Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> SPORTS > FOOTBALL
09/01/2022 19:35

FOOTBALL : Le DFCO Féminin tout près de l’exploit contre le PSG

En 16èmes de finale de coupe de France ce dimanche 9 janvier, les footballeuses dijonnaises, solides et rigoureuses dans leur organisation, ont tenu bon et ne sont pas passées loin de l’exploit face à l’armada parisienne (0-0). Elles se sont finalement inclinées sur le dixième tir au but (4-5).
L’entrée en lice du DFCO Féminin en coupe de France ne se présentait pas comme une entrée en matière tranquille. Cela dit, pour le premier match de l’année 2022, la réception du Paris Saint-Germain ce dimanche 9 janvier 2021 aux Poussots, une semaine avant un déplacement dans la capitale dans le cadre du championnat, était une bonne occasion pour les footballeuses dijonnaises de rentrer à nouveau dans le vif du sujet, de se remettre dans l’intensité de la compétition. Et à ce niveau-là, les joueuses de Christophe Forest ont assurément répondu présentes.

De la solidité



Certes les premières minutes de jeu ont donné le ton d’une physionomie de match marquée par une configuration d’attaque-défense. Mais l’arrière-garde dijonnaise a montré de la discipline dans sa disposition tactique, à cinq défenseures notamment, ainsi que de l’application pour laisser peu d’espaces aux Parisiennes.

Offensivement, ce sont même les Dijonnaises qui ont produit les actions les plus franches, notamment la reprise au second poteau d’Ophélie Cuynet sur corner (20ème minute de jeu) ou bien la frappe de Jenna Dear excentrée à droite dans la surface de réparation adverse, que sa vis-à-vis a dû contrer pour éviter le danger à la gardienne parisienne ou au moins le besoin de sortir une parade (39ème).

En contre également, on pouvait noter les courses en profondeur et les percussions intéressantes de Mylaine Tarrieu sur le côté gauche. Son centre-tir juste avant la mi-temps a provoqué des frayeurs du côté des Parisiennes.
Désiré Oparanozie, absente, aurait peut-être permis plus de possibilités sur le front de l’attaque, mais Jenna Dear faisait du bon travail.

Pas de panique, Lisa Lichtfus garde la cage


Il est vrai que l’étau des championnes de France sur le collectif et la défense des Dijonnaises s’est resserré au retour des vestiaires, encore plus après le coup franc dangereux de Léa Declercq dont le ballon est allé s’écraser sur l’artère extérieure de la cage parisienne (51ème), mais jamais dans ce match le DFCO Féminin n’a cédé à la panique, rassuré en plus par sa jeune gardienne belge, titulaire pour cette compétition.

Lisa Lichtfus a multiplié les interventions et les grosses parades. Sa prestation a été grande. Il y a eu aussi une part de chance et les montants ont contribué à ce que la cage dijonnaise soit préservée jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre marquant la fin du temps additionnel, mais le résultat au terme de celui-ci n’était pas du tout volé par le DFCO Féminin. Toute l’équipe dijonnaise fut au diapason avec abnégation et sens du sacrifice. On notera par exemple le sauvetage juste devant la ligne de but de Léa Declerq sur une frappe de Jordyn Huitema (85ème). Un geste décisif, de même que la claquette sur sa barre transversale de Lisa Lichtfus, sur l’action de jeu suivante alors que les Parisiennes étaient clairement dans un temps fort.

Le DFCO Féminin a tenu bon et le dénouement fut cruel, aux tirs au but. Alors que les joueuses enregistraient quatre réussites de part et d’autre, Ophélie Cuynet, de retour en tant que titulaire et auteure d’un match très sérieux, s’est avancée pour se charger du cinquième but dijonnais. Son tir rasait le petit filet mais était à côté. Pour le PSG, Ramona Bachmann ne tremblait pas et qualifiait l’équipe parisienne pour le prochain tour de la compétition.

L’équipe de Christophe Forest est donc passée ce dimanche à un tir au but de l’exploit. Exploit qui aurait été mérité tellement la prestation dijonnaise a été bonne. Une prestation qui, malgré l’élimination en coupe de France, reste encourageante pour le déplacement à Paris le dimanche 16 janvier prochain (coup d’envoi à 12h45).

L’entraîneur Christophe Forest a exprimé sa fierté quant à une équipe ne s’étant pas économisée et dont la débauche d’énergie, l’état d’esprit et le caractère auraient pu être récompensés.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

La feuille de match

 
À Dijon, au stade des Poussots, le DFCO Féminin est battu par le PSG : 0-0, 4 tirs au but à 5.

Arbitre centrale : Clémence Goncalves.
Avertissements : Lichtfus (82ème) du côté du DFCO ; Katoto (42ème) du côté du PSG .
Expulsion : Aucune.

DFCO : Lichtfus - Girardot, Carage (cap.), Fercocq, Cuynet, Goetsch - Declercq, Stephen, Tarrieu (Barbance, 79ème), Sunday (Lavaud, 68ème) - Dear. Entraîneur : Christophe Forest.
Ne sont pas entrées en jeu : Durand, Soleilhet, Salaün.

PSG : Votikova - Karchaoui, De Almeida, Dudek, Lawrence - Fazer (Diallo, 78ème), Geyoro (cap.), Khelifi (Bachmann, 69ème) - Baltimore, Katoto, Huitema. Entraîneur : Didier Ollé-Nicole.
Ne sont pas entrées en jeu : Voll, Ilestedt, Folquet, Bizet.
























Infos-dijon.com - Mentions légales