Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > FOOTBALL
27/11/2021 21:27
1851 lectures

FOOTBALL : «Il est essentiel que nous respections les protocoles sanitaires sur nos matches et nos entrainements», rappelle Daniel Fonteniaud

En réaction au net rebond de l’épidémie, le président de la Ligue de Bourgogne-Franche-Comté de football renvoie au respect des gestes barrières et mesures sanitaires référencés dans le protocole d’organisation des matchs. Il appelle également à se retrouver autour du respect et de la tolérance face aux incivilités sur les terrains.
Communiqué de Daniel Fonteniaud,
président de la Ligue de Bourgogne-Franche-Comté de football :

 
Nous sommes tous très heureux que le football ait pu reprendre sa place, et que la saison puisse se dérouler normalement, après deux saisons complètement tronquées.

Malheureusement, nous ne sommes pas sortis de la COVID-19. Nous subissons depuis quelques semaines une reprise de la pandémie avec un taux d’incidence qui est passé de 57 pour 100 000 habitants fin octobre à 212,9 le 22 novembre. Ce taux a doublé en Bourgogne Franche-Comté pour atteindre 200 en moyenne. Nous l’avons tous constaté, un certain relâchement s’est installé depuis quelques semaines, à la fois dans notre vie quotidienne, moins de contrôle du Pass Sanitaire dans les bars et les restaurants, et dans notre football, avec moins de respect du protocole et là-aussi moins de contrôle du Pass Sanitaire.


Nous espérons tous que cette saison puisse aller à son terme, et de manière générale que nous puissions vivre « normalement ». Il est donc essentiel que nous respections les protocoles sanitaires sur nos matches et nos entrainements. Je vous renvoie au protocole d’organisation des rencontres régionales et départementales disponible sur notre site (à consulter en cliquant ici). En particulier, il est indispensable de faire le contrôle du Pass Sanitaire avant l’entrée dans les vestiaires pour l’ensemble des acteurs du matches, et pour tous ceux qui peuvent accéder aux vestiaires. Le mieux est de limiter l’accès aux vestiaires aux seuls acteurs de la rencontre. Le respect des gestes barrières est également nécessaire pour limiter la circulation du virus.

Les licenciés reviennent. Au 25 novembre, nous sommes près de 90 000 licenciés soit une augmentation de plus de 6% par rapport à la saison dernière à la même date. Nous nous rapprochons des chiffres de la saison 2019-2020, ce qui est très encourageant. Beaucoup de nouvelles licences en particulier dans le Foot Animation (U6 à U11), et une belle progression également chez les ados. Les difficultés concernent l’encadrement, éducateurs, dirigeants et arbitres. Nous avons en particulier perdu près de 200 arbitres en deux saisons, ce qui risque de poser des difficultés à court et moyen terme pour l’arbitrage de nos rencontres.

S’ajoute à cela que la reprise de la saison a malheureusement vu de nombreuses incivilités sur nos terrains. Beaucoup de ces faits sont inadmissibles et n’ont pas leur place sur les terrains de football. Nous avons de nombreux dossiers d’agressions verbales ou physiques ou de menaces envers les arbitres des rencontres. Cette attitude de certains éducateurs, dirigeants et joueurs ne va pas donner envie aux arbitres de continuer dans cette voie, ni inciter des jeunes et moins jeunes à venir vers l’arbitrage. Nous avons besoin d’arbitres pour encadrer nos rencontres et chacun doit prendre conscience de la nécessité de retrouver les valeurs qui sont celles de notre sport, à savoir en particulier le respect et la tolérance.

Chacun peut se tromper, l’erreur est humaine, et qui n’en fait pas. Nous devons remettre ces valeurs au sein de nos clubs et de l’ensemble des acteurs. Cela passe ne particulier par l’éducation. Vous disposez pour les jeunes d’un magnifique outil qu’est le PEF (Programme Educatif Fédéral), et vous pouvez organiser des réunions avec vos seniors avec vos arbitres autour des règles du jeu et du respect. Nous mettrons en place pour vous aider un ensemble d’actions dans les prochaines semaines. Le plaisir de pratiquer et d’encadrer notre sport favori nécessite cette prise de conscience.

Continuons à nous protéger et à protéger les autres.

Infos-dijon.com - Mentions légales