Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > BASKET
26/09/2020 02:02

BASKETBALL : La JDA Dijon enflamme le match et fait plier l’ASVEL

Malgré une entame de match poussive, les basketteurs dijonnais se sont accrochés face à LDLC ASVEL, pour finir par faire craquer la défense villeurbannaise à longue distance. Première grosse victoire dijonnaise en championnat pour la première journée du championnat de Jeep Elite (81-74). Retour sur ce succès au Palais des Sports de Dijon ce vendredi soir.

En ce début de saison, la JDA Dijon Basket est gâtée. Pas seulement par les oppositions, mais aussi par l’adrénaline qu’elle se procure et la folie qu’elle imprègne chez ses supporters. Après avoir battu Novgorod il y a une semaine et demi dans son Palais des Sports pour une qualification historique au Final 8 de Basketball Champions League, l’équipe dijonnaise a «remis le couvert» contre l’ASVEL ce vendredi soir, pour servir à son public une grosse victoire en guise de lancement de la Jeep Elite 2020-2021.

Pourtant, si les Dijonnais les ont battus en finale de Leaders Cup en février 2020, les Villeurbannais ont rappelé d’entrée qu'ils restent les champions de France en titre (dernier titre délivré en 2019) et de sérieux candidats à leur propre succession, avec en plus de solides apports grâce au marché de cet été (Mustapha Fall et Norris Cole notamment).
0-12, c’est le score sur lequel l’ASVEL a débuté le match… Et il y a eu aussi une entame de deuxième quart-temps clairement en faveur des Villeurbannais, deuxième période dans laquelle la JDA Dijon mettait cinq longues minutes pour marquer un point…
Cela dit, le collectif dijonnais, alternant le bon et le moins bon, dominé par exemple aux rebonds offensifs, s’accrochait dans cette première partie de match. Il n’y avait après tout qu’un point en défaveur de Dijon au terme du premier quart-temps (17-18). Et si les basketteurs de la JDA accusaient un retard de 7 points à la mi-temps (23-30), ils allaient attaquer le quatrième et dernier quart-temps de la partie avec, à nouveau seulement, un point d’écart au panneau d’affichage (53-54).

Dix minutes pour renverser l’ASVEL, qui avait jusqu’ici toujours mené dans ce match... C’était l’enjeu. Mieux que durcir le ton en défense, la JDA Dijon s’est enflammée offensivement, au sens positif du terme. Alexandre Chassang notamment avait permis dans le troisième quart-temps de maintenir son équipe à flot par des tirs à longue distance. Ceux-ci permettaient à la JDA de passer devant et de faire en quelque sorte exploser l’ASVEL dans la dernière période du match.
Axel Julien lançait le festival, Jaron Johnson se montrait à l’aise dans le corner et que dire une nouvelle fois de David Holston, lui qui donnait dix points d’avance à Dijon sur deux shoots à trois points audacieux.
+10, c’était d’ailleurs l’avantage de la JDA Dijon à 2'41 de la fin du match. Ça sentait bon au vu de la tendance imposée dans ce money time, mais il ne fallait pas trop se précipiter vers la victoire.

L’équipe adverse revenait à trois unités (75-72) mais dans une fin de match où la JDA Dijon a pris feu il était compliqué pour les Villeurbannais de stopper l’euphorie. Dans un Palais des Sports dont l’enceinte était limitée à 2.000 spectateurs en raison des mesures sanitaires, la folie était effectivement partagée avec le public et ça vibrait au Palais... 81-74 au final, c’est une première victoire de marque pour la JDA Dijon dans ce championnat.

Pour le retour du basket français en clair, en l’occurrence sur la chaine L’Équipe ce vendredi soir, la JDA Dijon n’a pas déçu. Si David Holston aura encore marqué les esprits dans le money-time (22 points et 5 passes décisives pour lui dans ce match), c’est Axel Julien qui est désigné MVP par la LNB avec 24 d’évaluation (19 points, 5 passes décisives et 4 rebonds).

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Toutes les statistiques du match en cliquant ici