Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > FOOTBALL
20/11/2020 20:23

FOOTBALL : «La continuité c’est la clé» pour David Linarès

Pour le compte de la 11ème journée de la Ligue 1 Uber Eats, le DFCO reçoit le Racing Club de Lens ce dimanche 22 novembre (coup d’envoi au stade Gaston Gérard à 15 heures, à huis clos). La première victoire en championnat cette saison est impérative, au retour d’une trêve internationale ne devant pas faire oublier le bon état d’esprit observé à Metz début novembre... Le point en conférence de presse avec l'attaquant Roger Assalé et l’entraîneur David Linarès.

La trêve internationale a eu son lot de départs en sélections mais aussi d’aléas au cours de ces différents séjours internationaux. Cette semaine, le groupe professionnel du DFCO n’aura qu’un jour pour travailler au complet.
Comme préparation à une réception capitale du RC Lens en championnat, qui plus est pour une équipe où David Linarès ne compte officiellement que huit jours en tant qu’entraîneur principal, c’est sûr que la période aurait pu être meilleure.

«Le groupe est plus relâché et appliqué»


Pour Roger Assalé, la situation est néanmoins quelque peu trompeuse, car «il (David Linarès) connait le groupe». D’ailleurs, il est plus judicieux de rappeler que l’ex-entraîneur assistant officiera comme coach en chef pour son deuxième match sur le banc dijonnais.
À Metz, le match nul (1-1 le 8 novembre dernier), accompagné d’un bon contenu, avait d’ailleurs renforcé sa position auprès des joueurs et «transformé» son intérim en contrat de deux ans et demi.
«À nous d’être appliqués et rigoureux», fait d’ailleurs remarquer Roger Assalé. En ajoutant : «Ce qui nous manque c’est la rigueur, et d’être plus tueurs devant le but». L’attaquant dit apprécier l’approche de David Linarès auprès des joueurs : «Chaque joueur s’est senti concerné dans son message. Le groupe est plus relâché et appliqué. À nous de bosser pour donner satisfaction à l’entraîneur».
Sur un plan plus individuel, Roger Assalé entend «se remettre à niveau et se battre chaque week-end», en ayant confiance en les talents dans l’effectif dijonnais. Quant à sa position sur le terrain ? «Ça dépendra du coach».

Ce match contre Lens est en fait un double enjeu pour le DFCO, celui de confirmer la bonne prestation à Metz et celui d’avoir enfin le petit plus, le déclic, pour permettre à l’équipe dijonnaise d’enregistrer sa toute première victoire en championnat cette saison.

«Toutes les forces vives doivent être concentrées sur le match»


Compte-tenu de l’importance de ce rendez-vous justement, David Linarès passe outre les aléas de la trêve internationale, avec positivisme, en considérant qu’un séjour international peut aussi être pris telle une bouffée d’oxygène pour un joueur sélectionné.
À l’heure de la conférence de presse ce vendredi en fin d’après-midi aux Poussots, le kosovar Bersant Celina débarquait au centre d’entraînement… Le groupe enfin au complet, «toutes les forces vives doivent être concentrées sur le match», a déclaré le coach du DFCO, qui ne prévoit pas de ménager tel ou tel élément et veut surtout que ses joueurs «confirment les bonnes dispositions observées à Metz».
En parlant de discipline tactique, de rigueur mais aussi de la volonté de marquer des buts, David Linarès insiste : «La continuité c’est la clé». En soulignant aussi : «Le talent fait la différence mais il ne peut être dissocié de l’état d’esprit». Jouer un match sans vouloir marquer des buts ? «Une hérésie» pour le nouveau coach dijonnais, qui entend raviver cette dynamique contre Lens. Tout en prenant l’opposition au sérieux.

L’équipe nordiste, promue cette saison en Ligue 1, est actuellement 11ème du championnat avec déjà 4 victoires en 8 matchs… Elle reste sur un prolifique résultat nul contre Reims (4-4 le 8 novembre). «C’est une équipe qui aime imprimer sa générosité dans les matchs», retient notamment David Linarès, souhaitant répondre à cela par l’état d’esprit évoqué.

Le DFCO, lanterne rouge du championnat, 6 défaites et 4 matchs nuls à son compteur, doit confirmer le mieux observé et surtout s’imposer pour se lancer enfin dans la course au maintien, «match par match» selon l’entraîneur qui fait à nouveau savoir que son adjoint n’est pas encore nommé, s’appuyant aujourd’hui plus globalement sur tout un staff qu’il tient à saluer.

Au sein du groupe dijonnais, David Linarès annonce que le gardien Anthony Racioppi sera à nouveau titularisé dimanche face à Lens. Le seul joueur indisponible est Eric Junior Dina Ebimbe, qui devrait revenir concrètement à l’entraînement en début de semaine prochaine.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier