Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
16/09/2023 11:20
2588 lectures

BASKET (Betclic Elite) : L'heure de la reprise pour une JDA Dijon ambitieuse

Le recrutement a été ciblé pour coller à des ambitions affirmées. Celle de jouer les premiers rôles et de titiller l'ASVEL et Monaco.
Après une saison 2022/2023 forte en rebondissements avec un départ en boulet de canon pour terminer sur une élimination prématurée au premier tour des play-offs face à la JL Bourg.
Les dirigeants et le staff technique de la JDA se sont activés sur le marché des transferts afin de construire la meilleure équipe possible pour l’exercice 2023/2024.
En préambule nous vous rappelons également les deux points centraux que nous avons ciblé, lors de notre précédent article, à savoir l’importance de trouver une menace supplémentaire chez les arrières pour sortir d’une certaine « Holston dépendance ».

Ajouté à cela il semblait CAPITAL ! de renforcer un secteur intérieur qui a été mis à mal lors de la saison précédente.

Une ossature conservée
Malgré la perte du duo McDuffie/Ware ainsi que du soldat Abdoulaye Loum, la JDA a décidé de garder 50% de son effectif en faisant confiance à différents cadres pour la saison à venir. En tête liste, nous avons la prolongation de l’inépuisable David Holston.
Le meneur de poche de la Jeanne sera encore de la partie pour faire vibrer à nouveau le Palais chaque soir. Concernant les extérieurs, l’expérimenté Jonathan Rousselle et l’espoir Robin Ducoté seront également sous les couleurs dijonnaises pour la saison à venir.
L’homme à tout faire Gregor Hrovat restera lui aussi une saison supplémentaire dans la capitale bourguignonne pour apporter sa vista et sa malice. Enfin le chef défensif Jacques Alingue sera également de la partie pour cet exercice 2023/2024.

Un renfort de poids sur la base arrière
Comme nous l’avions déjà mentionné, le secteur extérieur de la JDA (hormis Holston) était, à certain moment, en (grande) difficulté pour parvenir à créer du danger et du déséquilibre dans les défenses adverses. Pour remédier à cela, la JDA a décidé de miser sur l’arrière américain Cameron Hunt (1m92, 25 ans, ancien joueur de Würzburg (Allemagne) puis Tortona (Italie)).
Grâce à ce recrutement, l’équipe dijonnaise s’assure d’avoir un scoreur de premier plan (17,1 pts/match lors de la saison précédente) chaque soir sur le terrain. En effet de part sa capacité à scorer à 3 pts avec un bon pourcentage de réussite (41% lors de la saison précédente) ainsi qu’une habileté à finir près du cercle sur pénétration, Cameron Hunt sera à coup sûr un véritable poison pour les défenses adverses. Cela permettant donc à Holston de pouvoir se délaisser, à certain moment, du scoring pour se concentrer davantage sur la création pour les autres.

Un recrutement intérieur 3 étoiles
Nous l’avons dit et répété tout au long de la saison précédente, à notre sens le gros point noir de la Jeanne lors de l’exercice 2022/2023 était la faiblesse de son secteur intérieur.
Pour remédier à cela et corriger le tir, le coaching staff de la Jeanne à peut-être réalisé un exploit en faisant passer ce point noir en un véritable point fort. En effet, pour inverser la courbe, la JDA s’est offert les services de Vitalis Chikoko (2m08, 32 ans, ancien joueur de L’Elan Bernais). Le pivot zimbabwéen sort d’une saison monumentale avec ses 14,4pts par match (67% de réussite au tir) et ses 6,5 rebonds captés qui lui ont permis de figurer dans le 5 majeur de la saison 2022/2023 (au côté d’un certain Victor Wembanyama). La cité des Ducs accueille donc une recru XXL avec l’un des meilleurs pivots du championnat pour dissuader en défense et punir dans la raquette. Mais ce n’est pas tout, vous savez on vous a mentionné les problèmes dans le domaine du rebond.
Pour corriger cela, la Jeanne à su attirer également Allan Dokossi (2m03, 23 ans, ancien joueur de Fos sur Mer). L’ailier fort centrafricain a terminé l’exercice 2022/2023 comme deuxième meilleur rebondeur du championnat avec 9,1 rebonds captés, ajouté à cela 8,1 pts par match et vous avez un jeune joueur prometteur capable d’apporter par son énergie et ses qualités physiques hors normes. Enfin cerise sur le gâteau, le recrutement de l’expérimenté Aleks Lazic (2m03, 27 ans, ancien joueur de Podgorica (Monténégro)).
L’ailier fort Bosnien (coaché en sélection jeune par un certain Nenad Markovic) sera un véritable atout pour la capitale bourguignonne de par sa capacité à écarter le jeu offensif dijonnais en sanctionnant à 3 pts. Le snipper bosniaque tournait l’an dernier à 58% de réussite à 3pts !!! pour 7,4pts par match.
 
Le pari Affo Mama
Les débuts professionnels de Dylan Affo Mama (1m96, 23 ans, ancien joueur de Fos sur Mer) ont surtout été marqué par sa capacité à produire des « highlights » (actions spectaculaires) en pagailles.
Finaliste régulier du Dunk Contest (et même gagnant de l’édition 2021), l’ailier français ne manquera pas d’électriser le Palais avec ses dunks spectaculaires. Mais au-delà de cela, Affo Mama c’est également l’assurance d’avoir un joueur capable d’apporter des points (8,6 pts) et de capter des rebonds (3,4 reb). Il sera donc intéressant de voir comment le staff dijonnais utilisera les capacités physiques spectaculaires de sa jeune pépite pour dissuader en défense (grâce à son impacte physique) et transpercer les défenses en attaque (grâce à son explosivité).
Si on fait donc le bilan, le mercato de la Jeanne nous semble cohérent et pertinent. Il nous tarde donc grandement de voir comment coach Markovic sera utiliser ses nouvelles pièces pour faire passer un cap à la JDA pour la saison à venir. Première réponse ce dimanche avec le déplacement à Paris pour affronter le Paris Basketball à 14h30.
M.L.


Infos-dijon.com - Mentions légales