Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > FOOTBALL
10/05/2021 00:01

FOOTBALL : Le DFCO Féminin a manqué d’efficacité contre le Paris FC

Battre à nouveau le Paris FC cette saison était possible au vu de la physionomie du match de ce dimanche au stade des Poussots. Mais le DFCO n’a pas su concrétiser ses occasions tout en payant cash une erreur (0-1).
C’était le 30 janvier 2021. Au stade des Poussots, le DFCO Féminin était mené par le Paris FC depuis la demi-heure de jeu et allait égaliser, avant de battre l’équipe parisienne aux tirs au but dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de France.

Cette fois-ci, les footballeuses dijonnaises furent menées au score peu avant l’heure de jeu. Mais ce n’était pas le même match qu’en Coupe de France. Et les joueuses dijonnaises avaient laissé filer les occasions d’ouvrir la marque dans une première période assez équilibrée.

Par deux fois, l’attaquante Désiré Oparanozie a fait des différences sur le côté gauche pour se retrouver dans la surface de réparation adverse et opter pour des centres à même de créer le danger, mais le ballon fut repoussé par la défense.


Durant les dix premières minutes de jeu, les footballeuses du DFCO ont montré de bonnes intentions en cherchant les intervalles en profondeur pour percer la ligne défensive parisienne, en vain toutefois.
Léa Khelifi et Solène Barbance se montraient à l'aise et tentaient de lancer Sh'nia Gordon vers le but.

Erreur fatale


Pour être honnête, précisons que leurs adversaires du Paris FC ont également eu des occasions et pu tenter des frappes, bien captées par la gardienne Mylène Chavas.
Mais au vu de l’ensemble de cette première période, il n’aurait pas du tout été illogique de voir l’équipe du DFCO rentrer aux vestiaires en menant au score. D’ailleurs, Chiamaka Nnadozie, la gardienne parisienne, devait s'employer et avoir la main ferme pour sortir le tir de Solène Barbance (38ème minute de jeu).

Pour le Paris FC en revanche, celui de Clara Matéo (57ème) faisait mouche et sanctionnait une perte de balle dijonnaise à l’entrée de la surface de Mylène Chavas.

C’est ainsi sur une seule erreur «qui ne pardonne pas» comme on dit que le DFCO Féminin a perdu ce match. Une opposition pourtant bien gérée jusque-là et un match dans lequel les Dijonnaises auraient pu égaliser avec plus d’efficacité. Ce n’est pas faute d’avoir continué à aller de l’avant, en passant notamment dans les couloirs pour trouver Désiré Oparanozie sur des centres.

Frustration et déception


À l’issue des 90 minutes de jeu, l'entraîneur dijonnais Yannick Chandioux analysait : «Le contenu n’est pas mauvais c’est sûr. On a fait jeu égal et on s’est créé un certain nombre d’occasions. On fait une grosse erreur sur le but et c’est embêtant. Ça fait plusieurs matchs qu’on a beaucoup d’occasions et qu’on ne marque pas. Il y a de la déception et de la frustration car on a dépensé beaucoup d’énergie quand même. Pour moi, on a été beaucoup plus dangereux aujourd’hui qu’en Coupe de France. L’idéal aurait été de marquer en premier, le match aurait été différent. C’était un autre match et le contenu était meilleur. On n’a pas lâché, je ne suis pas surpris, mais si on regarde nos matchs à Reims, au Havre, contre Lyon, c’est beaucoup beaucoup d’occasions, pour pas beaucoup de buts. Sachant qu’on n’encaisse pas beaucoup de buts en ce moment, on serait bien mieux si on avait marqué les nôtres. Ce qui est positif, c’est qu’on a mis en danger plusieurs fois le Paris FC qui est une grosse équipe (4ème place assurée en championnat)».

La frustration est exprimée, celle de l’incapacité de marquer pour le DFCO Féminin. La déception, c’est celle de devoir désormais regarder derrière plutôt que devant pour les deux derniers matchs de la saison.

Bien sûr, le DFCO Féminin est maintenu en D1 Arkema et a rempli son principal objectif cette saison, mais sa 8ème place est à sécuriser (seulement un point d’avance sur Fleury après cette 20ème journée de championnat). Il recevra Guingamp le 21 mai avant d’aller jouer contre le Paris Saint-Germain le 5 juin.
Yannick Chandioux ne voudrait pas entacher quelque peu l’exercice 2020-2021 «alors que la réussite est clairement là en termes de niveau de jeu».

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

Au stade des Poussots ce dimanche 9 mai 2021, le DFCO Féminin battu par le Paris FC : 0-1 (0-0 à la mi-temps)
Arbitre : G. Guillot.
But : Matéo (57ème) pour le Paris FC.
Avertissements : Carage (50ème) à Dijon ; Matéo (60ème) au Paris FC.
Expulsion : aucune.

Les équipes
Dijon : Chavas – Carage, Cuynet (Cap.), Goetsch, Bonet – Barbance (Barrier, 83ème), Nakkach, Declercq – Gordon (Lavaud, 78ème), Khelifi (Amani, 78ème), Oparanozie.
Paris FC : Nnadozie – Laplacette, Soyer (Corboz, 46ème), Greboval, Aigbogun (Butel, 67ème) – Hocine, Vaysse, Thiney (Cap.) – Sow, Catala (Sallstrom, 55ème), Matéo.























Infos-dijon.com - Mentions légales