Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
11/02/2024 03:10
3274 lectures

BASKET (NBA) le Wembanyamamètre : «Wemby remporte sa première récompense en NBA»

Le Français, à 24 points de moyenne, est bien en route pour les 1000 points...
Après un mois de janvier absolument fantastique sur le plan individuel, Victor Wembanyama remporte sa première distinction individuelle en étant élu « Rookie du mois » de la Conférence Ouest. Ce titre peu paraître anecdotique mais il récompense et illustre l’excellente progression et adaptation de l’intérieur français à l’environnement NBA. Les statistiques du numéro 1 de la draft 2023 sont encore une fois délirantes pour un joueur de seulement 20 ans avec 24 points / 9,6 rebonds / 3,4 contres / 3,4 passes en moins de 30 min de temps de jeu.
 
Ce mois de janvier pourrait donc bien être décisif dans la course au Rookie de l’Année. En effet, avec ses différents cartons statistiques enchaînés depuis 30 jours, Wemby semble avoir pris une longueur d’avance sur son concurrent direct Chet Holmgren (pivot américain d’OKC). Cette sensation se confirme au regard de l’excellent match réalisé par Victor contre OKC il y a quelques jours. Pour rappel, la pépite française avait passé sa soirée à dominer physiquement Holmgren sous le cercle en le défiant du regard après chaque paniers rentrés. Le duel Chet/Wemby semble parti pour être l’une des grandes rivalités de la ligue sur les 10/15 prochaines années.

 
Avec ce niveau statistique affiché depuis la nouvelle année, Wemby joue comme un véritable All Star sur le plan individuel. Malheureusement les résultats collectifs de son équipe restent encore trop pénalisant pour le voir évoluer dans le match des étoiles à Indianapolis. En effet, malgré quelques éclaircies, avec des victoires satisfaisantes, les Spurs pointent toujours au fond de la Conférence Ouest avec un bilan de 10 victoires pour 40 défaites. Toutefois, même s’il n’a pas été sélectionné parmi les 12 meilleurs joueurs de sa Conférence, Victor sera présent au week-end du All Star en participant au Skills Challenge (défi où les joueurs réalisent généralement un slalom balle en main, visent une cible en réalisant une passe ou encore tentent plusieurs shoots) et au Rising Stars Challenge (match regroupant les meilleurs joueurs de première année (= Rookie) et de deuxième année (= Sophomore) de la ligue) en compagnie de son ancien coéquipier de Boulogne-Levallois Bilal Coulibaly (Washington Wizards).
 
La Wembymania n’est donc pas prête de s’arrêter au vue de la popularité grandissante du Français  outre-Atlantique. La NBA a publié cette semaine les joueurs vendant le plus de maillot dans le monde. Wemby se classe tout simplement 4ème de ce classement (dominé par Steph Curry). Cela semble irréel qu’un rookie se classe si haut en devançant des mastodontes comme Kevin Durant, Luka Doncic, Giannis Antetokounmpo, Joel Embiid (MVP de la dernière saison régulière) ou encore Nikola Jokic (MVP des dernières finales NBA).
 
Vous l’aurez donc compris Victor est parti sur de très bonnes bases pour dominer un jour le basket mondial. Ce constat est unanimement partagé par toutes les superstars qu’il a croisé depuis son entrée dans la ligue en octobre dernier. Très récemment c’est Zion Williamson (Star des New Orleans Pelicans) qui s’est exprimé sur le sujet : « Victor est un joueur très spécial. Nous étions justement en train d’en parler dans le vestiaire… Je ne veux pas m’avancer dessus, mais c’est un gars qui peut remporter plusieurs titres de Défenseurs de l’Année et de MVP. Nous n’avons jamais vu un joueur comme lui. Certains s’en sont rapprochés, mais c’est le seul aussi spécial ». Face aux Pelicans, Victor a démontré tout ce qu’il s’est si bien faire sur un parquet en produisant une fiche statistique encore une fois très bien fournie avec 16 points (7/14 au shoot), 14 rebonds, 7 passes et 3 contres.
 
Les paroles de Zion sont pour nous porteuses de sens dans la mesure où la star des Pelicans a connu le même destin que Victor lors de son entrée dans la ligue. En effet, l’ancien premier choix de la draft 2019 était lui aussi énormément attendu en NBA en étant un jeune prospect extrêmement suivi depuis ses années lycées. Depuis les années 2000 trois joueurs ont suscité un niveau d’attente délirante avant leur entrée dans la ligue : Lebron James en 2003, Zion Williamson en 2019 et Victor Wembanyama en 2023. L’ailier fort des Pelicans a donc conscience qu’évoluer tous les soirs avec une telle pression autour de soi peut être difficile à supporter par moment. Il en est la représentation parfaite du fait qu’il a alterné les hauts et les très bas depuis son entrée en NBA avec énormément de blessures et une hygiène de vie souvent remise en cause. La marque de respect apportée par Zion démontre à quel point le Français surnage en NBA en étant capable de performer au plus haut niveau dans un environnement extrêmement complexe où les attentes sont démentielles. Victor Wembanyama est donc en train de réaliser une saison rookie d’anthologie qui lui ouvre les portes à un avenir brillant et radieux en NBA.
M.L. 
(caputure d'écran instagram)
 
Le Wembymètre (statistiques cumulées de Victor cette saison)
899 points marqués (20,4 points de moyenne) / 451 rebonds captés (10,3 rebonds de moyenne) / 138 contres distribués (3,1 contres de moyenne)



Infos-dijon.com - Mentions légales