Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
07/11/2023 14:00
5504 lectures

BASKET (Le Wembanyama mètre) : Le géant français des Spurs est déjà entré dans l'histoire

123 pts marqués (20,5 pts de moyenne) / 49 reb captés ... et ce n'est qu'un début... Notre point hebdo sur le phénomène Victor Wembanyama qui brille déjà en NBA

Le Wembymètre (statistiques cumulées de Victor cette saison)
123 pts marqués (20,5 pts de moyenne) / 49 reb captés (8,2 reb de moyenne) / 16 contres (2,7 con de moyenne)

Défaite contre les Los Angeles Clippers 123 à 83
Les Clippers étaient le premier vrai test pour la bande à Wemby. Los Angeles est une équipe calibrée pour jouer les premiers rôles en fin de saison avec son duo d’All Star Kawhi Leonard / Paul George. Face à ce niveau d’adversité les Spurs n’ont pas su tenir la distance en mettant en lumière tout le chemin qu’ils leur restent à parcourir pour retrouver les sommets.

Dans ce contexte, Victor a été discret sur cette rencontre avec 11pts (4/10 au shoot dont 0/2 à 3pts). L’alien a été parfaitement muselé par la défense des angelinos et notamment par son compatriote Nico Batum. Les Clippers ont donc su densifier leur raquette pour laisser le moins de marge de manœuvre possible à Wemby. Le Français a été fortement gêné et perturbé ce qui lui fait cumuler 5 pertes de balles sur la rencontre (ce qui est beaucoup à ce niveau).
Toutefois, sur cette première rencontre face à une « top team » on peut retenir du positif. Wemby a essayé de se montrer en leadeur défensif de cette équipe. En effet sur plusieurs séquences, Victor n’hésite pas à aller voir ses coéquipiers pour leur montrer et leur expliquer à certain moment comment se placer, se déplacer et agir en défense.
Malgré tout son talent Wemby a besoin d’apprendre et d’évoluer ce qui est tout à fait normal au vu de son jeune âge. Kawhi Leonard (star des Clippers) c’est montré élogieux en vers le prodige français tout en mettant en perspective le chemin qui lui reste à parcourir : « Une fois qu’il aura compris où il peut déclencher ses shoots et comment lire l’attitude des défenseurs, il sera très bon »
Les stats du match : 11 pts (4/10 au tir dont 0/2 à 3 pts) 5 reb 2 pas et 1 contre

Victoire contre les Phoenix Suns 114 à 115
Pour cette rencontre, Wemby réalisait sans doute l’un de ses plus grands rêves en affrontant tout simplement son idole Kevin Durant. Dans ce duel entre le maître et l’élève la première mi-temps est sans conteste à l’avantage du double champion NBA. « KD » sur plusieurs actions se déjouent facilement de Victor avec notamment un gros shoot mi-distance ainsi qu’un dunk sur la tête de ce dernier.
Comme à son habitude, Wemby a du mal à rentrer dans ses rencontres et cela se confirme avec une adresse en berne (1/7 au shoot), un impact très soft sur le parquet ainsi que beaucoup trop de pertes de balles ( 5 sur l’ensemble de la rencontre). Seul fait marquant pour le prodige français, l’énorme dunk sur Drew Eubanks qui fait exploser la salle et les commentateurs américains juste avant la pause.
Au retour des vestiaires, Wemby reprend confiance grâce à deux tirs longues distances qui permettent à son équipe de recoller autour de la barre des 10 pts. A l’image de son match contre Houston, Victor monte en température en étant présent dans tous les compartiments du jeu. L’intérieur français distribue des contres et des passes tout en scorant des points. Wemby fera encore une fois la différence en inscrivant deux paniers décisifs dans les dernières secondes qui permettent à son équipe de s’imposer sur le fil.
« Les grands joueurs ils sont bons tout le temps » cette réaction de Wemby en conf de presse montre la lucidité et la volonté de ce dernier à être beaucoup plus impactant et décisif sur l’entièreté d’une rencontre.
Les stats du match : 18 pts (6/12 au tir donc 2/6 à 3pts) 8 reb 1 pas 4 contres

