Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > FOOTBALL
25/09/2021 21:25

FOOTBALL : Le DFCO Féminin dans «un jour sans», surclassé par l’AS Saint-Etienne

Face à une équipe promue en Division 1 Arkema cette saison mais au rendez-vous de l’opposition ce samedi 25 septembre, le DFCO Féminin a été cueilli à froid et trop malmené pour pouvoir ensuite inverser la tendance (0-4).
La dernière défaite en date du DFCO Féminin, le 12 septembre, avait été «presque» normale face à l’armada de l’Olympique Lyonnais sur son terrain du Groupama OL Training Center, si ce n’est que l’entraîneur dijonnais Christophe Forest avait regretté un manque de justesse.

L’équipe dijonnaise était ce samedi 25 septembre 2021 de retour aux Poussots pour montrer du mieux, surtout que leur prestation livrée face à Montpellier en ouverture de la saison avait été encourageante malgré la défaite. Et l’ASSE était une équipe à sa portée. Ou plutôt sur le papier seulement ce samedi, car ce fut une autre histoire sur le rectangle vert.


Les Dijonnaises cueillies à froid


La première occasion a bien été dijonnaise, avec la tentative de l’attaquante nigériane Désiré Oparanozie qui a vu son tir excentré échoué sur le filet extérieur de la gardienne stéphanoise (2ème minute de jeu). Mais le DFCO Féminin fut mené au score quelques temps plus tard, lorsque qu’Esther Okoronkwo est partie dans le dos de la défense pour s’en aller mettre une frappe croisée au fond des filets de Solène Durand (4ème).

Cueillie à froid, l’équipe dijonnaise n’allait en fait pas s’en remettre. Une vingtaine de minutes plus tard, c’est à peu près sur un contre similaire qu’Esther Okoronkwo allait cette fois-ci jusqu’à dribbler Solène Durand pour doubler la mise (26ème).
Dans cette première période, peu avant la mi-temps, le DFCO aurait pu réduire l’écart au score, lorsque Léa Declercq a servi Désiré Oparanozie face à Maryne Gignoux. Mais c’est l’ancienne dijonnaise qui a gagné le duel devant sa cage stéphanoise (43ème). Maryne Gignoux avait aussi réalisé une belle envolée pour sortir la tentative de Solène Barbance (14ème).

Ancienne dijonnaise également, Elise Bonet est aussi à créditer d'un bon match sur le côté droit de la défense stéphanoise.

L’ASSE maîtrise et ne lâche rien


Plus largement, le DFCO Féminin n’était pas dans le rythme ni dans le combat, face à des adversaires présentes dans les duels, agressives et décomplexées dans la circulation du ballon. L’inverse d’une équipe dijonnaise qui ne tournait pas rond ce samedi. 45 minutes restaient à jouer pour inverser la tendance, sauf que celle-ci s’est confirmée du côté d’une équipe stéphanoise cohérente et ne lâchant rien.

Le troisième but stéphanois était inscrit par Cindy Caputo, au coeur d’une surface de réparation dijonnaise où ça paraissait trop facile pour les Vertes (53ème). À moins de dix minutes de la fin du match, c’est Audrey Chaumette qui enfonçait le clou avec un quatrième but (84ème) ponctuant encore une lourde défaite pour le DFCO Féminin, la deuxième en quatre matchs de D1 Arkema.

Pour ne rien arranger à cette fin d’après-midi cauchemardesque devant des centaines de supporters, sur un contact dans la surface de réparation stéphanoise, Marie-Jo Girardot était sanctionnée pour excès d’engagement sur la défenseure Léonie Multari, sortie blessée après l’intervention des soigneurs. La latéral dijonnaise sortait elle avec une entorse, mais surtout son deuxième carton jaune signifiait son expulsion.

«Si vous ne mettez pas les ingrédients, voilà ce qui arrive»


À l’issue du match, Christophe Forest ne pouvait que faire le constat suivant : «Je ne m’attendais pas du tout à cette réaction de mon équipe. On savait qu’il fallait prendre le match par le bon bout. On a été punis sur chaque opportunité adverse. À partir de là, c’est compliqué, c’est une équipe bien en place, difficile à manoeuvrer. Si vous ne mettez pas les ingrédients, l’agressivité, le mouvement, la qualité technique, voilà ce qui arrive. Oui, c’est un non-match de la part de notre équipe».

Une «remise en cause» est nécessaire selon Christophe Forest, tourné vers le déplacement à Soyaux samedi 2 octobre prochain. Après quatre journées de championnat, le DFCO Féminin est 11ème (sur 12 équipes).

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

DFCO Féminin : Durand - Girardot, Fercocq, Carage, Goetsch - Tyryshkina, Declercq - Stephen (Tarrieu, 45ème), Dear, Barbance (Barrier, 45ème) - Oparanozie. Entraîneur : Christophe Forest.






















Infos-dijon.com - Mentions légales