Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > AUTRES
03/01/2021 06:58

DAKAR : Prologue et passage sur le podium pour le Côte-d’Orien Frédéric Barlerin

Une première mise en jambe ce samedi avant le grand départ de ce 43 ème Rallye Dakar. Fred Barlerin nous parle des ses motivations, de son objectif et de ce parcours de quelques 10 000 km à effectuer en 12 jours au cœur du désert d’Arabie Saoudite. 

Après le Pérou et l’Arabie Saoudite, Fred Barlerin   participe pour la 3è année consécutive au rallye Dakar dans une catégorie où les motards n’ont pas d’assistance le soir, le Côte d’Orien  sera seul pour faire sa mécanique, contrairement aux autres concurrents qui, lorsqu'ils terminent l'étape, laissent leur moto aux équipes d'assistance pour faire les réparations nécessaires.

Avant son départ Fred Barlerin nous a parlé de ce rêve d’enfant qu’il imaginait gamin sur les bords de la nationale 7 à Nevers lors du passage des concurrents, mais aussi de ces derniers mois compliqués pour la préparation en raison de la pandémie (Lire ICI l'interview donnée à Infos-Dijon) . Mais cette année il s’appuiera sur les expériences des rallyes Dakar précédents.
Frédéric Barlerin : «Physiquement, je suis moins préparé que les années précédentes en raison des contraintes sanitaires que j’aui subi ces derniers mois. Je vais donc plus jouer sur l’expérience. Il y a la gestion du sommeil c’est-à-dire arriver frais au Dakar. Avoir une mécanique bien préparé, au Pérou je m’étais fait avoir avec la poussière farineuse qui avait gorgé mon filtre à air et qui avait tué mon moteur. Et puis ce que j’ai appris de l’an passé c’est qu’il faut arriver le plus tôt possible le soir et pour ça, il faut s’arrêter le moins possible et rouler rouler rouler un maximum pour arriver avant la nuit. Il y aura assez des étapes ou de toute façon on arrivera obligatoirement de nuit. Ce sont des étapes toujours très compliquées»
 

Un parcours difficile


«On va faire un peu moins de 10 000 km sur les 12 jours de course pour une moyenne de 640 km par jour. C’est un Dakar qui s’annonce très dur à tous points de vue. Les difficultés vont arriver crescendo, elles vont nous user. On aura des champs de cailloux de 80 à 100 km. Je vais les prendre une par une, en me disant que l’arrivée c’est chaque soir. On est tous les jours sur une course contre la montre, on part le matin à 4h on rentre le soir vers 20h. Je ferai un premier bilan après la 6è étape»
 

Votre objectif cette année ?


«Il est simple, il est de terminer sans casse mécanique et humaine. Pour les objectifs sportifs, je ferai mon maximum, mais même si je tente de rouler un tout petit peu plus vite, quand on voit les écarts à l’arrivée entre les différents concurrents, je pourrai effectivement gagner quelques places mais honnêtement se serait prendre des risques finalement peu justifiés»
 

Le prologue


Ce samedi, Fred Barlerin a terminé ce prologue, une liaison d'une soixantaine kms au total pour 11 kms de spéciale. L’objectif était de se mettre dans la course, reprendre des sensations au guidon et définir l'ordre de départ des concurrents demain. Fred sera ainsi assuré de rouler avec des pilotes de son niveau. Au total il y aura 101 motos au départ. Le Côte d’Orien a bouclé ce prologue an 3minutes 15 de plus que le 1er, Ricky Brabec.
 

La première étape

 
Réveil à 4 heures ce dimanche pour un départ programmé à 5h15. Une liaison de 331 kms attend Fred Barlerin, avant la spéciale chronométrée de 2277 kms. Au programme de la terre et beaucoup de sable. 

                                                                                                                                                                                  Norbert Banchet
 
 Ici le site pour suivre le Côte-d'Orien : rallyefred.fr et sur Infos-Dijon.