Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
11/11/2023 16:25
3316 lectures

BASKET (Le Wembanyama mètre) : Le jeune prodige français a inscrit 29 points contre Gobert

Un début de semaine compliqué mais une fin mieux maîtrisée

Le Wembymètre (statistiques cumulées de Victor cette saison)
179 pts marqués (19,9 pts de moyenne) / 77 reb captés (8,5 reb de moyenne) / 23 contres (2,5 con de moyenne)

Défaite contre les Indiana Pacers 152 à 111
Au lendemain de leur défaite contre les Raptors, Wemby et ses coéquipiers enchaînaient un déplacement sur le parquet des Pacers qui impressionnent par la justesse de leur jeu offensif depuis le début de la saison. Indiana mené par son maestro Tyrese Haliburton va infliger une défaite historique aux Spurs de la légende Greg Popovich.

Dans cette déroute collective, Victor a semblé moins tranchant et percutant qu’à son habitude en attaque tout comme en défense. L’intérieur français a parfaitement été contrôlé par la défense d’Indiana qui l’a accueilli comme il se doit dans la peinture. L’image de la nuit est sans doute l’énorme contre réalisé par Isaiah Jackson sur Wemby. La performance mitigée du prodige français s’explique par une difficulté pour ce dernier à enchaîner deux matchs en 2 jours.
En effet, l’apprentissage de la NBA passera également par une capacité physique à développer afin que Victor puisse garder un impact conséquent sur le parquet dans les « back-to-back ». Toutefois, malgré son manque d’adresse au shoot, l’Alien réalise son 3ème double/double en carrière avec ses 13 pts et 10 reb en seulement 21 min de jeu avec au passage un énorme contre à une main sur Obi Topin
Après le match, Wemby confirmera en conférence de presse que son état de fraîcheur physique n’était pas optimal ce soir « je ne me sentais pas aussi frais ».
Les stats du match : 13 pts (3/12 au tir dont 2/5 à 3 pts) 10 reb 2 contres

Défaite contre les New York Knicks 126 à 105
Face à New York Victor a connu un moment spécial pour chaque basketteur à savoir jouer dans « La Mecque du basketball » en foulant les pieds du mythique Madison Square Garde de New York City. Wemby avait surement coché cette journée sur son calendrier et avait hâte de montrer l’étendue de son talent à la Big Apple et à son public particulièrement chaud et chambreur.
Toutefois, rien ne s’est pas passé comme prévu pour le jeune français. Victor est directement pris pour cible par les intérieurs new yorkais (Robinson, Randle, Hartenstein,…) qui ne le lâchent pas en défense en lui imposant un gros défi physique. Wemby est totalement décontenancé et médusé dans ce contexte. Le français ne rentre aucun panier en première période.
Il faudra attendre la toute fin du 3ème quart pour voir le Français inscrire son premier panier du match sur un tir mi-distance. Le français va ensuite s’asseoir sur le banc des Spurs sous les chants des supporters new yorkais qui s’en donnent à cœur joie pour crier dans la salle « Overrated » (= surcoté). Le match est d’ores et déjà plié, mais les chants new yorkais semblent avoir piqués Victor qui réalise un dernier quart intéressant en allant chercher des paniers dans la peinture tout en se battant pour capter des rebonds.
Comme nous l’avons dit avec cette jeune équipe des Spurs et avec Victor en particulier il faudra être patient. La NBA est une ligue à part qui demande à chaque joueur un temps d’adaptation. L’euphorie du début de saison du prodige français ne doit pas occulter la réalité de la ligue.
« On apprend. On est une jeune équipe et on va connaître des séries de défaites. Ca va arriver le plus important, c’est de rebondir » déclarera Wemby après le match.  Le constat est donc lucide et optimiste. On attend la réaction des Spurs et de Wemby dans les prochains jours.
Les stats du match : 14 pts (4/14 au tir donc 0/4 à 3pts) 9 reb 2 pas 1 contres

Défaite contre les Minnesota Timberwolves 110 à 117
Pour sa confrontation face à son compatriote Rudy Gobert, Wemby nous a montré un tout autre visage. Le prodige français réalise une première mi-temps intéressante avec 11 pts (5/10 au shoot) et 2 contres sur Towns et Gobert (les intérieurs stars de Minnesota). Wemby est à l’aise avec son shoot mi-distance, il gratifie le public d’un énorme dunk à la suite d’une coupe intelligente dans la raquette et il rentre un énorme shoot à 3 pts (près de 9 m) à quelques secondes de la mi-temps sur la tête de Rudy Gobert. Victor impact donc cette rencontre par son talent offensif ainsi que sa dissuasion défensive.
Toutefois, le jeune français est, sur certaines séquences, déstabilisé par le défi et l’impact physique que lui propose son coéquipier en bleu. En effet, Gobert à plusieurs reprises en première mi-temps gagne ses duels face à Victor pour marquer des points sous le cercle où aller capter des précieux rebonds. Le match est serré à la mi-temps avec un score de 54 à 56 en faveur de Minnesota.
Au retour des vestiaires, Wemby continuera de montrer des choses intéressantes sur le parquet notamment offensivement. Le français fait parler sa classe en rentrant un nouveau panier longue distance sur Gobert, un très beau fadeaway sur Towns à mi-distance ou encore une magnifique finition en dunk renversée sur Alley-oop.
Face à la meilleure défense de NBA, depuis le début de saison, Victor est parfaitement à son aise et participe grandement à ramener son équipe dans le match durant le 4ème quart. Wemby est présent des deux côtés de parquet en distribuant 2 contres à son compatriote dans le money-time, tout en rentrant trois gros paniers dont un énorme à 3 pts sur a tête de Towns. L’écart est seulement de 5 pts à 40 s du terme (110 à 115).
Néanmoins, l’expérience de Minnesota et le talent de son duo Edwards / Towns vont faire la différence et permettre aux Timberwolves de s’imposer et poursuivre leur excellent début de saison. De leur côté les Spurs enchaînent une 4ème défaite consécutive et tombent dans les bas-fonds de la conférence Ouest avec un bilan de 3 victoires pour 6 défaites.
En conférence de presse Wemby retiendra, au-delà de sa très bonne prestation individuelle et de la défaite de son équipe, l’émotion qu’il a ressenti en affrontant « son grand frère » pour la première fois en NBA: « C’était un moment spécial de jouer contre quelqu’un comme Rudy, qui a pris soin de moi toutes ces années ».
Les stats du match : 29 pts (12/21 au tir dont 3/7 à 3pts) 9 reb 4 pas 4 contres
M.L.




Infos-dijon.com - Mentions légales