Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > AUTRES
12/01/2021 09:38

DAKAR : L’étape marathon validée pour le Côte-d’Orien Fred Barlerin

Après ses 24heures de break, La caravane du Dakar et Fred ont repris la route pour une étape marathon de deux jours au cœur du désert d’Arabie saoudite. «Je me suis gelé les cacahuètes» a confié Frédéric Barlerin. 

Il faisait très froid dimanche 10 janvier au petit matin au cœur du désert, et il fallait être tenace pour parcourir la liaison de 224 km et rejoindre le nord jusqu'à Sakaka. «Je me suis gelé les cacahuètes malgré mon sous pull chauffant, des collants doublés et ma veste bien chaude» a confié Frédéric Barlerin sur son site. (rallyefred.fr)
Pour débuter la spéciale longue de 471km, il a fallu affronter pendant plus de 100 km des toboggans de dunes et de sables A l'arrivée, un nouveau secteur de liaison de 65 km a mené le bourguignon  jusqu'au bivouac de Sakaka. Là, Fred n'a pas eu accès à sa malle, étape marathon oblige, il a fallu se contenter d'un entretien minimum. Avant une nuit bien méritée dans les dortoirs collectifs mis en place par l'organisation
L'étape 8 de lundi, 2ème partie de l'étape marathon, a conduit les concurrents de Sakaka à Neom pour une distance totale de 709km, dont 375 de spéciale composée de pistes sablonneuses puis caillouteuses mais pas de dunes au programme.
 

Marathon validée pour le Côte-d’Orien

 
Pas de faute de navigation ni de chutes importantes. Le seul point noir, un caillou qui a tapé dans le disque de frein arrière,  le voilant. Du coup il a fallu finir sans frein arrière. Gérable mais problématique en cas de nécessité de freiner en urgence. Au final tout c’est bien passé. Fred  a réussi à le redresser en rentrant le soir au bivouac. A l'issue de cette 8e étape, il en reste 4, Fred se retrouve classé en 62e position au général et 17e dans la catégorie Original By Motul, une catégorie sans assistance
 
Etape 9 de ce mardi 12 janvier
Le départ de la spéciale a été  donné ce matin le long de la Mer Rouge. 109 kms de liaison et 465 spéciale de Neom à Neom. La longueur et la variété de l'exercice du jour  classent cette étape parmi les plus exigeants de la quinzaine. 

                                                                                                                                                                       Norbert Banchet


Retrouvez nos reportages et les interviews de Frédéric Barlerin données à Infos-Dijon


Bilan positif après une semaine de rallye
Un 3è Rallye Dakar pour le Côte-d'Orien
Un podium et un prologue
Je me prends de belles gamelles