Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> SPORTS > FOOTBALL
22/12/2020 20:18

FOOTBALL : Le DFCO termine l’année par un match capital

Pour le compte de la 17ème journée de Ligue 1 Uber Eats, le DFCO se déplace à Nîmes ce mercredi (coup d’envoi à 19 heures). Pas mieux comme affiche pour ponctuer l’année 2020 sur une bonne note dans la course au maintien.

Nîmes, 18ème au classement avec 12 points. Le DFCO, 20ème avec 9 points. C’est sûr qu’il y a meilleure affiche en Ligue 1, mais pour l’équipe dijonnaise comme pour l’équipe nîmoise il est certain que c’est un gros rendez-vous. Oui, une affiche dans la course au maintien.

Pour le DFCO, qui ne semble plus s’enfoncer en tant que lanterne rouge depuis la nomination de David Linarès au poste d’entraîneur principal, l’impératif reste de marquer des buts pour espérer remporter des matchs. Et contre Nîmes, plus mauvaise défense de Ligue 1 avec 31 buts encaissés en 16 matchs, l’attaque dijonnaise doit être au rendez-vous, cette dernière qui est la moins prolifique du championnat.
Le DFCO n’a plus marqué depuis la mi-décembre à Nantes et le point du match nul obtenu (1-1), avant d’enregistrer deux défaites contre Lille (0-2) et à Monaco (0-1) au stade Gaston Gérard.

Au stade des Costières, le DFCO doit «bien conclure» selon les propos de David Linarès. «Bien conclure» cette année 2020, mais avant tout «bien conclure» les occasions de marquer. L'entraîneur dijonnais devra composer sans plusieurs joueurs.
Quant aux Nîmois, attention tout de même. Certes en mauvaise posture suite à une série de quatre défaites consécutives, ils ne sont pas abattus selon leur coach Jérôme Arpinon, entendant s’appuyer sur le match nul obtenu à Saint-Etienne (2-2) lors de la précédente journée de championnat.

Une victoire des footballeurs dijonnais verrait le DFCO quitter sa place de lanterne rouge. Moralement et comptablement, ce serait un cadeau de Noël avant l’heure pour une équipe dijonnaise qui doit passer la seconde après s’être en quelque sorte remise dans le bon sens.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier