Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
31/03/2024 17:30
5424 lectures

BASKET Wembanyama'mètre : Wemby dépoussière un nouveau record datant de 30 ans

Le Français poursuit sa quête de records. Inlassablement. Avec des stats de malade.

Le Wembymètre (statistiques cumulées de Victor cette saison)
1325 points marqués (20,7 points de moyenne) / 662 rebonds captés (10,3 rebonds de moyenne) / 228 passes distribuées (3,6 passes de moyenne) / 222 contres réalisés (3,5 contres de moyenne)
 
Après avoir enchaîné les records à la pelle depuis le début de saison : plus jeune joueur à réaliser un double « double/double » contre Chicago, plus jeune joueur à réaliser un five-by-five contre les Lakers ou encore le premier joueur de l’histoire à réaliser un match à +25 pts, + 10 reb, + 5 pas, + 5 contres et + 5 trois points inscrits contre Oklahoma, Victor marque, une nouvelle fois, le monde de la balle orange en rejoignant un certain Shaquille O’Neal sur les tablettes de l’histoire.

 
En effet après sa rencontre contre le Utah Jazz, où le Français aura pris une place centrale dans la victoire des siens (118-111) avec 19 points 8 rebonds 6 passes et 5 contres, Wemby atteint la barre symbolique des « 300 stocks » réalisés sur une saison NBA. Cette statistique reflète et met en lumière l’activité défensive d’un joueur en cumulant le nombre de contres et d’interceptions réalisés sur une saison.
A l’issue de sa prestation face au Jazz, Victor cumule 222 contres et 79 interceptions pour un total de 301 stocks. Victor devient donc le premier rookie depuis Shaquille O’Neal, sur la saison 1992-1993, à atteindre la barre des 300 stocks lors d’une saison NBA. Le record du pivot américain étant de 346, il reste donc 9 matchs à Victor pour essayer d’atteindre ce record mythique.
 
Cette statistique est une nouvelle preuve de l’influence et de l’impact déjà énorme du numéro un de la dernière draft sur le jeu NBA. Wemby est en train de changer et révolutionner le jeu de part son impact défensif sur le parquet. Nous ne prenons même plus la peine de relever le nombre de séquences où les attaquants se rétractent et refusent d’aller attaquer le cercle par peur de se faire cueillir par les tentacules de la jeune pépite. En effet, son sens du timing, sa lecture du jeu, sa mobilité, son envergure et son sens de l’anticipation place Victor comme l’un des meilleurs défenseurs de la planète à seulement 20 ans.
 
Mais où Victor est époustouflant c’est qu’il est impactant en défense mais également en attaque. Cela s’est encore parfaitement illustré lors de son match contre les Memphis Grizzlies. Face aux joueurs du Tennessee Victor nous aura gratifié d’une nouvelle performance monstrueuse avec 31 points (11-24 dont 3-12 de loin) 16 rebonds 5 passes 3 contres. L’intérieur aura été le joueur le plus dominant du parquet des du côté du terrain en étant une véritable tour de contrôle défensive qui dissuade et aspire tous les ballons.
 
En attaque il aura également fait parler ses qualités avec sa vision de jeu, son handle pour pénétrer et s’approcher du cercle balle en main pour conclure (nous notons que Wemby progresse sur cet aspect du jeu en multipliant les différences créées part son dribble) ainsi que son jeu sans ballon pour se retrouver positionné au bon moment sous le cercle et ainsi détruire le secteur intérieur adverse. Malgré un mauvais pourcentage de réussite à 3 points (3/12 25%), Victor nous aura également gratifié d’un shoot très très longue distance à près de 9/10m en swish.
 
Mais l’action qui, selon nous, illustre et résume la polyvalence et l’impact grandissant du Français des du côté du terrain est l’enchaînement contre et alley-oop réalisé sur la même action. En effet, la séquence commence par un contre réalisé à deux mains et sans sauter en défense. L’action se poursuit avec une contre attaque menée par le Spurs. Wemby se met en action en se rendant disponible dans l’axe du terrain. Le ballon lui est envoyé en l’air, Victor impulse proche de la ligne des lancers, se saisit du cuir et vient détruire le cercle avec un énorme dunk qui fait hurler la salle.
 
Pour autant malgré ses très bonnes performances contre Memphis et Utah, Wemby reste encore un rookie en phase d’apprentissage qui rencontre à certains moments quelques baisses de régime. Cela s’étant illustré contre Dallas.
 
Face aux Texans, Victor n’aura pas connu son impact habituel sur le plan offensif avec 12 points (3/13 dont 0/4 de loin), 11 rebonds, 3 passes, 6 contres et surtout 5 ballons perdus. Cette dernière statistique est sans nul doute le point noir et à améliorer en priorité pour l’intérieur notamment au vu des échéances internationales qui arrivent avec l’équipe de France.
Lors de ses quatre dernières sorties Wemby cumule 23 ballons perdus pour seulement 18 passes décisives réalisées. Le ration est donc clairement négatif. Nous savons que Victor est un joueur unique capable de tout faire balle en main sur un terrain de basket balle grâce à son handle, ses qualités de passeurs et sa vision de jeu. Pour autant, le constat est que le jeune français doit encore apprendre à épurer son jeu et étant capable de réaliser les bons choix au bon moment afin de prendre davantage soin du ballon.

B.L.
(Photo Instagram des Spurs)



Infos-dijon.com - Mentions légales