Victoire contre les Phoenix Suns 121 à 132
Il aura donc fallu que 5 petits matchs pour que Wemby marque l’histoire de la NBA. L’intérieur français réalise tout simplement son meilleur match depuis son entrée dans la grande ligue en éclaboussant le parquet de son talent.
Cette fois-ci Victor n’a aucun retard à l’allumage. L’alien est directement tranchant dans la peinture en allant chercher des points près du cercle. Le secteur intérieur des Suns se retrouvent complètement démunie pour contenir le Français dans la peinture. Mais Wemby ne s’arrête pas là et montre tout l’étendue de sa palette en trouvant des bonnes passes pour ses partenaires tout en enchaînant les grosses bombes longues distances. Wemby et les siens sont « in the zone » et l’écart à la mi-temps est de 75 à 55 sur le parquet d’un favori pour le titre !!!!
En deuxième mi-temps Victor poursuit son chantier dans la raquette en dépassant ses adversaires par sa mobilité et sa verticalité. Wemby dunk sur tout le monde et le pauvre Drew Eubanks en prend encore pour son grade.
Mais où Victor est le meilleur depuis le début de saison c’est dans le money-time et ce match ne fait pas exception à la règle. Malgré le très gros rapproché de Phoenix à 6 min du terme, Victor plie la rencontre avec des gros tirs mi-distances et longues distances pour assurer une deuxième victoire consécutive aux Spurs.
Ce match est donc un récital pour le Français qui rentre tout simplement dans l’histoire en étant seulement le troisième joueur de moins de 20 ans (avec Lebron James et Kevin Durant rien que ça !!!!) à signer une performance à minimum 35 pts, 10 reb et 2 contres sur un match.
En conférence de presse l’alien ne semble pas surpris de sa prestation en déclarant : « on pourrait considérer ça comme un point de départ de ma carrière ici». Cela pose donc les bases pour la suite avec un Wemby toujours plus affamé et déterminé à marquer l’histoire de la ligue.
Les stats du match : 38 pts (15/26 au tir dont 3/6 à 3pts) 10 reb 2 pas 2 contres

Défaite contre les Toronto Raptors 116 à 132
Face aux Raptors Wemby et les Spurs ont été à deux vitesses alternant l’excellent et le très moyen. En effet, l’alien et ses coéquipiers rentrent très fort dans la rencontre pour laisser une équipe de Toronto complètement médusée sur le parquent (l’écart à la mi-temps est de 54 à 35). Le français réalise une bonne première mi-temps en rayonnant défensivement dans la raquette tout en faisant les bons choix en attaque avec de très bon pourcentage au tir. Wemby retourne aux vestiaires avec 12 pts (4/7 au shoot dont 2/3 à 3 pts) 6 reb et 3 contres.
Au retour des vestiaires Wemby est plus discret offensivement mais continue d’impressionner en défense en étant une force de dissuasion majeure. L’Alien rajoute 2 contres et 2 rebonds supplémentaires en troisième quart. Toutefois, mené par un énorme Scottie Barns les Raptors parviennent à faire le comeback et amener tout le monde en prolongation. Le français d’habitude tranchant dans le money time a été très discret.
En prolongation Wemby aura tenté de renverser la vapeur de ce match mais ce dernier n’est pas verni notamment sur sa tentative longue distance, à 35 secondes du terme, qui rentre dans le cercle avant de ressortir. Les Spurs s’inclinent donc dans cette rencontre après avoir menés de plus de 20 pts !!!
En conférence de presse Wemby fera son mea-culpa en déclarant : « j’ai encore beaucoup à prouver». Après leur performance stratosphérique dans la double confrontation contre Phoenix, les Spurs et Wemby redescendent sur terre. La loi de la patience et du travail est donc de mise en NBA.
Les stats du match : 20 pts (7/16 au tir dont 2/7 à 3 pts) 9 reb 4 pas 5 contres
M.L.
(Photo d'archives Alain BOLLERY)


Infos-dijon.com - Mentions légales