Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SORTIR, VOIR, ECOUTER, DECOUVRIR > Sortir, voir, écouter, découvrir
16/10/2022 13:17
2078 lectures

TALANT : Olivier de Benoist présente «le petit dernier» à l’Ecrin

Après avoir beaucoup parlé de sa belle-mère et de sa femme dans ses premiers spectacles, Olivier de Benoist a décidé de se fâcher avec les seuls membres de sa famille qui le supportaient encore : ses enfants ! 
«Mes enfants ont pris un avocat» nous a confié l’humoriste. 
«Le Petit Dernier» traite de la paternité et des enfants. Et pour le coup, Olivier de Benoist sait de quoi il parle il a quatre enfants. Dans ce spectacle, ODB partage son expérience de père de quatre charmants bambins et compte bien révéler aux femmes les secrets d'une éducation réussie.

«Car si avoir un enfant a de bons côtés tout le monde se rappelle la joie intense ressentie lorsque son enfant dit pour la première fois, Papa, Maman ou, Je m'en vais, j'ai pris un appart» s’exclame l’humoriste. «Il n'en reste pas moins que le supporter pendant plus de 18 ans n'est pas une sinécure.»  


C’est votre dernier enfant qui vous a inspiré ce spectacle ?


Olivier de Benoist : «Non c’est pas forcément mon dernier enfant qui m’a inspiré. C’est plutôt de l’opportunisme. Je me suis dit, tiens, j’ai quatre enfants si je pouvais rentabiliser financièrement cet investissement colossale se serait pas mal.» 

C’est un spectacle qui aide les pères à être de meilleurs papas ?


«Rire. Non non, ça déculpabilise avant tout les parents, et les pères de famille se disent, bon ben y a pire que moi. Mais surtout il n’y a pas de messages, pas de conseils. On est là pour se marrer. Mais bon faut savoir que, avoir un enfant ce n’est pas grave, ce n’est pas une maladie. Contrairement à ce que certaines personnes essaient de faire croire en mettant une pression de dingue sur les parents, comme s’ils étaient des mauvais parents en créant des coachs pour parents. Voilà s’il devait y avoir un message se serait celui-ci, mais c’est avant tout une heure trente de rire»

Les enfants sont passés au scanner ?


«Oui pour le plus grand plaisir des parents. Il y a l’étude des pleurs d’un bébé depuis une bande son, un tuto avec un nouveau-né et le fameux mouche bébé, la place de l’enfant dans la famille, l’adolescence, l’enfant préféré… Les différents cadres que j’aborde vont parler aux parents»

Vos enfants se sont reconnus dans le spectacle ?


«Oui et non seulement ils se sont reconnus, mais ils se sont trop reconnus. Du coup ils ont pris un avocat. Actuellement nous sommes dans la chambre de conciliation pour tenter de trouver un accord»

A la fin du spectacle a-t-on encore envie d’avoir des enfants ?


«Rire. Oui, enfin, non, quoique, non mais même si chacun va retrouver un peu de son vécu, ça reste quand même une énorme blague. On retrouve toujours la mauvaise fois de ce personnage dans les différents spectacles et qui plait beaucoup. Le con est toujours là. L’efficacité est la même que dans les autres shows. Si le thème a changé, le rythme, lui, est toujours le même»

Vous êtes un habitué du public de Côte-d’Or


«Oui je viens souvent chez vous. J’ai joué à Dijon, à Chenôve, là je vous à Talant. J’aime beaucoup le public de Côte-d’Or. Vous savez, je connais les niveaux de rire dans chaque région, et je peux vous dire que la Côte-d’Or est une région qui réagit très bien. J’adore.»

                                                                                                                                                                             Norbert Banchet

 

Olivier De Benoist – Le petit dernier – Mercredi 19 octobre 2022 – 20H – Ecrin-Talant

Tarif 37 € - Assis libre. 
Infos et réservations : Cliquer ICI

                            

Infos-dijon.com - Mentions légales