Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > AUTRES
16/11/2023 07:56
2918 lectures

SAINT-APOLLINAIRE : 143 escrimeuses pour l'épreuve nationale Epée Dames Seniors

Un plateau très relevé avec pas moins de 80 sportives du Top 100 national est attendu ces samedi 18 et dimanche 19 novembre. Les Dijonnaises de l'ASPTT Morgane Joly, Julie Leroy et Cassiopée Bonnet Sarkissian feront leur maximum pour se hisser au plus près du sommet au gymnase Michel Gallot à Saint-Apollinaire. 
Dijon sera ce week-end la seconde étape sur cinq, du circuit National, au cours de laquelle les épéistes combattront pour engranger un maximum de points afin d'accéder aux épreuves internationales et obtenir leur ticket des Jeux Olympiques. Les plus grandes épéistes venues de toute la France métropolitaine et des départements d'Outre-Mer s'affronteront sur les pistes installées dans le Gymnase de Dijon Métropole à Saint Apollinaire. Plusieurs Bourguignonnes seront présentes dont les épéistes dijonnaises Audrey Chevalot, Mila Grobon, Morgane Joly et julie Leroy. L’objectif de ce week-end sera aussi pour l’ASPTT Escrime, le maintien en N1, autrement dit, l’Elite.

 
Dans les coulisses de cette épreuve Nationale Epée Dames Seniors de nombreuses personnes bénévoles s’activent pour recevoir, pendant deux jours, 143 escrimeuses et leurs encadrants venus de toutes la France métropolitaine et des départements d'Outre-Mer. L’occasion de prendre le pouls du club avec Fabrice Roussel chargé de communication au sein de l’ASPTT Escrime.
 
Fabrice Roussel : «Le club se porte bien. Nous avons depuis la rentrée 135 licenciés. C’est une très bonne moyenne. Mais nous savons qu’après les Jeux Olympiques de 2024 à Paris, nous allons avoir un sursaut d’adhésions. Les effets JO se font généralement ressentir sur plusieurs saisons. On s’attend à avoir quelques 200 licenciés d’ici à l’année prochaine. On aura forcément des très jeunes adhérents puisque nous les accueillons dès l’âge de 5 ans et sans limite d’âge. Si l’escrime est un sport physique et technique, on peut le pratiquer en loisir mais aussi en compétition»
 

L’épreuve Nationale Epée Dames Seniors


«C’est une très grande fierté d’organiser ce rendez-vous. Même si nous déplorons que les 4 escrimeuses de l'équipe de France ne tireront pas le samedi en individuel, mais seront présentes dimanche, nous aurons un plateau très relevé avec pas moins de 80 sportives du Top 100 national dont des noms connus sur Dijon pour s'être illustré lors de la Coupe du Monde telle que Diane Von Kerssenbrock, Aliya Luty ou encore Joséphine Jacques André Coquin»

Le maintien en N1


«Il y a plusieurs rendez-vous. Samedi se disputera une des cinq épreuves nationales. Les filles vont combattre pour récupérer des points pour le classement national et viser le championnat de France de National 1. Dijon sera représenté par Morgane Joly, Julie Leroy et Cassiopée Bonnet Sarkissian. Et puis dimanche se disputeront les épreuves par équipe. A l’ASPTT nous avons une équipe en N1, le niveau le plus haut en escrime, c’est l’Elite. Après Mâcon le mois dernier et avant Soisson en début d’année, les 16 équipes de N1, dont celle de Dijon, jouent en ce moment le maintien en Elite. A Dijon, ce dimanche il y aura donc 5 matchs. On vise bien sûr le maintien. Il faut que l’on soit dans les 13 premières. Mais nous avons de très bonnes chances de rester comme l’année dernière, dans cette catégorie»
 
L’ASPTT escrime pourra compter sur les engagées dont Audrey Chevalot et Morgane Joly

