Recherche
> SPORTS > AUTRES
29/04/2020 13:59

CONFINEMENT : Le yoga du quotidien dans un studio

Pour mieux vivre cette période difficile, Infos-Dijon vous propose de retrouver un calme intérieur avec l'Association pour le développement du yoga en Bourgogne. Yann Hélies propose une séance à réaliser même dans une petite pièce.
Depuis 1995, l'Association pour le Développement du Yoga en Bourgogne invite à découvrir les bienfaits de cette méthode millénaire par le biais de cours hebdomadaires ou de stages se déroulant à la MJC Dijon Grésilles.

Comme l'explique l'ADYB, « il s'agit de réhabiliter son corps avec beaucoup d'attention et beaucoup de respect pour ses capacités (...). C'est la respiration qui porte le mouvement et qui permet d'atteindre un état de détente qui apaise le mental. Le but est de canaliser le mental, qui tourne sans cesse, passe d'une idée à une autre sans répit, induisant fatigue et stress. Plus le corps se détend, plus le souffle s'allonge, plus la tête se vide et permet un vrai contact avec le réel ».

Pour Infos-Dijon, Yann Hélies, professeur de yoga et praticien professionnel de shiatsu, a préparé une séance très facile à réaliser dans une petite pièce. Suivons-le pas à pas.

Jean-Christophe Tardivon

Retrouver le yoga du quotidien pour les seniors

Le yoga du quotidien pour les enfants

Le yoga du quotidien dans un jardin

Yann Hélies, professeur de yoga à l'ADYB


Même si  les moyens de communication nous  permettent d’être en lien quotidiennement avec les amis et la famille, le confinement dans de petits espaces crée un sentiment d’inconfort, d’enfermement  auquel nous n’étions pas préparés et qui se répercute rapidement  dans le corps et dans l’esprit. Tout le monde n’est pas prêt à vivre une  retraite monastique.

Un bon équilibre entre le corps et le mental permet de  chasser les peurs, préserver le moral, la confiance en soi et en l’avenir.  Activités manuelles, musique, lecture, films soutiennent le mental. Et une activité physique quotidienne permet  au corps de garder un bon niveau d’énergie et de se tonifier  ; on est à la fois plus de tonus physique et moral car plus centré sur soi ,les pensées parasites prennent de la distance, puis vont s’effacer. C’est ce que nous vous proposons avec la séance de yoga qui suit.

La séance

En position assise  :
Les mains  posées l’une sur l’autre, en dessous du nombril, inspirer en gonflant légèrement le ventre sous vos mains, en ouvrant les cotés, le haut du thorax et à l’expiration relâcher. Observer le mouvement de vos mains.

Rotations de la tête  : avec les yeux ouverts.
Inspirer et expirer en tournant la tète et en regardant à droite. Inspirer en ramenant la tête dans l’axe.
3 fois de chaque coté, et à nouveau une ou deux rotations de la tête.
Rotation des épaules en avant puis en arrière, bras relâchés
Torsions  : on tourne le thorax et la tête d’un coté pour regarder derrière soi, sans forcer et on respire dans la posture. 4 respirations  par côté.

Debout  : salutation au soleil simple.
Mains jointes devant soi au niveau du cœur, inspirer en étirant les bras et le haut du corps vers le haut et vers l’arrière,  la tête suit le mouvement avec la mâchoire relâchée, expirer et laisser le corps aller vers le sol pour poser les mains sur les pieds,  inspirer à nouveau vers le haut et vers l’arrière et ramener à l’expiration les mains jointes devant le cœur.  Répétez 3 fois

Étirement de l’arrière du corps  : bras à la verticale au dessus de la tête, les doigts sont entrelacés, paumes de main tournées vers le ciel. Les pieds ancrés dans le sol. Inspiration  : étirer vers le haut. Expiration  : relâcher.

Yoga des yeux  : Bras tendu devant soi, poing fermé et pouce tendu vers le haut, regarder le pouce. Inspirer. A l’expiration, amener le pouce sur un coté du corps pour aligner le bras avec les épaules, en le suivant du regard. Revenir en inspirant, le regard toujours focalisé sur le pouce.

Balancier  : bras relâchés le long du corps. Inspirer en levant un bras et expiration  descendre le bras et pencher le haut du corps de l’autre coté. Le regard porte vers le ciel. Remonter en inspirant  et ramener le bras le long du corps. Puis de l’autre coté.

Posture de l’arbre  : mains jointes au niveau du centre du thorax, venez poser un pied contre l’intérieur de l’autre jambe.   Ici, le regard porte loin, à l’horizon  ; si vous avez un mur face à vous, oubliez-le, le regard porte au-delà.

Reprenez la salutation au soleil simple.

Allongé dos au sol, les jambes verticales contre un mur ou une porte. Poser les mains sur le ventre et respirer  comme dans le premier exercice. 
Lorsque vous êtes à l’aise dans la posture, vous pouvez même prendre un livre ou écoutez de la musique et laissez le travail se faire.

On terminera par une méditation assise  : les yeux clos, poser les mains sur le bas ventre, et  observer sa respiration une minute. Faites le vide quelques instants. Ouvrir les yeux.

Pourquoi le yoga ?

La pratique du yoga est simple, accessible à tout le monde,  nécessite peu de matériel (une tenue souple, une serviette à poser au sol et un coussin pour s’assoir) et peu d’espace.

Le yoga va calmer le mental. Pratiquer le matin, il donne plus de calme et de sérénité pour aborder la journée. En fin d’après midi, ou en début de soirée, l’effet est plus relaxant, facilite et améliore la qualité du  sommeil.

Avec le yoga, on va redessiner l’espace   intérieur –physique- et la conscience corporelle qui s’élargit, se remplit. Le regard change sur soi et sur son environnement,  on repousse les murs et finalement on les oublie, il y a autant d’espace devant soi que derrière soi. L’espace est infini. Une séance courte, pratiquée régulièrement, comme celle proposée ci-dessous  amène rapidement des bénéfices au niveau physique, assouplissement, bien être et ramène la conscience au niveau corporel, on se sent plus calme, apaisé et recentré.

Déjà le choix de l’endroit ou l’on souhaite pratiquer  : il y a toujours un endroit qui va naturellement s’imposer à nous, espace privilégié, cadre intime pour un moment de pratique. L’environnement n’a plus d’importance, l’esprit est focalisé sur le moment et la pratique. Grâce aux postures et au regard, la conscience  redessine l’espace, repousse les murs.