Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > AUTRES
16/09/2021 12:25

BASKETBALL/HANDBALL : La JDA Dijon place son développement économique au service d'ambitions sportives européennes

La JDA Dijon a présenté officiellement lundi 13 septembre ses équipes professionnelles pour la saison 2021-2022. Le groupe JDA Entertainement a mis en avant une stratégie ambitieuse de développement économique, au service du sportif et de la compétitivité sur les terrains.
«Depuis 2015, on n’a eu qu’une envie, c’était de faire grandir la JDA». Directrice générale, Nathalie Voisin le dit aujourd’hui la tête haute, avec satisfaction, notamment au vu des bilans sportifs enregistrés au cours des dernières saisons. Avec tout de même plus de succès et de rayonnement du côté du basketball que du handball, même si l’équipe des handballeuses fait partie de l’élite et s’applique à y rester chaque saison.

Nathalie Voisin et Thierry Degorce, président de la JDA, ont effectivement redressé et fait grandir le club. Maintenant que le challenge du rapprochement du basketball et du handball est relevé, avec deux équipes professionnelles dans les divisions nationales les plus hautes, et deux sections certifiées Iso 9001, «on rentre dans une nouvelle ère», lance Nathalie Voisin.


La JDA Entertainement regroupe dix sociétés


L’argent est le nerf de la guerre dit-on. À la JDA Dijon, la direction entend prendre une nouvelle dimension économique afin de solidifier les bases et de générer des revenus supplémentaires au service des ambitions sportives. Plus explicitement, JDA Entertainement est aujourd’hui une holding de dix sociétés.

La JDA Gastronomie porte le nom de la Maison Pierre Grenat, «pour la couleur de la passion, mais aussi du vin», souligne Thierry Degorce, qui précise que l’essence de la Bourgogne est à mettre naturellement en avant.
La Maison Pierre Grenat englobe aussi un domaine viticole dans le sud Mâconnais. La JDA Gastronomie comptera 20 hectares d’ici une année et envisage d’acquérir une quinzaine d’hectares en Côte-d’Or (100.000 bouteilles de vin en gestion actuellement).

D’autres filiales de la JDA se trouvent dans l’événementiel (acquisition de la demeure des Arbillons destinée à l'accueil de séminaires) ainsi que dans les services (communication, nettoyage industriel). La palette économique est diversifiée, avec la volonté également d’aller saisir des opportunités immobilières en partenariat avec le bailleur social Orvitis.
«On a quelque part l’ambition d’être totalement chez nous un jour», glisse Thierry Degorce, comme pour rebondir après l’abandon, dû à la crise sanitaire, du projet d’Arena à proximité du Zénith de Dijon.

«Donner plus de force et plus de moyens au sportif»


Le président de la JDA Dijon réaffirme : «L’objectif de tout cela est bien de donner plus de force et plus de moyens au sportif. Et le sportif est le moteur, la locomotive de nos réussites».
C’est à cette dimension qu’était consacrée la deuxième partie de l’événement organisé au Palais des sports ce mardi 14 septembre 2021 en début de soirée.

Elle a été l’occasion de mettre en lumières les deux équipes phares du club, dans leurs nouvelles tenues respectives, à savoir les handballeuses évoluant en Ligue Butagaz Energie et les basketteurs évoluant en Betclic Elite. Les recrues ont été présentées avec enthousiasme, sans oublier de rappeler la solidité des projets autour de la formation.

La JDA Dijon n’a pas manqué de saluer plus largement toutes les forces vives du club ainsi que ses partenaires pour leur fidèle soutien même durant la crise.
Symbole fort de l’importance du bénévolat à la JDA Dijon, un vibrant hommage a été rendu à la regrettée Colette Maldant, «la maman des joueurs» de l’équipe de basketball selon Jean-Louis Borg.

Claire Tomaselli, adjointe au maire de Dijon, et Catherine Louis, vice-présidente du Conseil départemental de la Côte-d’Or, ont elles réaffirmé le soutien de chacune des collectivités à la JDA Dijon, tout en saluant les performances et le respect des engagements des deux équipes lors d’une dernière saison pourtant semée d’embûches. Des exemples pour les jeunes et le sport amateur, dont le besoin a été évoqué à plusieurs reprises au cours de la cérémonie. Avec des mots d'encouragement envers les équipes de jeunes des deux sections.

On le constate, la JDA Dijon ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Du côté du handball puis du côté du basketball, les ambitions ne sont plus seulement nationales, elles sont aussi européennes. Et le groupe JDA s’engage à accompagner celles-ci en prenant de l’ampleur sur le plan économique à Dijon et en Bourgogne.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier





































Infos-dijon.com - Mentions légales