Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > AUTRES
21/04/2024 13:24
3909 lectures

SPORTS : Le Dijon Cheer va disputer deux championnats du monde de Cheerleading en Floride

Pour la première fois en France, une équipe U12 s’est qualifiée pour les Youth Summit qui se tiendront les 27 et 28 avril en Floride. Ils ont entre 8 et 13 ans et sont tout près de réaliser un rêve à l’image de Léa Piat-Legros, 10 ans et demi de Marsannay-la-Côte. 
Première équipe de cheerleading fondée en France en 2001, avec plusieurs titres nationaux et internationaux à son actif, le Dijon Cheerleaders fait désormais partie de l’histoire du cheerleading en France et a su imposer une nouvelle discipline inconnue du grand public dans le paysage sportif. L’occasion de prendre des nouvelles du club avec la Vice-Présidente, Ophélie Palermo, 

Ophélie Palermo : «Le club se porte bien. Nous avons un nombre d’adhérents en augmentation et donc plus d’équipes. Cette année nous en avons trois en cheerleading, c’est çà dire celles qui assurent les portées, les sauts ou encore la gymnastique. Les deux autres sont dans la catégorie Free Style Pom, axées sur une danse plus dynamique, demandant un engagement musculaire important avec des éléments techniques imposés. Ce sont deux disciplines qui peuvent se pratiquer à tous les âges, il n’y a pas de profil type à part d’avoir au minimum une bonne condition physique»


Vous allez disputer deux championnats du monde en Floride


«Oui, deux de nos équipes se sont qualifiées l’année dernière à Lyon, pour participer aux championnats du monde 2024. Si l’équipe des plus grandes composée de sept athlètes, appelée Iridium, tentera de conquérir pour la troisième fois le titre mondial à Disney Worlds à Orlando dans la catégorie Free Style Pom, la formation des plus petites, les Platinum, avec 23 filles et un garçon, âgés de 8 à 13 ans, disputera à Tampa les championnats du monde, en cheerleading, appelés la Youth Summit»

Un espoir de finale ?


«On espère accéder aux finales avec nos deux équipes. En danse et en cheerleading on ne devrait pas avoir trop de soucis, sauf en cas de blessures. Après, remporter la finale, ça risque d’être un peu plus compliqué. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, les sportifs vivent de cette discipline. Je vous laisse imaginer leurs entrainements quotidiens. Nous, nous avons tous un emploi pour vivre et ensuite nous nous entrainons. Ce que ne comprennent pas les américains. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Cheer est pratiqué par de nombreux garçons outre atlantique»

De Marsannay-la-Côte à la Floride


Léa Piat-Legros est une athlète de 10 ans et demi. La jeune fille de Marsannay-la-Côte ira à Tampa, en Floride, pour disputer les championnats du monde, en cheerleading, appelée la Youth Summit  «Quand j’étais petite, je dansais tout le temps, je faisais des roues dans toute la maison» nous explique la jeune sportive, et d’ajouter «jusqu’au jour où mon père m’a proposé de rejoindre un club qui réunissait, la gymnastique, la danse et ou je pourrai apprendre à faire des chorégraphies. Voilà comment je suis arrivée au Cheer»
 
Et aujourd’hui tu vas représenter la Bourgogne et la France en Floride

Léa Piat-Legros : «Pour moi c’est un rêve qui se réalise. Les années précédentes je voyais les grandes disputer ces championnats, et j’avais très envie de les rejoindre. Je me suis beaucoup entrainée. Et cette année, c’est tout bon, je suis grande (rire) et j’ai surtout le niveau pour prétendre disputer ces championnats avec toute mon équipe. Je suis très fière de représenter notre club dijonnais, la Bourgogne et la France à ces championnats du monde en Floride»

                                                                                                                                                                          Norbert Banchet
 
 
Léa Piat-Legros en bas à droite avec l'équipe les Platinium avant le départ pour la Floride pour les championnats du monde de cheerleading les 27 et 28 avril 2024.






Infos-dijon.com - Mentions légales