Audrey Chevalot : «Nous sommes prêtes. Le plus difficile est de se mettre dans le match tout de suite. Il faut immédiatement se concentrer pour lancer sa compétition et après tout roule, tout va bien. Mais il faut vraiment être à fond dès le premier match pour garder un bon mental»

Morgane Joly : «Notre équipe communique beaucoup. On se connait très bien. Nous sommes au club depuis longtemps et ça aide à se soutenir à mieux se comprendre. Nous avons les mêmes attentes et les mêmes envies. C’est vrai que nous ne sommes que quatre. C’est donc plus facile de travailler et se motiver comparativement à des équipes de basket ou de handball ou elles sont beaucoup plus nombreuses»
 
Fabrice Roussel : «Oui c’est vrai que le fait que les filles se connaissent bien, est un atout pour notre équipe. Toutes les escrimeuses ont été formées au sein du club, ce qui n’est pas le cas des autres gros clubs, comme Levallois ou Grenoble. Eux ont été chercher des escrimeuses à l’étranger pour monter le niveau du club et pouvoir jouer le titre de championnat de France certainement plus sereinement. C’est un choix. Nous, nous avons choisi de rester dijo-dijonnais. Ça facilite des contacts, sans la barrière de la langue. Nous sommes la seule équipe à revendiquer en National 1 ce cocon local. Nous en sommes très fiers»

                                                                                                                                                                     Norbert Banchet
                                                                                                                                                                     Photo : N. Banchet

 

Le programme, le coin des pros

 
Le dimanche, les équipes de N1 (Elite de l'escrime) et de N2 s'aligneront pour continuer la compétition qui se déroule en 3 étapes. La première était à Mâcon il y a un mois, la seconde est ce week-end à Dijon et la dernière se déroulera en janvier à Soissons. Après ces 3 compétitions ; les 8 premières équipes s'affronteront pour le titre de Championne de France, les équipes de 9 à 13 se maintiennent en N1 et les 3 dernière descendent en N2

Le groupe de N1 dont fait partie l'ASPTT Dijon est composée des club de CE Parmentier Grenoble, SE Spinalienne (Epinal), Escrime 3 Frontières (Thionville), CE Chalons en Champagne, SE Sport Réunis de Colmar, Académie Beauvaisienne d'Escrime, Académie Escrime Lille Vauban, AC Bobigny Escrime, VGA Escrime Saint Maur, CE St Gratien, Levallois Sporting Club, Paris UC Escrime, Epée Normandie Escellence, Les Fines Lames de Dieppe et CSAD Angers.

Ces 16 équipes réaliseront 5 matchs dimanche. Dans ces équipes, vous pourrez voir évoluer non seulement les escrimeuses du samedi mais également les membres de l'équipe de France qui auront rejoint leur équipe de club. Auriane Mallot Breton sera avec St Gratien, Alexandra Louis-Marie et Coraline Vitalis évolueront avec Levallois. Seule manquera Marie Florence Candassamy du Paris UC actuellement blessée.

L’ équipe dijonnaise coachée par Maître Jehanne Mazire et composée de Maître Audrey Chevallot, Emmanuelle Houzel, Morgane Joly et Julie Leroy a remporté un match sur les 5 disputés à Mâcon mais aura à coeur de briller à Dijon pour pouvoir assurer le maintien à l'issue de la saison.

En N2, les équipes CE Parmentier Grenoble, AS Caluire Escrime, Escrime 3 Frontière (Thionville), CE Aix en Othe, CE Chalons en Champagne, Académie Beauvaisienne d'Escrime, Clubs Escrime Réunis 77, CE Asnière, AC Boulogne Billancourt, CE St Gratien, Levallois Sporting Club, Paris UC Escrime, Clichy Escrime et Les Fines Lames de Dieppe auront également 5 matchs à effectuer.
Les épreuves du samedi et du dimanche débuteront à 8h30.

                                 Lire ICI les résultats de la deuxième étape du circuit national

 


Infos-dijon.com - Mentions légales