> SPORTS > BASKET
22/10/2023 00:30

BASKET (Betclic Elite) : Holston, stratosphérique, bat l’Elan Chalon et offre une bouffée d'air à la JDA Dijon et à Markovic

Avec un Holston de gala, qui a inscrit 47% de ses points, la JDA Dijon, en difficultés dans le premier quart temps, s’est finalement détachée en fin de rencontre.
Nous l’avions écrit, en ce samedi 20 octobre, la pression était sur la JDA Dijon qui se devait de gagner la première manche du derby, pour ne pas entrer en crise… Une défaite face au promu chalonnais aurait fait mauvais effet et, selon certaines sources, aurait pu coûter la tête à Markovic.
On comprend mieux pourquoi, en fin de rencontre, il a serré Holston dans ses bras. Car avec 34 points, doit près de 47% du total des points dijonnais, le meneur de poche a sans doute sauvé la tête de son coach.
David Hoslton a sorti un match exceptionnel, ou plutôt une seconde période stratosphérique. Au retour aux vestiaires, il était à 11 points, à 4/8 dont 2/5 à 3 points. Il a terminé à 34 points, avec 7/8 dans la raquette, un (petit) 3/9 à 3 points, 11/12 aux lancers francs, avec 8 fautes provoquées, pour une évaluation à 30 et un statut de MVP. Il a donc ajouté 23 points en secondes période, dont une majorité dans la raquette ou sur la ligne des lancers francs.
En fait, l’Elan Chalon qui a muselé Hrovat, a regardé jouer Holston, qui ne demandait pas tant… Lui qui était plutôt à la peine depuis le début de saison.
Reste que sa prestation XXXXL mérite une double analyse. Elle confirme une «Holston dépendance», ce que l’on savait déjà. Mais aussi, la JDA Dijon faute de solutions a souvent conclu par un tir de David Holston. En ce sens, l’absence de Matthieu Missonnier a été comme une bénédiction pour les Dijonnais.
Voilà donc la JDA Dijon à demi rassurée. A demi, car pour terminer le mois, elle va devoir se coltiner Bourg en Bresse.
Les Chalonnais eux ont sans doute payé le peu de profondeur du banc. Mais ceci ne peut expliquer l’aisance avec laquelle Holston a pu figurer dans un match où le score est longtemps resté serré.
Car si m’Elan s’est retrouvé une première fois à -10 (60-50), le temps mort demandé par Vusecic, lui avait permis de remonter à -5, avec un dunck de Gaudoux, parfaitement bien servi par Nikolic qui a effectué un bon retour avec 4/5 dans la raquette et 7 fautes provoquées. La meilleure évaluation chalonnaise a été pour Olivier Cortale à 70% de réussite.
C’est dans les 3 dernières minutes, que les Dijonnais ont forcé le destin, avec d’abord une faute provoqué par Holston (69-62), puis de coupables pertes de balle dans les dernières minutes, qui ont évité à la JDA de jouer à la loterie.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)
 
JDA Dijon bat Elan Chalon 73-66 (17-20 ; 20-12 ; 18-18 ; 18-16)
JDA Dijon : Holston 34, Lazic 10, Chikoko 9, Hrovat 7, Rousselle 5, Dokossi 4, Hunt 2, Alingue 2
Elan Chalon : Nikolic 14, Cortale 14, Williams 9, Gaudoux 9, Baptiste 8, Eïto 5, Love 5, Markusson 2
 

Cliquez ici pour voir toutes les stats