Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
28/05/2022 19:38

DIJON : Retour en fanfare de la Parade métisse à Fontaine d'Ouche

Le festival Jours de fête à Fontaine d'Ouche a été clôturé dans une ambiance chaleureuse ce samedi 28 mai avec la Parade métisse mobilisant 500 personnes pour «montrer la diversité, la richesse, la complémentarité dans un quartier riche de toutes ses différences», comme l'a indiqué l'adjointe au maire de Dijon Christine Martin.
Un défilé haut en couleur sous un ciel quasiment sans nuage. La Parade métisse a tenu ses promesses ce samedi 28 mai 2022 dans le quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon.

Environ 450 personnes ont constitué la Parade métisse en elle-même, auxquelles s'ajoutent une cinquantaine de bénévoles d'Unis-cité, de secouristes de l'UNASS et de policiers municipaux pour encadrer l'événement.

De nombreuses structures mobilisées pour faire vivre la Parade métisse


Au sein de la parade se trouvaient les marionnettes géantes de la compagnie Archibald Caramantran, venant de Carpentras (Vaucluse) avec le groupe Congo Massa. La compagnie le Grand Jeté de Frédéric Cellé et Pauline Maluski, de Cluny (Saône-et-Loire), ont accompagné les jeunes danseuses tandis que la compagnie Manie, des Dijonnais Vincent Regnard et Luc Thomas, encadrait les jeunes circassiens.


Mathieu Louvrier et Chacha Boudin ont animé des ateliers d'arts plastiques restitués durant le défilé. Les danseuses de Chenôve Koulé Kréyol clôturaient le défilé sur le rythme d'une batucada.

Les jeunes participants sont des écoliers et collégiens du quartier. Le conservatoire de danse de l'université de Bourgogne s'est également mobilisé ainsi que le collège Malraux ou encore le Cercle laïc dijonnais. Au gré des éditions, de plus en plus, de structures extérieures au quartier demandent à faire partie du défilé.

En temps normal, avant la crise sanitaire, le spectacle attirait environ 1.500 personnes. Une jauge difficile à atteindre en ce jour de pont favorisant les départs en week-end.

«On défile, on se promène avec les marionnettes, avec les groupes de danseurs»


«L'édition 2022 est particulière parce que cela faisait deux années que l'on était privé de Parade métisse. L'année dernière, c'était dans la cour du collège Rameau. Là, c'est ce qu'est une parade. On défile, on se promène avec les marionnettes, avec les groupes de danseurs, ça nous manquait vraiment», déclare Christine Martin (PS), adjointe au maire de Dijon déléguée à la culture, à l'animation et aux festivals, alors que la fête bat son plein au village des associations de la place André-Gervais.

«Le temps est là, le public est là, le sens est retrouvé, c'est formidable. Le sens, c'est 'faire ensemble, faire avec'. Des créations d'artistes et d'habitants, c'est comment montrer la diversité, la richesse, la complémentarité dans un quartier riche de toutes ses différences», ajoute-t-elle.

En dehors de l'adjointe au maire de Dijon, plusieurs élus sont présents dont les conseillers départementaux d'opposition Massar N'Diaye (sans étiquette) et Céline Maglica (PS), ainsi que les conseillères municipales Delphine Blaya (PS) et Marie-Odile Chollet (PS) ainsi que le conseiller municipal d'opposition Emmanuel Bichot (LR).

Présence de candidats aux législatives


Campagne électorale oblige, certains candidats aux élections législatives sur la première circonscription de la Côte-d'Or sont venus échanger avec les habitants comme François-Xavier Dugourd (LR-UDI), Antoine Peillon (LFI, NUPES) et Sladana Zivkovic (divers gauche).

Partie du bout de l'avenue du Lac, la Parade métisse s'est transformée en animations au niveau du village des associations, point d'arrivé du défilé, jusqu'en fin d'après-midi, continuant ainsi de rythmer ce samedi du quartier de la Fontaine d'Ouche.

Jean-Christophe Tardivon











































































Infos-dijon.com - Mentions légales