Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > BASKET
09/04/2024 21:50
4021 lectures

BASKET Wembanyama'mètre : Wemby soigne ses stats pour la fin de saison... et il fait aussi gagner

Le Français approche des 1500 points, approche les 11 rebonds de moyenne et on ne parle pas de ses contres et de ses passes décisives.
Le Wembymètre (statistiques cumulées de Victor cette saison)
1470 points marqués (21,3 points de moyenne) / 736 rebonds captés (10,7 rebonds de moyenne) / 263 passes distribuées (3,8 passes de moyenne) / 245 contres réalisés (3,6 contres de moyenne)
 
Alors qu’il est en train de réaliser une saison rookie absolument hallucinante, Wemby enchaîne les performances extraordinaires lors de ses dernières sorties de l’année. Le numéro un de la dernière draf continue soir après soir de confirmer son statut de joueur phénomène.
 
Face aux New Orleans Pelicans, la pépite française nous aura, une nouvelle fois depuis le début de la saison, gratifiée d’une performance signature avec un volume de jeu hallucinant. En effet, le Tricolore termine la rencontre au porte du triple double avec 17 points (5-12 dont 3-6 de loin), 12 rebonds, 9 passes et 3 contres. Victor aura été, une nouvelle fois, décisif lors de cette rencontre grâce à un contre salvateur, réalisé dans les ultimes secondes, sur Herb Jones afin d’assurer la victoire pour les Spurs (111 à 109).

 
Ce qui aura été particulièrement intéressant lors de cette rencontre, c’est que la défense des Pelicans a décidé de mettre en place un plan « anti-Wembanyama » consistant à mettre une pression constante sur le Français en envoyant pas moins de deux défenseurs à la fois sur ce dernier. Le plan de dissuasion était efficace dans la mesure où l’intérieur aura mis du temps à se mettre en route au scoring en commençant la rencontre avec un 0/6 aux tirs. Pour autant, la palette de jeu de l’intérieur est tellement large que le Français a réussi à faire des différences grâce à ses qualités de passeur et sa domination dans le secteur du rebond.
 
Au retour des vestiaires, Wemby aura trouvé des solutions en attaque en s’éloignant du cercle pour trouver de l’adresse longue distance. Cette adaptation à ce que la défense adverse lui propose est une marque solide d’apprentissage et d’adaptation à l’environnement NBA. Les Spurs et Wemby réalisent donc une fin de saison positive sur le plan collectif avec un 4ème succès obtenu lors de leurs huit derniers matchs.
 
Après s’être mis en route contre les Pelicans, Wemby a une nouvelle fois explosé les compteurs en détruisant les Philadelphie Sixers. En effet, face aux joueurs de Pennsylvanie, Victor réalise une nouvelle performance XXL avec 33 points (11-20 dont 5-10 de loin), 18 rebonds, 6 passes et 7 contres. Le numéro un de la dernière draft a donc été ultra dominant des deux côtés du parquet en faisant vivre un véritable calvaire aux intérieurs adverses.
 
Le Tricolore était insaisissable en défense de part sa capacité à trouver de l’adresse à longue et à mi-distance tout en faisant preuve de mobilité et d’agilité pour terminer près du cercle. Plusieurs séquences offensives resteront sur ce match avec notamment le shoot à la façon Steph Curry. En effet, Wemby s’est retourné après avoir envoyé un tir à trois points avant même que le shoot ne rentre dans le cercle. L’action n’a pas manqué de faire exploser la salle des Spurs. Victor aura également été décisif dans les moments chauds notamment en fin de rencontre grâce à ses contres destructeurs ainsi que ses passes bien senties dans le bon timing pour ses coéquipiers.
 
Pour autant, l’intérieur aura une nouvelle fois rencontré des difficultés dans l’utilisation et la gestion du ballon en réalisant 9 pertes de balles sur l’entièreté de la rencontre. Les statistiques individuelles de la jeune pépite sont donc impressionnantes mais elles n’auront pas suffi à empêcher une nouvelle défaite des Spurs au bout de deux prolongations acharnées (126 à 133).
Après la rencontre, Nicolas Batum (évoluant sous le maillot des Sixers) a été élogieux et admiratif vis-à-vis des dernières performances réalisées par son jeune compatriote « C’est un joueur unique et ce qu’on voit de lui en ce moment est probablement le pire de ces quinze prochaines années (…) Tout est en place pour qu’il devienne extraordinaire (…) Je suis donc vraiment content d’avoir gagné ce soir. Je ne pense pas que ce sera aussi facile contre lui à l’avenir ».
Benjamin LEMOUSY
(Photo Instagram des Spurs)



Infos-dijon.com - Mentions légales