> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
13/02/2024 13:21

EXPOSITION : «Quand la musique électro fait danser Dijon»

Du 4 avril au 24 juin, en partenariat avec Risk, le musée de Vie bourguignonne présentera 30 ans d'histoire culturelle au travers des archives municipales.
Une EXPOSITION conçue par les Archives municipales de Dijon en partenariat avec l’association Risk. Un espace d’exposition de plus de 200 m2 au MUSÉE DE LA VIE BOURGUIGNONNE.

Un ensemble d’objets rassemblés spécialement pour évoquer plus de TROIS DÉCENNIES décisives pour l’histoire de la musique électronique dijonnaise.

Des photographies, des disques vinyles, des flyers, des affiches, des fanzines, des tenues vestimentaires, des vidéos... :
▪ une vingtaine de documents issus du fonds public des Archives municipales de Dijon,
▪ environ 150 items issus de la collecte dédiée à la musique électronique,
▪ une centaine d’items issus de collections privées, prêtés exclusivement pour l’exposition.

Trois espaces d’approfondissements pour répondre aux besoins et attentes des différents publics :
▪ d’écoute de témoignages, d’écoute de musique,
▪ de lecture,
▪ d’activités pour les enfants.

Le point de départ de cette exposition est la découverte, au sein d’un dossier d’autorisation d’urbanisme conservé par les Archives municipales, de photographies de la discothèque L’AN-FER, club mythique devenu une référence de la musique électronique au point d’attirer les plus grands DJ derrière ses platines.

Afin de préserver la mémoire de ce mouvement au sein des fonds et collections publiques, le service a organisé durant deux années une collecte d’archives sur différents supports permettant de documenter la période 1990-2023. Cette opération a permis de réunir près de 300 flyers, 80 programmes, 15 affiches sous forme de dons ainsi que l’enregistrement d’une trentaine de témoignages d’acteurs clés de la scène électronique dijonnaise réalisé par Radio Dijon Campus pour le compte des Archives municipales.

Le caractère inédit de la présentation de cette histoire par un service d’Archives au sein d’un musée ainsi que la forte dimension partenariale du projet témoignent de la volonté de la Ville de Dijon de permettre à tous les publics de découvrir L’INFLUENCE DURABLE de la musique électronique sur la société et la culture contemporaine.

Cette exposition ambitionne d’immerger les visiteurs au cœur de la SCÈNE MUSICALE ÉLECTRONIQUE DIJONNAISE. De la venue en 1976 de groupes allemands pionniers du genre (Kraftwerk, Klaus Schulze) au concert de rentrée en passant par les premières rave et free-parties des années 1990 et l’activité de clubs, bars et espaces culturels ayant contribué au développement de ce style musical, le rythme électronique bat depuis plusieurs décennies à Dijon.

L’exposition plonge par ailleurs les visiteurs dans le mouvement électro en tant que PHÉNOMÈNE CULTUREL et MODE DE VIE. Les arts visuels, la danse, les nouvelles technologies, l’esprit festif sont autant d’aspects abordés pour évoquer cette culture multifacettes ayant favorisé l’expression personnelle et la créativité.

Les visiteurs découvriront des documents d’archives sur support papier, audio et audiovisuel, des objets, ainsi que des extraits des témoignages oraux des acteurs de la scène électronique dijonnaise.

PLUSIEURS TEMPS FORTS PONCTUERONT L’EXPOSITION :
visites postées, tables rondes et restitution du projet pédagogique La Classe L’Œuvre !.

Adresse :
Musée de la Vie bourguignonne
Perrin de Puycousin
17 rue Sainte-Anne 21000 Dijon
tél (33) 03 80 48 80 90
site internet : musees.dijon.fr

Horaires d’ouverture :
Tous les jours de 9 h 30 à 12 h 30
et de 13 h 30 à 18 h, sauf le mardi
Fermeture les 1er et 8 mai 2024

ENTRÉE GRATUITE

Communiqué


Chimer, 37 rue de Longvic - Dijon, vendredi 19 novembre 1993 (Photographie Emmanuel Berry)