon (de 12 à 35 euros). Jusqu'à mercredi 1er septembre à 20 heures, une entrée est offerte pour une inscription en ligne aux ateliers. Il sera ensuite possible de s'inscrire sur place en fonction des places restantes.

Une animation gratuite est également au programme sous la forme d'un atelier solidaire. En partenariat avec le comité de Côte-d'Or de l'association nationale Lovely Solidarity, il s'agira de concevoir des pochons destinés aux femmes opérées d'un cancer du sein afin de cacher le drain. Un «lovely bag» réalisé en trente minutes – sans bouton ni fermeture Éclair – qui sera remis à des hôpitaux à l'issue du salon.

Jean-Christophe Tardivon

Informations pratiques
Mille et une idées
Parc des expositions
Espace Poincaré - hall 2
3, boulevard de Champagne à Dijon
Du 3 septembre à 10 heures
jusqu'au 5 septembre à 18 heures
10h-18h le vendredi et le dimanche
10h-19h le samedi
Gratuit pour les moins de 18 ans
6 euros par personne et par jour
Tarif groupe 3,50 euros (à partir de 8 personnes)
Tarif week-end illimité 10 euros
Accès sur présentation du passe sanitaire
Port du masque obligatoire
Restauration et buvette sur place
Site Internet et billetterie






Sandra Mas, organisatrice du salon Mille et une idées (photographies DR)


Infos-dijon.com - Mentions légales