Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
22/08/2021 20:23

LITTÉRATURE : Jean-Marie Pinçon publie «Un laboureur en campagnes»

Ce roman historique publié chez Vérone Éditions aborde les premières guerres de la Révolution au travers du regard d'un petit paysan bourguignon.
Les comptes rendus des premières guerres de la Révolution sont écrits le plus souvent par des officiers généraux ou par des commissaires envoyés par le gouvernement lorsqu’ils étaient sur le terrain des combats. Rares sont les témoignages d’hommes de rang, simples soldats souvent illettrés et, de toute évidence, plus soucieux de survivre que de tenir un carnet de route.

Un laboureur en campagnes est un roman historique qui met en scène un jeune volontaire bourguignon nous décrivant son quotidien « par le petit bout de la lorgnette ». Mais, parmi les recrues des bataillons nouvellement formés, il y a également des volontaires épris d’idéaux, porteurs de liberté aux peuples soumis à des souverains jugés totalitaires.


Grâce à cet amalgame et à la fréquentation de personnages lettrés, le jeune Antoine Galloin va progresser et, de campagne en campagne, son regard sur la situation évoluera.

JEAN-MARIE PINÇON - Auteur résidant à Paris et en Bourgogne

Jean-Marie Pinçon est journaliste et écrivain. De son premier métier, il garde le goût de l’investigation, de la recherche, de l’enquête et de l’écriture. Conjuguées à sa passion de l’Histoire, ces qualités lui permettent de mettre au jour les destins peu communs de femmes ou d’hommes souvent oubliés. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages et se définit avant tout comme un conteur.

EXTRAIT

Il tomba des trombes d’eau durant trois jours. Souvent la pluie est une amie pour le paysan. Et comme l’été avait été sec, tout le monde aurait dû être content. Mais là, avant les semis, dans les campagnes bourguignonnes, chacun rongeait son frein pendant ce temps. Heureusement, si maigres qu’elles aient été, les récoltes étaient rentrées et le travail ne manque jamais à la ferme.

Il ne se passa rien à Migennes dans les jours suivants et aucun brigand ne vint semer la terreur ni dans le village ni dans les parages. Des bruits – toujours des bruits – coururent que les Anglais allaient venir. Mon père n’y croyait pas, car on était en paix avec eux. Par son calme et sa juste réflexion, il me fit prendre conscience à cette époque-là de la valeur des nouvelles qui nous parviennent. Ainsi, dans la Champagne voisine, la poussière soulevée par un troupeau de moutons avait été prise pour celle de soldats en marche. C’est vous dire.

QUATRIEME DE COUVERTURE

Depuis la prise de la Bastille et la Déclaration des Droits de l’Homme, le quotidien d’Antoine Galloin n’a pas changé. Ce fils de laboureur est bien plus préoccupé par les récoltes compromises chaque année par une nature capricieuse.

La misère est générale et accable le petit peuple de France quand, en 1792, un nouveau péril menace la Nation : les armées des états voisins franchissent les frontières et marchent sur Paris pour y rétablir la royauté. La Patrie est en danger. Des volontaires sont appelés en renfort de l’armée régulière. Cette fois, soucieux de protéger leurs familles, de jeunes paysans et artisans s’engagent dans de nombreuses régions. Antoine Galloin est de ceux-là et rejoint le troisième Bataillon de Volontaires de l’Yonne.

Il n’a jamais tenu un fusil et ne sait rien de la guerre. De campagne en campagne, le jeune homme médite sur sa condition de soldat et s’interroge. Pour autant, des rencontres inattendues, fraternelles et amoureuses, se font sous la mitraille.

Pendant cinq ans de fer et de feu, de faim parfois, de peur souvent, blessé, porté disparu, il trompe la mort, mais est condamné au bagne. Échappera-t-il aux fers ?

Ce singulier destin nous parvient grâce aux carnets que le maître d’école du village lui a demandé de remplir, comme on tient son journal. Des pages aussi émouvantes que palpitantes qui présentent des pans d’Histoire de la Révolution vécus par un petit paysan bourguignon.

Communiqué




Infos-dijon.com - Mentions légales